Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La chose la plus commune, dès qu’on nous la cасhе, dеviеnt un déliсе.» Oscar Wilde

Elections en Côte d’Ivoire : Soro met en place un dispositif pour garantir la fiabilité de la liste définitive

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • • jeudi 14 janvier 2010 à 01h40min

Le Premier ministre Guillaume Soro pendant la conférence de presse qui a suivi la rencontre

Le Premier Ministre ivoirien Guillaume Soro, en sa qualité de maître d’œuvre du processus de sortie de crise a présidé le mardi 12 janvier dernier, une réunion d’urgence consacrée à la gestion du contentieux électoral et plus particulièrement à la polémique née d’un communiqué du Front Populaire Ivoirien (Fpi), accusant le Président de la Commission Electorale Indépendante (Cei), Beugré Mambé, d’avoir « de façon unilatérale et discrétionnaire, autorisé l’intégration de 429.000 personnes issues d’un croisement complémentaire ».

Cette rencontre à laquelle prenaient part le Représentant Spécial du Facilitateur du dialogue direct inter ivoirien et le Chef de division Assistance Electorale de l’Onuci, représentant le Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU a réuni les responsables de toutes les structures impliquées dans le processus d’identification et de recensement électoral à savoir : la Commission Electorale Indépendante (Cei), la Commission Nationale de Supervision et d’Identification (Cnsi), l’Office National d’Identification (Oni), l’Institut National de la Statistique et SAGEM sécurité.

Au terme de la réunion, le Premier Ministre a fait savoir que des mesures consensuelles et immédiatement applicables par les structures concernées ont été prises. Ainsi, dans le souci de transparence et pour donner toutes les chances à l’élaboration d’une liste électorale définitive, fiable et irréprochable, toutes les parties prenantes ont adopté un mode opératoire clair qui consiste à mettre en place des comités de suivi qui seront installés dans 70 centres de coordination. Ces centres de coordination vont rassembler tous les dossiers de tous les réclamants qui se sont présentés devant les commissions électorales locales. Ces Comités de suivi vont ensuite apprécier chaque dossier, au cas par cas, et arrêter une liste de ceux qui méritent d’être sur la liste définitive. Ce sont ces listes uniquement, qui seront transmises à la Sagem et à l’Ins pour l’élaboration de la liste définitive.

Le premier Ministre a, par ailleurs, estimé sans intérêt pour le processus en cours, le travail réalisé parallèlement par la CEI et qui est à l’origine de polémiques au sein des partis politiques et de la société civile. « La Cei, au dire de son président, a aussi fait un autre croisement ; elle nous en a tenu informé. A la réunion dernière, nous avons déclaré que le croisement que la Cei avait eu à faire était nul et de nul effet puisqu’il n’intégrait pas la procédure qui avait été préalablement établie. C’est à la suite de cela qu’il y a eu beaucoup de confusions, de débats dans la presse.

Le croisement interne qui a été fait par la Cei pour sa propre gouverne, nous l’avons déclaré irrecevable pour être intégré sur la liste définitive. La réunion a décidé de ne s’en tenir qu’au croisement populaire », a tenu à préciser Guillaume Soro, avant d’exhorter ses compatriotes à faire confiance au gouvernement et appeler chaque ivoirien au calme et à la sérénité. Le Chef du gouvernement a demandé aussi à la Cei et à ses partenaires de respecter leur engagement qui est de produire une liste électorale fiable. « Ces structures ont été placées devant leurs responsabilités. Ce que les Ivoiriens attendent de nous, c’est bien de confectionner une liste électorale définitive, sans tache, une liste électorale définitive propre ».

Le premier ministre a donné l’assurance que le travail des comités de suivi ne remettra pas en cause les mesures prises par la dernière réunion du Cadre Permanent de Concertation situant l’organisation du premier tour de l’élection présidentielle entre fin février et début mars 2010.
A propos de la polémique autour des 429.000 personnes issues du croisement complémentaire effectué par la Cei, les réctions ne se sont pas faites attendre. Le Président du Pdci, Henri Konan Bédié souhaite que ces 429.000 personnes soient simplement retirées de la liste électorale, afin que celle-ci ne comporte que des éléments consensuels. Mêmes souhaits également exprimés du côté du Rassemblement des Républicains (Rdr) d’Alassane Dramane Ouattara, qui estime qu’il ne voit aucun inconvénient à aller à l’élection avec les 5.300.000 de personnes croisées positivement.

Il faut noter que le contentieux d’inscription sur la liste électorale provisoire, en ce qui concerne sa phase administrative, vient de prendre fin le samedi 09 janvier 2010 sur toute l’étendue du territoire national et à l’étranger. Les tribunaux se sont mis immédiatement à la tâche pour finir en huit jours, la phase judiciaire de ce même contentieux électoral.

Selon un communiqué de la Commission Electorale Indépendante (Cei), chargée de la conduite du processus électoral, les résultats provisoires qui restent à consolider quand toutes les statistiques provenant des Commissions Electorales locales seront disponibles mettent en évidence les résultats suivants en début janvier 2010 ;
Sur un total de 558.623 requêtes reçues, 512.755 ont été traitées, dont 465.461 validées sous la responsabilité des superviseurs. 33.476 données ont été rejetées, 10.446 dossiers sont toujours en cours de traitement et 1.810 autres attendent d’être complétés. 4.922 personnes seront concernées par l’opération de ré-enrôlement.

Les procès-verbaux de délibération des cas litigieux sont disponibles et peuvent être consultés ou vérifiés auprès des 415 Commissions locales à travers le territoire national et à l’étranger selon la Cei.

Jean-Baptiste Ilboudo/ Abidjan

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : « J’ai décidé de sacrifier mon poste pour la paix » dit Guillaume Soro, démissionnaire de la présidence de l’Assemblée nationale
Côte d’Ivoire : Thierry Tanoh, le joker sans frontières… politiques de la présidentielle ivoirienne
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié met fin à son union avec le parti au pouvoir
Côte d’ivoire : Des tirs entendus dans l’enceinte de la 3e région militaire de Bouaké
“Agitations” en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro appelle à la repentance
Pourquoi et comment Guillaume K SORO peut-il devenir Président de la République sans les armes ?
La liste des membres du nouveau gouvernement ivoirien
Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan désigné vice-président de la République
Amadou Gon Coulibaly nommé nouveau Premier ministre en Côte d’Ivoire
Côte d’Ivoire-Burkina : « Les relations sont excellentes », selon Alpha BARRY
Quand Guillaume Soro parle pour l’Histoire à Cyril Bensimon
Affrontements intercommunautaires de Bouna : La version des faits et l’analyse de WANEP Côte d’Ivoire
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés