Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un dessert sans fromage est une belle à qui il mаnquе un œil.» Anthelme Brillat-Savarin

Affaire Juvénal Hien # colonel Camara : Le MBDHP demande la libération immédiate de l’agent de police

Accueil > Actualités > Opinions • • jeudi 5 août 2004 à 18h02min

Le présent article est un écrit du Mouvement burkinabè des droits de l’Homme et des peuples suite au différend qui oppose l’agent de police Juvénal Hien au colonel Camara. A travers cet article, le MBDHP demande sa libération immédiate.

Le MBDHP a suivi avec attention ce qui est désormais connu comme étant l’affaire de la « gifle du colonel ».

Une lettre adressée au service contentieux droits de l’homme et violation des droits de l’homme par la famille de l’intéressé nous a encore mieux instruit sur les faits qui ont conduit à l’interpellation de monsieur Juvénal Hien. ­

Pour le MBDHP, rien, absolument rien ne justifie les tracasseries et l’interpellation dont monsieur Juvénal Hien est l’objet, même par la sacro sainte raison d’Etat.

Il est vérifié et admis par toutes les parties que monsieur Juvénal Hien a reçu une gifle de la part du colonel Camara, alors qu’il assurait l’ordre public !

Il est constant que le lien hiérarchique entre monsieur Juvénal Hien et le colonel Camara n’autorise pas ce dernier à lui administrer une punition corporelle. Nos informations révèlent que le colonel Camara n’avait absolument rien à voir avec la cérémonie où monsieur Juvénal Hien assurait le service d’ordre.

Le deuxième point que le MBDHP relève est que la simple parution d’un citoyen dans les médias ne vaut pas une interpellation car beaucoup de Burkinabè, y compris les responsables ministériels, seraient chaque jour interpellés.

Monsieur le ministre de la Sécurité s’est lui-même expliqué en long et en large sur le petit écran de la Télévision nationale du Burkina sur cette affaire. Les Burkinabè, au terme de la loi fondamentale, sont égaux devant la loi.

Nous nous retrouvons devant plusieurs cas d’abus d’autorité, d’excès de pouvoir et de violations diverses des droits de l’agent de police Juvénal Hien, giflé et enfermé pour s’être plaint d’avoir été giflé. Les lois militaires sont des lois qui sont partie intégrante du droit positif burkinabè et nulle part dans les dispositifs de ce droit, il n’est dit qu’un supérieur hiérarchique peut vous gifler et vous envoyer en prison ou "au poste".

Le MBDHP demande l’élargissement pur et simple de l’agent de police Juvénal Hien.

Ouagadougou, le 02 août 2004

Le Comité Exécutif National
Halidou OUEDRAOGO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cohésion sociale : « Si nous retournons à nos racines, à nous valeurs, nous pourrons déterrer ce joyau », pense Ayouba Porgo
Mise à disposition de policiers pour affectation dans les ambassades : Les multiples enjeux d’une décision
Lutte contre l’extrémisme violent au Burkina Faso : De la nécessité de prendre en compte le genre
Réduction de la durée de formation dans les ENEP : « Un gravissime retour en arrière », selon Adama de Poum Ouédraogo, formateur à l’ENEP de Ouahigouya
Terrorisme en Afrique : Le G5 Sahel entre défi sécuritaire et jeu d’intérêts
La nouvelle devise de « sages » du Burkina : la repentance ou la mort !
Lutte contre le terrorisme : L’appel des Burkinabè du Grand Ouest et du Centre de la France
Sommet de Pau : Ablassé Ouédraogo livre une « analyse froide » sur les conclusions
Quel rôle pour les intellectuels africains : Le cas du Gabon ?
Vision pour le Gabon d’aujourd’hui et de demain
Réconciliation nationale au Burkina : Quel est le prix à payer pour y parvenir ?
Lutte contre le terrorisme au Mali et au Burkina : Deux approches, un même ennemi
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés