Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Stage international de judo : Sous le signe de l’amitié

Accueil > Actualités > Sport • • mercredi 11 août 2004 à 08h24min

Le judo burkinabé, ces derniers temps, a obtenu des résultats probants grâce à l’abattage de ses pratiquants. Il y a quelques mois, certains d’entre eux se sont distingués aux championnats d’Afrique des nations de judo à Tunis. Pour permettre à cette discipline sportive d’aller de l’avant, il se tient depuis hier à l’INJEPS de Ouagadougou, un stage international de judo à l’intention d’une soixantaine de tireurs.

Ce stage a été rendu possible grâce à un partenariat entre la Fédération burkinabé de judo, l’AS Police, le dojo Antipolis Valbonne et le judo club d’Antibes. Une sélection de onze judokas des Alpes-Maritimes participe aussi à ce stage, et est dirigé par Me Walter Cardinali, ceinture noire 5e dan. Diplômé d’Etat, il est le directeur technique du dojo Antipolis Valbonne (DAV) et du judo club d’Antibes (JCA). La cérémonie d’ouverture a vu la présence du président de la Fédération burkinabé de judo, M. Antoine Zoungrana, du président du dojo Antipolis, M. Loïc Vecchio, et du président de l’AS Police, M. Sylvain Sawadogo.

C’est après avoir travaillé un an au Burkina comme infirmier bénévole dans un centre médical à Ouagadougou que Loïc Vecchio a eu pour projet d’organiser ces rencontres internationales sous le signe de l’amitié. En effet, en plus d’être infirmier, ce jeune homme est également professeur de judo au dojo Antipolis, un des grands clubs des Alpes-Maritimes. Durant son séjour dans la capitale burkinabé, il a donné deux fois par semaine, durant huit mois, des cours de judo au club AS Police judo au sein duquel il a tissé de profondes amitiés.

Le présent stage portera essentiellement sur les techniques du judo à travers le perfectionnement du geste. Selon Walter Cardinali, l’objectif de ce stage est aussi de permettre aux judokas burkinabé de confronter et d’enrichir leurs connaissances du judo avec celui de judokas d’un autre continent et faire découvrir aux judokas français qu’il y a différents modes de vie mais que toutes ces différences, n’empêchent pas de partager des passions communes. Somme toute, la finalité est, en plus des liens humains qui se tisseront, de rehausser le niveau des judokas burkinabé grâce à un enseignement intensif et de consacrer quotidiennement deux heures pour la formation de futurs professeurs.

Notons que le judo fut introduit au Burkina en1960 par M. Robert Gaty, alors maître d’EPS et coopérant français au lycée Philippe Zinda Kaboré. La Fédération burkinabé de judo et disciplines assimilées (FBJDA) fut créée en 1963 et compte aujourd’hui plus de 5000 licenciés pour 23 clubs disséminés sur le territoire. L’équipe française a mis à profit ce stage pour remettre des kimonos à la fédération. Après le stage, elle partira pour quatre jours dans le sud du Burkina. Avec au menu, une visite du parc de Nazinga, la découverte d’habitations traditionnelles à l’architecture unique et une balade en pirogue sur le lac de Bagré.

Justin Daboné
Yohann Zaba Stagiaire


Tournoi des centres de formation de football La révolte de Naba Kango

Le tournoi international cadet des centres de formation était hier à sa troisième journée. Au stade municipal de Ouagadougou, il y avait deux matches au programme.

Dans le groupe B, en première rencontre, l’Académie Togo et Planète Champion ont fait match nul (0-0). Le second match entre l’Ashanti Kotoko et Sahel FC du Niger s’est aussi soldé par un nul (1-1). Mardi dernier, dans le groupe A, le Naba Kango, qui avait mal débuté le tournoi, est sorti de sa torpeur en écrasant Sinfra FC de Côte d’Ivoire par 5 buts à 0. Les enfants de Noufou Ouédraogo, grâce à cette victoire, se positionnent avec 3 points et un goal différentiel +4. Cet après-midi au complexe sportif René Monory (16 heures), ils seront opposés au centre de formation de Bobo qui totalise lui aussi 3 points mais devancé au goal différentiel (+ 1).

Le Naba Kango a seulement besoin d’un point pour être en demi-finale tandis que son adversaire est dans l’obligation de remporter la victoire. Le Djoliba AC du Mali, le premier qualifié (6 points + 2), jouera à coup sûr la première place face à la formation de Sinfra qui est éliminée. Cette rencontre aura pour cadre le stade municipal à partir de 16 heures. Demain 12 Août 2004, Planète Champion affrontera l’Ashanti Kotoko au stade Monory à 16 heures tandis que l’Académie Togo sera opposée au Sahel FC au municipal à la même heure. Un nul ferait tout simplement le bonheur des burkinabé et des togolais qui semblent avoir pris le large.

J Daboné

Groupe A 1er : Djoliba AC : 6 points + 2 2e : Naba Kango : 3 points + 4 3e : Centre de formation de Bobo : 3 points + 1 4e : Sinfra : 0 point - 7

Groupe B 1er : Planète Champion : 4 points + 2 2e : Académie Togo : 4 points + 1 3e : Ashanti Kotoko : 1 point - 1 4e : Sahel SC du Niger : 1 point - 2

L’Observateur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Journée nationale de la liberté de la presse : La gendarmerie remporte le tournoi de football
Tour du Faso 2021 : Le comité d’organisation fait le point des préparatifs
Eliminatoires de la Coupe du monde : « Les Etalons peuvent aller battre l’Algérie sur ses installations », dixit Madi Panandétigri
Première édition du "Tournoi de la révélation" : L’"ASEB" sacrée champion
Eliminatoires Coupe du monde 2022 : Les Etalons confirment face à Djibouti (2-0)
Sports : L’ambassadeur du Japon offre des kimonos à la Fédération burkinabè de judo
Eliminatoires de la Coupe du monde 2022 : Les Etalons surclassent Djibouti (4-0)
Abdoul Fessal Tapsoba, attaquant des Etalons : « Je vais essayer de concrétiser toutes les occasions de but qu’on aura »
Eliminatoires Coupe du monde : Des joueurs présentent de petits soucis de santé
Eliminatoires de la Coupe du monde 2022 : Bryan Dabo donne les raisons de son retard
Championnat national de rugby : Les équipes de Bobo-Dioulasso « restent maîtres » du rugby à sept
Éliminatoires Coupe du monde 2022, Burkina contre Djibouti : Les Étalons ont commencé leur préparation
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés