LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La nature rend chacun de nous capable de supporter ce qui lui arrive. ” De Marc-Aurèle

Accès aux TIC : Bientôt, les aveugles pourront naviguer sur le Net

Publié le lundi 16 novembre 2009 à 00h44min

PARTAGER :                          

Le Ministère des Postes et des Technologies de l’information et de la communication (MPTIC) et l’Union internationale des télécommunications (UIT) ont signé, le mercredi 11 novembre 2009 à Ouagadougou, une convention pour la mise en place d’un cyber au profit des personnes handicapées.

La propagation de l’Internet continue de faire son chemin, à travers le monde. Cette fois-ci, les personnes handicapées n’ont pas été oubliées. Et cela, grâce à l’assistance technique et financière d’une agence de la République de Chine.

A cet effet, une convention a été signée, le mercredi 11 novembre 2009 à Ouagadougou, entre le ministre en charge des Postes Noël Kaboré et l’initiateur, le vice-président de l’Union internationale des télécommunications (UIT), Houlin Zhao, qui va exécuter ce projet au profit de l’Association burkinabè des personnes aveugles et malvoyantes, (ABPAM). Le ministre des Postes a signifié que le catalogue des projets envisageables est long et riche, et le cyber est l’un de ces projets. Il a également promis au vice-président de l’UIT, signataire de cette convention, que l’année 2010 sera consacrée au démarrage des activités de ce projet et rappelé que pour ce cyber qui sera mis en place, 50% des membres de l’ABPAM et 50% des personnes aptes en bénéficieront. Il appartiendra donc à l’association de multiplier le nombre de places pour atteindre ce taux.

La ministre de l’Action sociale et de la Solidarité nationale, Mme Pascaline Tamini, qui n’est pas restée en marge de cette cérémonie, a réitéré toute sa gratitude à l’UIT pour avoir prêté une attention particulière à ce projet. Un projet qui selon elle, vient renforcer la vision du gouvernement, en aidant l’ABPAM à communiquer grâce au Net, à travers le monde.
"Nous allons continuer à former les membres de l’ABPAM à l’informatique pour augmenter le nombre, car le pourcentage des personnes formées est réduit", a-t-elle ajouté.
Selon le vice-président, Houlin Zhao, l’UIT est une agence spécialisée de l’Organisation des Nations unies (ONU) pour le service des télécommunications et de l’information.

"Nous avons mobilisé les fonds nécessaires pour financer ce projet et nous resterons en contact avec les responsables pour le suivi des travaux", a-t-il laissé entendre.
Pour le représentant des handicapés et formateur à l’informatique, Christophe Oulé, l’Association burkinabè des personnes aveugles et malvoyantes (ABPAM) dispose depuis 2007, d’un centre de formation à l’informatique qui a déjà formé des stagiaires. Selon lui, il est souhaitable que ces derniers aient accès à cet outil pour leurs activités quotidiennes. Et d’affirmer : "Le fait d’avoir un cyber qui soit accessible aux aveugles permet de montrer qu’ils ne sont pas marginalisés et ceci est un plaidoyer pour nous". L’Union internationale des télécommunications ne compte pas rester là. L’Union compte poursuivre son geste noble et dit être prête à soutenir les autres projets qui sont en cours de réalisation et à installer des cybers dans les villages distants des villes pour donner aux populations des opportunités d’améliorer leurs conditions de vie.

Afsétou SAWADOGO

Sidwaya

PARTAGER :                              

Vos commentaires

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Votre journal Courrier confidentiel N° 51 vient de paraitre.