Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Paramanga Ernest Yonli reçoit le groupe américain Monsanto

Accueil > Actualités > Politique • • vendredi 25 juin 2004 à 11h39min

Ernest P. Yonli

Une délégation du groupe américain Monsanto a été reçue, mardi 22 juin 2004, en audience par le Premier ministre burkinabè, Paramanga Ernest Yonli. Avec le chef du gouvernement burkinabè, les échanges ont porté sur la biotechnologie.

Présent à Ouagadougou dans le cadre de la conférence sur l’exploitation de la science et de la technologie pour accroître la productivité agricole en Afrique, le groupe Monsanto, premier à développer les semences trangéniques a été reçu par le Premier ministre, Paramanga Ernest Yonli, le 22 juin dernier.

La délégation conduite par le vice-président du groupe, M. Robert B. Horsch a félicité le gouvernement burkinabè pour les efforts entrepris dans le domaine de la biotechnologie. Elle a aussi évoqué avec le Premier ministre, la question des futures technologies qui seront développées par les grandes firmes.

Pour ceux qui semblent réticents vis-à-vis des organismes génétiquement modifiés, Robert B. Horsch affirme comprendre leurs inquiétudes, car il s’agit des inquiétudes relatives à la santé humaine, environnementale etc. Il soutient que son groupe reste à l’écoute et espère pouvoir relever le challenge. "Nous pensons que lorsque les espèces trangéniques seront vérifiées, évaluées par les scientifiques du Burkina Faso, les gens se rendront compte que les impacts économiques, environnementaux, la sécurité alimentaire, sont en faveur des espèces trangéniques", a conclu M. Robert B. Horsch.

Enok KINDO


La Banque mondiale disposée à appuyer le Burkina Faso

Jan Walliser, chef de mission de la Banque Mondiale a été reçu en audience le 18 juin dernier par le chef du gouvernement burkinabè, Paramanga Ernest Yonli. Il a discuté avec le Premier ministre de la mise en œuvre du programme de développement soutenu par l’appui budgétaire de la Banque Mondiale et échangé avec lui sur les résultats qui ont pu être enregistrés.

Pour Jan Walliser la mise en œuvre de ce programme a été satisfaisante. "L’exécution du budget dans les différents programmes de développement a été satisfaisante et même très remarquable. Nous sommes heureux d’apporter notre appui budgétaire au Burkina Faso", a expliqué Jan Walliser. Il a apprécié la croissance économique enregistrée par le Burkina Faso en 2003 et réaffirmé la disponibilité de la Banque mondiale à soutenir ses efforts de développement.

Enok KINDO
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Investiture du candidat du MPP à la présidentielle : « Notre bilan est incontestable », brandit Simon Compaoré
Candidature à l’élection présidentielle : Blaise Compaoré donne son OK pour la procédure d’investiture d’Eddie Komboïgo
Échéances électorales 2020 au Burkina Faso : La classe politique rejette le découplage des législatives
Politique : L’Opposition non affiliée contre la prorogation du mandat des députés
Prorogation du mandat législatif : Eddie Komboïgo « met en garde » le président de l’Assemblée nationale
Application de la loi 081 : La coordination régionale des instituteurs principaux dénonce une injustice subie
Rapport de Human Right Watch sur les exactions des FDS : Le Porte-parole du gouvernement donne sa version des faits
Investiture du candidat MPP à la présidentielle : Dans des coulisses des préparatifs avec Bruno Sougrinoma Dipama, responsable de commission
Budget de l’Etat gestion 2020 : Les députés adoptent la loi de finances rectificatives.
Elections couplées 2020 : L’ADF RDA s’insurge contre une éventuelle tentative de prorogation du mandat législatif
Découplage des élections de 2020 : L’UNIR-PS rejette la tentative de proroger le mandat législatif
Politique : Non au report des élections !
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés