Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Comme pour toute discipline, votre attitude ne s’améliorera pas d’elle-même. C’est pourquoi vous devez y veiller jour après jour» John C. Maxwell

Niger : Coup d’Etat constitutionnel

Accueil > Actualités > International • • mercredi 27 mai 2009 à 03h42min

Dissolution inattendue hier, mardi 26 mai, de l’Assemblée nationale. Refus, la veille, de la Cour constitutionnelle de suivre le président Tandja dans sa volonté d’organiser un référendum constitutionnel. L’actualité nigérienne, ces derniers jours, est riche en rebondissements. Un fol enchaînement de faits à l’issue incertaine. Dans cet imbroglio politique, une chose est néanmoins sûre : l’homme fort de Niamey ne reculera devient rien ni personne pour faire aboutir le projet de prolongation de son mandat à la tête du pays. Et là, pas du tout. Pour tous ceux qui croyaient le chef de l’Etat nigérien capable de faire machine arrière dans sa volonté de prolonger, au mépris de la loi, son bail présidentiel, l’heure est à la désillusion.

Dans ces derniers retranchements, le colonel Tandja a opté pour l’artillerie lourde : congédier les députés, dont la majorité était hostile à son rêve de long règne. Ce n’est là que la première étape d’un passage en force vers l’accomplissement de son dessein. Certes, la constitution lui confère la prérogative de dissoudre l’Assemblée nationale. Mais, vu les circonstances dans lesquelles intervient cette dissolution, il ne s’agit là ni plus ni moins que d’un coup d’Etat constitutionnel.

Et c’est le pays du Ténéré qui bascule dans l’inconnu dans lequel tous les scénarios sont possibles. Surtout celui du coup d’Etat « salutaire », comme disent, pas toujours à tort, certains. En attendant la convocation du corps électoral pour le renouvellement du Parlement (dans les 45 jours au moins et 90 jours au plus après cette dissolution), à quelle autre manœuvre politique s’attendre de l’homme qui a maté la rébellion touareg en 1990 ?

Va-t-il éjecter, à leur tour, les juges constitutionnels, qui refusent de le suivre dans sa vile ambition ? En effet, saisie par une vingtaine de députés de l’Assemblée nationale, la Cour constitutionnelle a émis, lundi 26 mai 2009, un avis défavorable à l’organisation d’un référendum sur un changement de constitution. La prolongation du mandat ? « Un acte qui ne serait pas conforme à la constitution », a tranché la Cour.

La soumission du projet présidentiel au référendum ? « L’article 49 exclut du domaine du référendum toute révision de la constitution », a dit la juridiction supérieure. Et si, malgré tout le président persiste et signe ? « Il ne saurait le faire sans violer son serment », a prévenu la gardienne de la constitution. En un mot comme en mille, ça coince à tous les niveaux pour les Tazarché, les partisans de la réforme constitutionnelle.

Tous ces tirs de barrage contre l’idée d’une rallonge du mandat présidentiel sont à mettre à l’honneur de la démocratie nigérienne, dont le dynamisme jure avec le suivisme servile dans lequel pataugent nombre de partis politiques et d’institutions dans bien de nations africaines.

Comme au Tchad d’Idriss Deby, au Gabon d’Oumar Bongo, au Burkina de Blaise Compaoré, en Tunisie de Ben Ali, au Cameroun de Paul Biya, … ? Voyez-vous, dans ces Etats, la Cour constitutionnelle ou un parti allié du pouvoir s’opposer au tripatouillage de la loi fondamentale ? La question mérite d’être posée, car dans un passé très lointain, dans les mêmes circonstances politiques que celles du Niger, la constitution a été allègrement élaguée de sa clause limitative du mandat présidentiel dans ces pays.

Par Alain Saint Robespierre

L’Observateur Paalga

Vos commentaires

  • Le 27 mai 2009 à 05:32, par koudka En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    Pauvre de nous africains !
    il faut que ça change. le peuple nigérien ne mérite pas cela. quand je pense que il y en des chefs d’état qui estiment que leur pays ne sera rien sans eux alors que depuis longtemps qu’ils sont chefs rien n’a été fait j’ai envis de changer de planête tout simplement.
    alors je demande humblement au Président du Faso de ne pas suivre des exemples de ce genre mais de permettre au peuple d’avancer avec une autre personne. ce n’est pas seulement démocratique, c’est aussi humain et c’est surtout burkinabè de le faire.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2009 à 07:06 En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    Ce qui me plait en politique, c’est qu’l n’ y a pas de memoire. La politique est l’ un des rares terrains ou on periste a croireque l’ experience est personnelle. Ainsi les Wanke, ca n’arrive qu’ aux aures. Qui vivra verra. Je croyais que le peule frer du niger etait bplus chanceux que les burkinabe. mais a voir de pres, on est tous prisonnier de la meme poisse.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2009 à 07:12 En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    Les Nigeriens m’ ont toujours fascine. J’ai dit a une collegue enseignante ici dans un lycee que le Niger est un peuple qui a toujours inspire mon afro- optimisme et elle etait fachee. M<aintenant j’ ai plus d’ argument spour la convaincre. Tanja, en vrai ninja politique va faire ce qu’ il veut, mais sans la complicite des gardiends de la constitution et des deputes qui savent pourquoi ils sont deputes. Il va se casser la pipe pour rien.

    YZv, Jacksonville, Florida, USA

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2009 à 11:26, par Laye En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    Les mêmes causes produisant les mêmes effets, qu’attendre de cette situation ? C’est tellement évident !

    Comme quelqu’un qui m’a devancé l’a déjà dit, il y en a qui ont oublié ce que c’est que le Wankage. Et c’est clair qu’il y aura coup d’Etat au Niger, et très clair que Tandja sera tué. De tte façon il ne mérite pas mieux.

    Pour terminer, le peuple nigérien est encore un peuple digne. Au Niger, il existe encore des Hommes (et de vrais, pas comme ici au Faso, terre des soit disant intègres, mon oeil oui !).

    Bravo à l’Assemblée Nationale Nigérienne, à Mahamane Ousmane, à la Cour Constitutionnelle, au Président Guermakoye, à ..., aux Nigériens !

    Que les Burkinabè s’en inspirent ! Que nos boîtes de raisonnance telles l’Assemblée Nationale, la Cour Constitutionnelle, ... suivent et que ceux qui les composent vérifient s’ils ont quelque chose comme les nigériens dans leurs caleçons respectifs.

    Il est plus que temps que les burkinabè mettent fin à cette nabaïsation du pouvoir qui a été établie et qui prend des racines. Le burkina n’est pas un royaume, attention, le 11 décembre 1958, la haute volta a optée pour la république, mais tout est fait actuellement pour la ramener en royaume avec pour capitale ziniaré.

    Bravao peuple Nigérien !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2009 à 11:48, par marcosom En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    il ne faut pas qu’on s’etonne mais l’afrique restera inchangé avec des mentalités des presidents comme celui du niger qui pire encore se croit intellectuel et pieux. on a souvent honte d’être africain.vraiment l’ enfer c’est l’afrique dirigée par les hommes de confiance de satan c’est pas la peine. mais ils sont forts ces chefs d’etat africains pres à mourrir au pouvoir

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2009 à 12:47, par Traps’ En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    Mr Tandja , ce qu’on a pas pu faire en dix ans on le fera jamais en deux ou trois ans .
    Il etait temps pour toi de t’en aller. Tu as insulte la democratie africaine.
    Mr Tandja tu aurais du donner le bon exemple a tes freres acrochards de pouvoir.
    Tandja . Vas t’en . Aller ouste .

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2009 à 14:47 En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    i n’a meme pas honte a son age. il l’aura voulu, un cop d’etat va l’emporter.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2009 à 16:01, par peu importe En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    je voudrais saisir l’occasion de feliciter les deputés nigériens,a Ousmane Djermakoye ainsi qu’a tous ceux refusent de cautionner le tripatouillage de la constitution !Eux qui refusent de continuer avec les comportements qui ont conduis a la situation actuelle et qui pensent et agissent pour que ca change !Nul n’est ne président et nul n’est indispensable a son pays !Honte a tous ceux qui trouveront un quelconque argument pour soutenir M Tandja !cela est un symbole fort et un message clair a ceux qui continue d’ouevrer a ternir l’image de notre continent.J suis aussi content que cela soit un pays voisin avec a p près les mm réalité que nous !Meme si chez nous au BF j ne vois pas encore le deputé ou bien celui qui va défier le capitaine président, et facilitateur attitré de la sous régional BLAISE COMPAORE !!

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2009 à 19:51, par VERUS En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    Le bon sens voudrait que quand on arrive à un point où l’on est plus soutenu par ses hommes de confiance ou surtout par le peuple, il y’a lieu de se remettre en cause ou de foncer tout droit à sa perte.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai 2009 à 20:20 En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    "mais a voir de pres, on est tous prisonnier de la meme poisse" un predecesseur l’a dit ; ce Tandja est un militaire comme les autres même en grands boubous ; et si ça se trouve il a encore des kalachnikov sûrs derrière lui ; comme les autres ; il s’agit bien sur de préserver les fruits de la rapine d’une certaine classe de parvenus ; le sort du peuple nigerien pèse moins que cela ; c’est vraiment la poisse !!mais attention, on évolue ; doucement et surement. Vieyra n’a pas fait pire, je crois...

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2009 à 00:30, par billl sweden En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    Un cout d’etat serai la bienvenue pour stoper cet nouveau dictataire. c’est la seule solution pour sauver la democratie du peuple nigerien.

    je Pense que le president Burkinabé va plus modifier la constitution encore pour s’eterniser au pouvoir.
    A quant les presidents africains vont t_ils prendrend conscience ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai 2009 à 13:08, par LE JUSTE En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    Les Français sont derrière tout ça et j’en appelle à Sarko ! Dit à tes gars d’arreter ça.Sinon beaucoup d’innocents vont payer encore.Heureusement encore que c’est au NIGER,l’annonce au Cameroun n’a-t-il pas fait couler le sang d’une centaine de Camerounais.De grace TANDJA arrette.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai 2009 à 12:43, par le déçu En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    Tandja s’en fou du peuple nigérien et du Niger, il n’ya que le pouvoir qui compte pour lui tout comme les autres dictateurs africains.Lui, il est fort et compte le rester meme au prix de la démocratie nigérienne qu’il n’a d’ailleurs que faire.A celui qui pense que Blaise ne va plus se representer ben suis désolé mais si on commence on ne s’arrete que mort puls exactement qu ’assassiné.L’Afrique sans coups d’Etat c’est pas pour demain

    Répondre à ce message

  • Le 3 juin 2009 à 14:22 En réponse à : Niger : Coup d’Etat constitutionnel

    etant Nigerien j’ai honte, merci à vous tous qui soutient le peuple Nigerien dans cette lutte avec le clochard de Tanja
    depuis le Cameroun courage à vous et à mon peuples nigeriens

    on evite pas la guerre et la reporter profite à l’ennemi

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Musique : Mory Kanté est mort
Cour d’appel de Cotonou : Le journaliste d’investigation Ignace Sossou condamné à six mois de prison ferme
Financement du « programme des 100 jours » en RDC : Vital Kamerhe sur le banc des inculpés
Burkina : Les amis et sympathisants de Soumaïla Cissé sollicitent l’implication des Présidents Roch Kabore et IBK
Législatives au Mali : Les contestations persistent contre les résultats de la Cour constitutionnelle
COVID-19 en Afrique : Mobiliser les artisans locaux pour la confection des "masques barrières" grâce à la normalisation
Second tour des législatives au Mali : L’URD dépose le parti au pouvoir à Bamako
Covid-19 aux Etats-Unis : Donald Trump suspend l’immigration légale, pour faire face à l’explosion du chômage
Coronavirus : l’Allemagne se lance dans le test d’un premier vaccin
Madagascar : Le président lance le remède « Covid-Organics », l’OMS émet des réserves
Stigmatisation des nigérians en Chine : Le nœud du problème, selon le ministre des affaires étrangères
Un héro nous a quittés : Hommage au Colonel Maurice RIVES
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés