Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Ne conquiers pas le monde si tu dois y perdre ton âme car la sagesse vaut mieux que l’or et l’argent.» Bob Marley

Réhabilitation des sites touristiques : Bazoulé, bientôt une destination plus attrayante

Accueil > Tourisme • • lundi 17 août 2009 à 00h53min

Le ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication, Filippe Savadogo, a visité, le vendredi 14 août 2009, le site touristique de Bazoulé en cours de réhabilitation.

Le Naaba Kiiba de Bazoulé était visiblement réjoui d’accueillir dans la matinée du vendredi 14 août 2009, à son palais, le ministre de la Culture, du Tourisme et de la Communication Filippe Savadogo et sa délégation. Sur son boubou en “bogolan” est dessiné un majestueux crocodile, ce saurien qui fait la notoriété de la localité. “Vous m’avez honoré... que Dieu vous donne la force nécessaire de réaliser vos ambitions”, a formulé l’autorité coutumière à l’endroit du ministre Savadogo.

Le chef du département de la Culture, du Tourisme et de la Communication a expliqué à Naaba Kiiba le projet entamé par son ministère pour faire de Bazoulé un lieu touristique et de loisir plus attrayant. D’ailleurs, le palais du Naaba bénéficiera des retombées du projet. “Bonne pluviométrie et bonnes récoltes”, a souhaité Filippe Savadogo au chef coutumier et à ses administrés. Après la visite de courtoisie, le ministre en charge du Tourisme et sa délégation se sont rendus sur les berges de la mare aux crocodiles sacrés. Appâtés par les poulets jetés à l’eau par les guides, des crocodiles ont surgi. Certains se sont laissés approcher par des visiteurs grâce aux guides. Puis ce fut le tour des tortues vivant dans un zoo non loin de la mare “d’accueillir” les visiteurs de la capitale.
Entre ces deux étapes, Filippe Savadogo a pu apprécier l’état d’avancement des travaux de réhabilitation de la digue de la mare.

En outre, la délégation ministérielle a pu constater de visu l’ampleur des travaux à effectuer pour donner un nouveau souffle au complexe hôtelier. Le premier responsable de la Culture du pays s’est par ailleurs entretenu avec les associations œuvrant à la promotion du tourisme et au développement de Bazoulé pour les encourager à persévérer dans leur noble et exaltante mission. Le projet de réhabilitation de Bazoulé est financé par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) à hauteur de 73 000 dollars US (32 850 000 F CFA), le ministère de la Culture, du Tourisme et de la Communication, les Engagements nationaux et la commune de Belfort (France). La population locale contribue également au projet. Selon le premier adjoint au maire de Tanghin-Dassouri, commune à l’Ouest de Ouagadougou qui abrite le site, Boniface Nana, “la population est très fière de ce projet. Cela va booster l’économie dans la commune, attirer davantage de touristes nationaux et étrangers”.

Une dynamique nationale

Le point focal du projet de réhabilitation du site touristique de Bazoulé, Aziz Héma, précise que le chantier débuté au mois de juillet 2009 s’étend sur 24 mois. Il comprend six grands axes dont l’aménagement de la mare aux crocodiles sacrés, la rénovation et l’extension du complexe hôtelier, la réhabilitation du palais royal et sa transformation partielle en musée. Le projet de Bazoulé, a ajouté M. Héma, fait partie des projets identifiés par l’Organisation mondiale du tourisme dans le cadre du “tourisme durable pour l’élimination de la pauvreté”. Au Burkina Faso, cinq sites ont été identifiés : Koumi, Bazoulé, Tiébélé, Oursi et Gani. “Mais c’est le site de Bazoulé pour le moment qui bénéficie d’un financement de l’OMT”, a soutenu Aziz Héma.
Le ministre Filippe Savadogo a indiqué que la réhabilitation des sites touristiques se poursuit. “Nous sommes en train de réhabiliter les circuits touristiques tels que la mare d’Oursi, la Guinguette à Bobo-Dioulasso, les Cascades de Banfora et tout récemment les ruines de Loropéni”, a-t-il affirmé. Avant de conclure : “C’est autant de projets qui doivent être portés par les populations elles-mêmes... nous sommes satisfaits de l’élan”.

Bachirou NANA

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés