Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

PRESIDENTIELLE AMERICAINE : Vers la réalisation du rêve de Martin Luther King ?

Accueil > Actualités > International • • jeudi 23 octobre 2008 à 01h01min

Martin Luther King et Barack Obama

Le candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine du 4 novembre prochain, Barack Obama, marque une pause dans sa campagne aujourd’hui et demain. La raison ? Sa grand-mère maternelle, une Blanche du nom de Madelyn Dunham âgée de 68 ans, n’est pas au mieux de sa forme. Toute affaire cessante, le sénateur de l’Illinois et candidat à la compétition électorale, a décidé d’être, durant 48 heures, au chevet de cette femme qui l’a élevé.

La campagne peut attendre ou, à tout le moins, se déroulera sans lui. La famille est sacrée et passe avant tout. Son omniprésence est telle que les hommes publics s’affichent, ostensiblement souvent, avec femmes et enfants.

Au nom de cette famille et, partant, de la patrie, aucun sacrifice n’est de trop. Ne pas le faire quand il le faut, c’est même manquer d’humanisme, voire d’humanité et de patriotisme. L’on se rappelle que la convention républicaine devant consacrer John McCain comme candidat a été amputée de son côté festif pour cause de menace d’ouragan sur un bon nombre d’Etats de l’Union. C’est sous cet angle qu’il faut donc comprendre l’attitude de Barack Obama qui fait relâche dans sa conquête de la Maison Blanche au moment où la campagne est dans sa phase décisive. Mais le candidat démocrate n’a donc pas pris le risque de laisser le terrain tout seul à son adversaire républicain qui pourrait bien profiter pour reprendre du poil de la bête en « abandonnant » la troupe pour sa grand-mère grabataire. Pendant ce laps de temps, le colistier et madame Obama continueront le combat. Bien au contraire !

En tout état de cause, le candidat démocrate se met en phase avec cette valeur chère aux Américains de placer la famille au centre de tout, d’être à ses petits soins. Et certains de ses concitoyens le lui revaudront pour cet attachement sans faille à cette valeur qui fait des Américains des personnes à la fois modernes et conservatrices. Le jour de vérité, cela pourrait se traduire par un vote massif au profit du candidat démocrate faisant de lui le 44e président des Etats-Unis d’Amérique et surtout le 1er Noir à s’asseoir dans le fauteuil présidentiel de la 1re puissance du monde. Du même coup, c’est le fameux « I have a dream » qui se réalisera en- fin au-delà même de ce que pouvait espérer même l’auteur du rêve, Martin Luther King. Dans une Amérique en proie au racisme, à la discrimination, le pasteur assassiné il y a 40 ans, avait (juste) rêvé de voir un jour les barrières tombées et permettre par exemple que des enfants blancs et noirs s’asseyent à la même place, jouent ensemble.

Aujourd’hui, les Noirs, descendants d’esclaves, ont pu se faire accepter, intégrer à la société américaine malgré la survivance du racisme qui se manifeste de façon moins brutale qu’autrefois. Bien qu’ils s’illustrent dans beaucoup de domaines, les Noirs regardaient la politique comme une citadelle imprenable. Pourtant, ce n’est pas faute de militants noirs dans les partis politiques. Ils y militent mais sont très rarement aux premières loges. Mais tout cela est en train de changer avec Barack Obama que beaucoup voient déjà à la Maison blanche. Pour eux, l’affaire est déjà pliée, le rêve s’est réalisé, et le 4 novembre ne serait qu’une formalité. Attention tout de même !

Par Séni DABO

Le Pays

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Présidentielle en Guinée Bissau : Le premier parti d’opposition réclame un fichier électoral fiable
Côte d’Ivoire : La réforme la Commission électorale divise la classe politique
Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles
20 ans de règne de Mohammed VI au Maroc : Une vision royale pour une Afrique prospère et décomplexée
Lutte contre le terrorisme : 250 soldats britanniques attendus au Mali en 2020
Sénégal : La voiture de Macky Sall avec à son bord le président malien prend feu
CEDEAO : Alassane Ouattara espère que la monnaie unique sera mise en place "le plus tôt possible"
Le Togo organise des élections municipales après 32 ans
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers
Madagascar : La fête nationale endeuillée (au moins seize morts)
Guinée-Conakry : Le président Alpha Condé tient à la modification de la Constitution !
UNESCO : Bilan satisfaisant pour le Burkina Faso à la septième session de la conférence des parties à la Convention de 2005
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés