Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le Sage donne tous ses soins à la racine. La piété filiale et lе rеsресt еnvеrs lеs suрériеurs sοnt lа rасinе dе lа vеrtu. » Confucius

Grippe A/H1 N1 : Le Burkina Faso teste son plan de riposte

Accueil > Actualités > Société • • vendredi 14 août 2009 à 01h02min

Le ministère de la Santé a procédé jeudi 13 août 2009 au test de son plan de riposte de la grippe A/H1 N1 à travers une simulation sur la contamination de cette maladie dans trois (3) endroits différents : à l’aéroport de Ouagadougou, à l’hôpital Yalgado- Ouédraogo, au Centre d’accueil de la trypanosomiase.

Trois actes pour s’assurer de l’efficacité du plan de riposte éventuel du Burkina Faso à la grippe A/H1 N1. Paul Ouédraogo joue le rôle d’un malade fictif. L’acte I commence à l’aéroport de Ouagadougou.Le malade imaginaire revient d’un pays où la grippe A/H1 N1 a été déclarée. Après les formalités de police, il reçoit une fiche d’information sur la grippe A/H1 N1. Celle-ci contient le numéro du service des maladies infectieuses de l’hôpital Yalgado- Ouédraogo.

Et, il est demandé aux voyageurs de s’adresser à cette unité sanitaire en cas de signes de la grippe A/H1 N1. Muni de sa fiche sur la grippe, M. Ouédraogo s’est rendu à son domicile sis au Centre d’accueil de la trypano (acte II). Arrivé, il est pris de malaises. Il se met à tousser et à éternuer. Il a des maux de tête, des douleurs articulaires. Suite à ces malaises, il consulte sa fiche et appelle le service des maladies infectieuses de l’hôpital Yalgado-Ouédraogo. Evacuer à l’hôpital, (acte III), il est rapidement isolé. Les agents de santé lui administrent des produits contre la fièvre, les maux de tête, tout en procédant à des prélèvements pour le test de la grippe A/H1 N1. Les premiers tests de la maladie se font sur place à l’hôpital Yalgado- Ouédraogo. Pour la confirmation, ces prélèvements seront envoyés à l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRRS) à Bobo-Dioulasso. La capacité de cet institut a été renforcée par des appareils performants. L’objectif, c’est de faire de l’Institut de recherche en science de la santé de Bobo-Dioulasso, une référence dans la sous-région en matière de test sur les grippes.

Pour le directeur général de la Santé, Souleymane Sanou, les affiches sur la grippe A/H1 N1 à l’aéroport et les dépliants offerts aux passagers peuvent aider à traiter des cas éventuels de grippe, si les informations sont bien suivies. En Côte d’Ivoire, c’est à travers ce système qu’on a pu détecter les deux cas de grippe A/H1N1. Jusque-là le Burkina Faso n’a pas enregistré de cas. Cependant la maladie s’est déjà déclarée dans 170 pays. Elle ne connaît ni frontière, ni barrière. Aussi, le ministre de la Santé, Seydou Bouda, soutient qu’il est nécessaire de tester la capacité de réaction du système sanitaire pour se convaincre de son efficacité. "Les dispositions sont prises, la salle d’isolement est effective, tout le service des maladies infectieuses est en alerte. Cela nous rassure qu’en cas d’éventuel le grippe A/H1 N1, le système sanitaire pourrait réagir convenablement", a-t-il conclu.

Boureima SANGA

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Justice : Un internaute mis aux arrêts pour incitation à la haine sur le réseau social Facebook
5e Recensement général de la population et de l’habitation : L’INSD rassure les populations des Hauts-Bassins sur les mesures sécuritaires prises
Interopérabilité des systèmes d’information : Des acteurs se familiarisent avec le référentiel
Barrage de Samendéni : En attendant le président du Faso
Province du Yagha : Le projet RESA fait le bilan de deux ans d’existence
Nuits internationales de la parenté à plaisanterie : La lutte contre l’extrémisme violent au cœur de la 7e édition
Lutte contre le mariage précoce et l’excision des filles : La population de Leguema s’engage aux côtés de l’association Maïa
Recensement général de la population et de l’habitat : L’INSD explique le processus aux acteurs du Sud-Ouest
Congrès sur la miséricorde divine : La 4e édition se tiendra du 18 au 24 novembre à Ouagadougou
39e Journée mondiale de l’alimentation : Garantir la sécurité alimentaire pour une alimentation saine
Droits de l’enfant : Un guide pratique mis à la disposition des travailleurs sociaux
Résilience au Sahel : Le Burkina prépare la mise en œuvre de sa coalition
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés