Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’amour, c’est être toujours inquiet de l’аutrе.» Marcel Achard

Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

Accueil > Actualités > International • • jeudi 18 février 2010 à 20h58min

Le président du Niger Mamadou Tandja, visé jeudi par un coup d’Etat qui a fait plusieurs morts et blessés, a été "emmené" par des militaires qui ont ouvert le feu sur palais présidentiel à Niamey, ont indiqué à l’AFP deux ministres nigériens, eux mêmes arrêtés.

"Nous voulons savoir ce qui se passe, c’est notre pays et personne ne veut le brûler. Nous ne sommes pas libres de nos mouvements, nous ne pouvons pas sortir. Ils ont emmené Mamadou Tandja", a indiqué un ministre par téléphone portable depuis Niamey.

"Nous ne savons pas ce qui se passe (...) mais nous avons nos portables et nous sommes là où devaient se dérouler le Conseil des ministres. Ils ont emmené le président", a confirmé un autre membre du gouvernement, toujours sous couvert de l’anonymat.

Le président Tandja, 71 ans, et son aide de camp "seraient retenus" dans la garnison de Tondibia", située à une vingtaine de kilomètres de la capitale, ont indiqué auparavant à l’AFP des responsables sous couvert d’anonymat.
Publicité

Plusieurs ministres, selon ces sources, seraient quant à eux retenus dans les locaux du Conseil supérieur de la communication, près du palais présidentiel.

Le Niger, pays pauvre du Sahel mais troisième producteur mondial d’uranium, est confronté à une grave crise politique née de la volonté du président de se maintenir au pouvoir coûte que coûte au delà de son mandat.

Des témoins ont fait état de tirs nourris dans la journée, notamment autour de la présidence, avec des combats à l’arme lourde dans les rues de la capitale et autour de la présidence. La capitale était survolée par des hélicoptères de l’armée. Dans la soirée la radio officielle a suspendu ses programmes pour diffuser de la musique militaire.

Aucun bilan officiel sur d’éventuelles victimes n’avait été communiqué jeudi soir mais selon des témoins et une source médicale, au moins trois ou quatre soldats ont été tués -dans un blindé visé par un obus - et "une dizaine" de militaires ont été blessés jeudi à Niamey.

Un responsable français à Paris avait auparavant affirmé à Paris qu’une tentative de coup d’Etat était en cours au Niger et que "Tandja n’était pas dans une bonne position".

AFP

Vos commentaires

  • Le 18 février 2010 à 21:06, par un burkinabe vivant a l’est des USA En réponse à : Niger : L’armée tente de renverser le président Tandja

    salu on souhaite que ce coup d’etat reuisse afin qu’on se debarasse d’un dictateur . qui est le suivant ?

    Répondre à ce message

    • Le 19 février 2010 à 10:36, par st salvador de Florenza En réponse à : Niger : L’armée tente de renverser le président Tandja

      Salut ! Un coup d’Etat militaire à quelqu’un qui a fait un coup d’Etat constitutionnel, on appelle ça prendre ses responsabilités ! J’espère que ça servira de leçon à ceux qui tripatouillent la constitution en vue de se maintenir au pouvoir à vie. L’enfant terrible, si tu me lis, fait gaffe !

      Répondre à ce message

    • Le 19 février 2010 à 13:07, par saga En réponse à : Niger : L’armée tente de renverser le président Tandja

      qui est le suivant ?... c´est toi peut etre.il est facile de se cacher aux usa et dire ce qu´on veut...mais sache que les parents des soldats tués lors de cet attentat ne feliciteront pas cet acte de coup d´etat..il est temps que l´afrique trouve d´autres solutions autre que les coups d´etats pour resoudre les problemes du pouvoir

      Répondre à ce message

      • Le 19 février 2010 à 13:48, par Liberté pour tous En réponse à : Tandja mérite son sort

        Saga propose qoi comme solution ? Apparemment vous n’avez jamais suivi l’actualité sur le Niger. Q’est-ce que les vrais democrates nigériens n’ont pas fait pour ramener Tanja à la raison ; mais en vain. Ne vous moquez pas des honnêtes citoyens africains épris de justice et ayant soif de démocratie. Proposez des solutions à ceux qui sont sur la liste d’attente du tripatouillage des constitutions. Je vous rappelle également qu’on ne fait pas des omelettes sans casser des oeufs. Il ne reste qu’à prendre en charge les familles des vaillants soldats qui ont péri lors des combats, leur sacrifice en vaut la chandelle.

        Répondre à ce message

        • Le 21 février 2010 à 13:04, par saga En réponse à : Tandja mérite son sort

          le mal est tres profond...L´alphabetisation pouvait etre une solution.. Cela eviterait que le choix de l´electeur soit fonction de la quantité du riz ou de l´argent recu..Le changement de mentalité : vous conviendrez avec moi que lorsque un africain se debrouille bien financierement ou sur le plan du pouvoir, l´entourage se contente seulement de lui pour jouir de son argent et de son pouvoir.En plus de cet entourage direct, arrivent les faux amis qui eux veulent leur part..c´est pourquoi en afrique (pas dans tous les pays) meme si un president egorge une personne par jour, il sera toujours le favori aux prochaines elections, tant qu´il fera l´affaire des saprofites.. Eduquons nos enfants à ne pas etre des saprofites .Un saprofite soutiendra tjrs son patron..sinon qu´on peut dire " vive les coups d´etat salvateur".. Le seul probleme est que l´histoire nous montre qu´en afrique, meme ceux qu´on acclame en afrique à la prise du pouvoir,, changent de caractere apres avoir pris gouts, et flattés par les faux amis qui les entourent......

          Répondre à ce message

      • Le 20 février 2010 à 15:31 En réponse à : Niger : L’armée tente de renverser le président Tandja

        Tu as peur de quoi, Saga ? Le suivant c’est celui qui aurait une idee diabolique de toucher a notre cosntitution. Tu es concerne non ? Ou bien tu connais quelqu’ un qui est concerne ? Dans tous les cas, tu t’appele Saaga et la pluie a plusieurs gouttes. Une goutte est tombee au Niger, elle pourrait tomber ailleurs si les uns et les autres manquent de sagesse. Ne soit pas superstitieux. les memes causes produisent les memes effets.

        Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 21:16, par albert En réponse à : Niger : L’armée tente de renverser le président Tandja

    Le coup d’état, est-ce Mamadou Tandja lui même, ou ceux qui veulent le destituer ?

    Tandja a fait un coup d’Etat contre le peuple nigérien il y a prequ’1 an ! Retour de bâton ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 21:18, par papa En réponse à : Niger : L’armée tente de renverser le président Tandja

    coup-d´etat confirme´contre le dictateur Tandja .iL serait emprisonne´dans une caserne. Ilyaurait plus d´une dizaines de morts parmis la garde presidentielle. Bonne lecon pour les dictateurs, attendons de voir le sort de tous ces dictateurs qui tentent de torpiller la constitution de leur pays.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 21:20 En réponse à : Niger : L’armée tente de renverser le président Tandja

    Ces militaires au moins on le sens de l’honneur. Vivement que leur exemple fassent tache d’huile. on est fatigué de ces regimes bafouant les lois fondamentales. Pour votre information le chef de la junte est un ancien du PMK

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 21:31, par Tapsoba En réponse à : Niger : L’armée tente de renverser le président Tandja

    À la mi-journée les bérets verts neutralisent des membres de la sécurité présidentielle.Des ministres présents sur place sont arrêtés,rassemblés par des militaires et transférés à quelques centaines de mètres de là.Selon nos informations,ils ont été traités avec respect.On leur a laissé leur téléphone.Quant au chef de l Etat,le président Mamadou Tanja,il a été amené par des militaires vers un camp militaire à la périphérie de la ville.Des sources concordantes précisent qu il a été pris avec son aide de camp.Il aurait quitté le palais à bord d une voiture.Pour l instant pas d informations sur l identité des auteurs de ce coup de force.Deux noms d officiers supérieurs circulent".(Par RFI/niamey)

    Répondre à ce message

    • Le 18 février 2010 à 21:49 En réponse à : Niger : L’armée tente de renverser le président Tandja

      Informez- nous le plus possible. Nous qui sommes en Asie ici, nous n’avons pas trop d’ informations mais nous suivons avec attention ces derniers developpements chez nos voisins celebres pour le doux kelechi. L’exemple viendra toujours du Benin ou du Niger en matiere de democratie.

      Répondre à ce message

    • Le 18 février 2010 à 22:36 En réponse à : Niger : L’armée tente de renverser le président Tandja

      Vive les Nigeriens. Pardonnez mon ignorance mais berets verts chez nous c’est forestiers. Donc garde- forets moyen faire coup d’etat ? C’est que La loi fondamentale a ete violee et le violeur fut puni, malheureusement pas a la hauteur du peche. J’aurais aime qu’ on le chauffe un peu avec une balle dans la patte, le laisser saigner un peu puis le sauver apres. Il allait comprendre. Presidents repus, ne prenez pas vos peuples en otage en essayant de modifier la constitution. On vous voit venir, vous qui lacher vos chiens rampants qui disent que la limitation des mandats est contre la democratie. Des hommes sans personnalite en fait.

      Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 21:53 En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    Agassi, vous tous les defenseurs de la modification de l’article 37, mesurez- vous le risque que vs faites courir contre la paix civile ? A bon entendeur salut.

    Répondre à ce message

    • Le 19 février 2010 à 09:48, par sidzabda En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

      A QUOI SERT LA paix si la democratie n’a pas de sens pour ces dirigeant alors mon cher si apres une guerrre civile une veritable democratie peut s’installer alors bon vent
      on peut pas permettre a des individus qui hier ne pouvait meme pas s’acheter une bonne culotte devenir de faux riches et narguer le peuple

      Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 22:03, par lamda En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    c.est 1 non evenement. ce coup d.etat a trop traine. au suivant

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 22:06, par Koutou Moctar En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    Et ce qui devait arriver arriva ! Comme Laurent Bado l’a deja dit, il y a des coups d’Etat salvateurs. On est tenté de dire à Tandja : Tu vois ? Tout ça pour ça ? J’espère que ça donnera à réfléchir à un certain voisin (suivez mon regard) qui pourrait penser que ça n’arrive qu’aux autres parce que lui, maîtrise son armée. Ne jouons pas avec la paix à cause de nos intérêts égoïstes. A bon entendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 22:16, par Le Mossi En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    Coup d’etat moralisateur, dirait l’honnorable Bado. Le Niger à la chance d’avoir une armee republicain qui refuse que les plus forts abusent des lois du pays. Mais prions afin que le nouveau homme fort soit un ATT ou un Malam Wanké et non un "pere noel en treillis", j’ai nomme Robert Guei.

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 22:17, par bhagus En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    vivement que la chose soit une lecon pour les autres qui se preparent a changer des constitutions pour rester eternellement

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 22:21, par Ben En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    Bel exemple !!! On a marre de ceux qui veulent rester à vie au pouvoir.Exemple à suivre si l’article 37 est modifié.
    A vos gardes !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 22:30 En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    Une leçon pour monsieur Rock. Voyez vous les consequences de la modification ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 22:35, par LAMINOU En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    le Niger n’est pas un rayaume,ecoute ce que je vous dire tonton,vou savez depuis que le niger na jamais accepté du n"importe quoi ;grace a vous le pays est devenu indicapé,faut savoir respecter le dernié des militaires car il pourra etre le president de la republique,vous vous croiyez vous avez vu un plus couragé que vous,mais tout sa est juste pour ceux qui viendrons apres,ils sauront quéau niger on respect les paroles sinon,vous pouvez leur raconté,vive le Niger,vive les militaires,vive moi meme ;

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 22:38 En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    le nouvel homme fort s’appelle (Pelé) mais il ne faut pas qu’il va essayer de dribbler les nigeriens

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 22:40 En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    Bravo, pour les millitaires nigeriens

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 23:01, par Un fils du pays des hommes intègres ! En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    Holà ! les amis laissez le PMK en dehors de çà ! Ok ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 février 2010 à 23:15 En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    L egoisme, le manque d ethique, et la felonie ou en peu de mots l agonie ou putrefaction morale de nos responsables politiques à tous les niveaux conduisent à l irruption brutale des militaires dans l arène politique. Si le niveau du debat reste aux ras des paquerettes, avec une volonté averée de tromper le peuple, reniant du coup la capacité de comprehension de chacun, en plus des comportements indignes des officiels, les detournements, les vols et les assassinats, le blocage du processus democratique, alors la seule solution est le coup d Etat. Ce cas nigerien ne peut qu etre applaudi. Tant pis pour la haute hierarchie de l armée qui a contribué à la "Tandjalade" : elle doit payer sa compromission. Mais pour les nouveaux, tachez de faire mieux, organisez et rejoignez les casernes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2010 à 00:09 En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    Peut etre que d’ici la, le Niger aura besoin d’un Facilitateur !

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2010 à 00:21, par Toure´ En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    C´est bien dommage que des militaires´de certains pays francophones n´ont pas de couilles commes ceux du Niger. vive le Niger et vive la democratie.

    Répondre à ce message

  • Le 19 février 2010 à 00:21 En réponse à : Niger : le président Tandja "emmené" par des militaires putschistes

    Sorry for you sir TANDJA. Dans la vie tout se paye. Aujourd’hui tu donnes à réfléchir au reste de la toute la troupe. Je suis content et je dis aux nigériens BRAVOOOOOOO !!!!! C’est ça, les peuples ont les dirigeants qu’ils méritent..............Et aux nigériens BRAVOOOOOOO !!!!!

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Niger : L’hommage de la nation rendu aux 71 soldats tués
Mali : Le chef de la MINUSMA à Kidal déclaré persona non grata
40e session de la Conférence générale de l’UNESCO : Le ministère de la Communication du Burkina Faso y a pris part
Prix Jeunes Talents Afrique subsaharienne 2019 L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science : 20 chercheuses africaines récompensées
Côte d’Ivoire : Un accident de deux hélicoptères fait quatre blessés
Mali : 13 soldats français tués dans un accident de deux hélicoptères
Guinée : « Alpha Condé, d’opposant historique à bourreau historique », selon le Balai citoyen
Le Burkina Faso participe à la 40e Session de la Conférence générale de l’UNESCO
Insécurité au Mali : L’artiste musicien, Salif Kéita, pointe du doigt la France
Sommet Russie-Afrique : 47 recommandations « pour un système de relations internationales plus juste et plus équitable »
António Guterres, Secrétaire général de l’ONU au Forum de Paris sur la paix : « Le monde se fissure. Le statu quo n’est pas tenable »
Burkina : Le Secrétaire général de l’ONU condamne fermement l’attaque contre le convoi de Semafo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés