Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les enfants commencent par aimer leurs parents. En grandissаnt, ils lеs jugеnt, quеlquеfοis ils lеur раrdοnnеnt.» Oscar Wilde

Formation : Offres de stages rémunérés du CRDI

Accueil > Petites annonces > Stages, bourses, formation • • lundi 18 août 2008 à 12h30min

Stages 2009 rémunérés au Centre de recherches pour le développement international (CRDI) : date limite - 12 septembre 2008. (début des stages : janvier 2009 ; ces stages peuvent se faire à la fin des études de maîtrise ou encore s’inscrire dans le cadre du programme d’études)

À propos du CRDI

Le Centre de recherches pour le développement international (CRDI) est une société d’État canadienne qui collabore étroitement avec les chercheurs des pays en développement et les appuie dans leur quête de moyens de créer des sociétés en meilleure santé, plus équitables et plus prospères

http://www.idrc.ca/fr/ev-84370-201-1-DO_TOPIC.html

Le CRDI offre à des stagiaires la possibilité de se familiariser avec la recherche au service du développement international dans le cadre d’un programme de formation en gestion de la recherche et en administration de subventions, tout en bénéficiant de l’encadrement du personnel de programme du Centre. Les stagiaires acquièrent ainsi une expérience pratique de la gestion de programmes de recherche visant à produire, diffuser et utiliser des connaissances dans une perspective internationale.

Le candidat exécutera un programme de recherche sur le sujet présenté dans la demande de stage et acquerra une formation en méthodes de gestion de la recherche en se familiarisant avec les politiques et les pratiques du Centre en administration de subventions, sous la direction d’un ou de plusieurs administrateurs de programmes.

Programme

Seront prises en considération les demandes de stage pour lesquelles le programme de formation et de recherche proposé s’inscrit dans les priorités de recherche du CRDI. Les activités de recherche du Centre relèvent de quatre grands champs de recherche :

- Politique sociale et économique
- Environnement et gestion des ressources naturelles
- Technologies de l’information et de la communication au service du développement
- Innovation, politique et science

Pour une partie de son temps (environ 50%), le stagiaire entreprend un travail de recherche sur le thème précisé dans son dossier de demande et est formé aux techniques de gestion de la recherche pour l’autre moitié du temps afin d’acquérir une expérience concrète dans les activités du programme choisi, sous le mentorat d’un ou de plusieurs administrateurs de programmes.

Lieu et durée

Le stagiaire travaille et effectue sa recherche au siège du CRDI à Ottawa ou dans un de ses bureaux régionaux pour une durée allant de 6 mois à 12 mois au plus, avec des déplacements sur le terrain, au besoin. Les ressortissants de pays en développement résidant dans leur pays d’origine (ou dans un autre pays) sont tenus de suivre leur stage dans le bureau régional qui dessert cette région du monde.

Nombre de stages prévus : Environ quatorze (14)

Statut

Si le stage a lieu au Canada, le salaire versé (en 2008) varie de 35 858 dollars canadiens à 41 511 dollars canadiens par année, en fonction des qualifications et de l’expérience des candidats qui ont statut d’employés à temps plein pour une durée déterminée. Les avantages sociaux comprennent les contributions au titre de l’assurance-emploi, de l’impôt santé des employeurs et du Régime de pensions du Canada, et le Centre verse 4% du salaire en lieu du congé annuel payé. Certains frais de déplacement et dépenses de recherche sont également payés, jusqu’à concurrence de 10 000 dollars canadiens. Le salaire et les avantages sociaux offerts pour des stages suivis dans les bureaux régionaux varient selon les conditions en vigueur à chaque endroit. Les frais de déménagement ne sont pas couverts.

Critères d’admissibilité

Le programme s’adresse aux candidats qui, par leurs réalisations au cours de leurs études, de leur activité professionnelle ou dans le domaine de la recherche, manifestent de l’intérêt à l’égard de la production et de la mise en valeur des connaissances dans une perspective internationale. Les citoyens canadiens, les résidents permanents du Canada ainsi que les ressortissants des pays en développement peuvent présenter une demande, pourvu qu’ils soient actuellement inscrits dans un programme de maîtrise ou qu’ils aient obtenu leur maîtrise dans une université reconnue. La proposition de recherche doit porter sur un pays en développement. Il n’est pas nécessaire d’être rattaché à un établissement. Le stage peut s’inscrire dans le programme d’études.

Prière de noter que, conformément à la politique approuvée par son Conseil des gouverneurs, le CRDI n’appuie pas la recherche en Europe de l’Est et dans l’ancienne Union soviétique. De plus, le CRDI n’accepte pas les demandes des citoyens des pays de ces régions.

Pour présenter une demande
Cliquer sur le lien « Liste de vérification pour le programme de stages uniquement » au bas de la page. La liste indique les documents à présenter pour faire une demande de stage ainsi que l’adresse où envoyer la demande. Les dossiers incomplets ou en retard ne seront pas étudiés.

Date limite

Date limite de réception des demandes : le 12 septembre 2008 (les noms des candidats et candidates retenus seront annoncés en novembre ou décembre 2008).

Sélection

Le personnel du CRDI examine les demandes et choisit les stagiaires.

Début des stages : janvier 2009

PRIORITÉS DES INITIATIVES DE PROGRAMME POUR LES STAGES DE 2009

ÉCOSYSÈMES ET SANTÉ HUMAINE (ÉCOSANTÉ)

Les recherches appuyées par le programme ÉCOSANTÉ contribuent à la production et à l’application de nouvelles connaissances venant améliorer la santé des populations tout en contribuant au développement durable. Ce type de recherche repose sur une approche systémique qui examine l’interaction entre la société et l’environnement et son incidence sur la santé humaine, mise sur la transdisciplinarité de même que sur la participation des parties prenantes et porte une attention particulière à l’équité sociale et à l’équité entre les sexes.

Les candidat(e)s à un stage sont invité(e)s à présenter des propositions portant sur une activité de recherche (proposée par le candidat) qui vient enrichir la programmation multirégionale du programme ÉCOSANTÉ et qui porte sur les maladies infectieuses émergentes, surtout en Asie du Sud-Est et établissant potentiellement des liens avec l’Asie du Sud ou l’Afrique (il (elle) y consacre la moitié de son temps). Le (La) stagiaire doit également offrir un soutien aux gestionnaires et au personnel du programme dans certains des domaines suivants : activités de suivi découlant du Forum international sur les approches Écosystèmes et santé humaines 2008, surtout en ce qui concerne la production de publications et les activités de diffusion ; dialogue avec d’autres établissements qui se penchent sur les questions qui font partie de la programmation d’ÉCOSANTÉ ; participation à des activités de création et de renforcement de réseaux de recherche ; promotion et diffusion des activités du programme ÉCOSANTÉ ; tâches variées (la moitié de son temps).

Le (La) candidat(e) idéal(e) manifeste un intérêt marqué pour les liens existant entre la pérennité de l’environnement, la santé humaine et le développement, et en particulier pour les maladies infectieuses émergentes.

La proposition de recherche doit démontrer l’intention d’explorer les liens entre santé humaine et environnement et une bonne compréhension des éléments méthodologiques fondateurs de la démarche écosanté (participation des parties prenantes, transdisciplinarité, équité sociale et équité entre les sexes) et reconnaître la double nature du poste (des éléments de gestion générale du programme en plus de l’activité de recherche appliquée).

Le (La) candidat(e) doit posséder un diplôme d’études supérieures ou être présentement inscrit(e) à un programme de maîtrise ou de doctorat dans un domaine fortement axé sur l’une ou l’autre des disciplines suivantes (ou une combinaison) :

· santé publique, épidémiologie, santé animale,
· sciences de l’environnement,
· sciences sociales.

Le (La) candidat(e) doit démontrer qu’il (elle) possède de l’expérience en recherche sur les déterminants sociaux et environnementaux de la santé et la démarche écosanté en général, ou qu’il s’intéresse aux travaux de cette nature. Une connaissance de la recherche au service du développement, de l’expérience de terrain dans un pays en développement et de l’expérience en publication ou communication sont très souhaitables.

Visiter la page www.crdi.ca/ecosante pour obtenir davantage de précisions.

PAUVRETÉ RURALE ET ENVIRONNEMENT (PRE) (2 postes)

Le programme Pauvreté rurale et environnement (PRE) accueille deux stagiaires. Ces derniers travaillent avec le reste de l’équipe en vue d’enrichir sa programmation multirégionale qui vise à renforcer les institutions, les politiques et les pratiques destinées à améliorer la sécurité alimentaire et hydrique et la sécurité du revenu des pauvres des milieux ruraux vivant dans des hautes terres et des écosystèmes côtiers fragiles ou endommagés. Le (La) candidat(e) idéal(e) possède un vaste intérêt pour les moyens de subsistance ruraux, le développement durable de même que la gouvernance et l’équité environnementales. Sa proposition de recherche doit porter sur l’un des deux sujets précisés ci-dessous.

Le (La) candidat(e) doit posséder un diplôme d’études supérieures ou être présentement inscrit(e) à un programme de maîtrise ou de doctorat fortement axé sur l’économie rurale ou l’économie de l’environnement, en ce qui concerne le premier poste, ou sur une discipline pertinente aux changements climatiques (études de l’environnement, géographie) en ce qui concerne le deuxième poste. De l’expérience de terrain dans un pays en développement constitue un atout.

Sujets

1) Paiement des services environnementaux – poste offert à Singapour

Le programme PRE est à la recherche de propositions portant sur le paiement des services environnementaux dans le contexte des marchés de compensation volontaire des émissions de carbone. Les candidat(e)s doivent s’intéresser à la question suivante : comment peut-on faire en sorte que les collectivités profitent de la compensation volontaire ? Voici d’autres questions qui peuvent s’appliquer à ce sujet : les facteurs nuisibles qui font que les populations rurales sont exclues des marchés volontaires du carbone sont-ils surmontables ? Le régime foncier est-il un facteur de taille dans l’échec ou la réussite des marchés volontaires du carbone ? Comment faire fond sur les cadres en place (le commerce équitable par exemple) pour faire en sorte que les avantages soient durables et répartis de façon équitable ? Quelles sont les caractéristiques essentielles d’un contexte propice (des règles par exemple) ? Quelles différences caractérisent les facteurs susceptibles de stimuler les marchés (le commerce équitable par exemple) ?

2) Adaptation aux changements climatiques – poste offert à Ottawa, au Canada

Le programme PRE est à la recherche de propositions portant sur les changements climatiques et l’environnement en Amérique latine et (ou) en Asie. Les candidat(e)s doivent s’intéresser aux aspects techniques, aux aspects sociaux et aux complexités de l’adaptation aux changements climatiques. En outre, ils (elles) doivent s’intéresser à au moins l’une des questions suivantes : en quoi des recherches menées par des gens de l’endroit (par exemple renforcement du gouvernement local, démarches de planification participatives faisant fond sur les connaissances et les pratiques locales, création de ponts entre les initiatives locales et la planification de politiques à l’échelon national) peut-elle contribuer à des politiques et à des programmes de mise en oeuvre favorisant l’adaptation, en particulier en ce qui concerne les collectivités pauvres et autres collectivités vulnérables ? Quelles stratégies d’adaptation utilisées par les collectivités ont été consignées ? Comment utiliser efficacement des outils tels l’analyse économique, l’appréciation de la vulnérabilité, la délimitation des zones de pauvreté, l’évaluation de l’infrastructure, les réseaux sociaux, etc., pour évaluer la capacité d’adaptation aux échelles locale et régionale ? En quoi la création de fonds d’adaptation internationaux peut-elle, dans la pratique, améliorer la capacité d’adaptation des collectivités vulnérables ?

Visiter l’une des pages suivantes pour obtenir davantage de précisions :
www.crdi.ca/pre (français), http://www.crdi.ca/rpe/ (anglais), http://www.crdi.ca/prma/ (espagnol).

PAUVRETÉ URBAINE ET ENVIRONNEMENT (PURE)

Le programme Pauvreté urbaine et environnement (PURE) vise à atténuer, dans des villes ciblées, les pressions sur l’environnement qui exacerbent la pauvreté en rendant les populations pauvres mieux en mesure d’avoir accès de façon équitable aux services environnementaux ; à réduire la dégradation du milieu et la vulnérabilité aux catastrophes naturelles et ; à accroître l’utilisation des ressources naturelles en vue d’une meilleure sécurité alimentaire et hydrique et d’une plus grande sécurité du revenu.

Le (La) stagiaire s’intéresse aux liens entre la pauvreté urbaine, l’environnement et les sexospécificités. Dans sa recherche, il (elle) examine les façons dont les problèmes environnementaux pèsent particulièrement sur les femmes, en quoi cela contribue à la pauvreté de ces dernières et ce qu’elles font pour surmonter ces obstacles. La recherche examine les questions entourant la pauvreté urbaine en fonction de l’un ou plusieurs des thèmes suivants : approvisionnement en eau et assainissement en milieu urbain, gestion des déchets solides, vulnérabilité aux catastrophes naturelles, agriculture urbaine et régime foncier. Les travaux de recherche sont exécutés en Asie du Sud-Est. Le (La) stagiaire consacre la moitié de son temps à son propre projet de recherche et le reste du temps au soutien d’activités du programme PURE.

Le (La) stagiaire satisfait aux exigences suivantes :

- Expérience de la recherche ou du travail dans des pays en développement
- Bonne connaissance des démarches participatives et des méthodologies employées pour l’analyse sociale et sexospécifique
- Études : PURE est disposé à accepter des demandes provenant de candidat(e)s possédant des formations fort variées, qu’il s’agisse par exemple de géographie, d’urbanisme, d’ingénierie, d’architecture, d’études de l’environnement, d’économie, de sociologie ou d’anthropologie ; ce qui importe absolument, c’est que le (la) candidat(e) comprenne à la fois les aspects techniques et socioéconomiques de la pauvreté urbaine et possède les capacités et la compréhension voulues pour passer des sciences appliquées aux sciences sociales et vice versa
- La maîtrise de l’anglais est obligatoire ; la connaissance du français et (ou) d’une langue de l’Asie du Sud-Est constitue un atout

Visiter la page www.crdi.ca/pure pour obtenir davantage de précisions.

COMMUNAUTÉS ET SOCIÉTÉ DE L’INFORMATION EN AFRIQUE (Acacia)

Le programme ACACIA a pour but de renforcer les capacités des chercheurs et praticiens africains et il explore, de concert avec plusieurs partenaires de l’Afrique, les meilleures façons d’utiliser les technologies de l’information et de la communication (TIC) pour accroître les moyens de subsistance possibles, améliorer la prestation des services sociaux et autonomiser les citoyens. Les projets d’ACACIA contribuent à la création et au maintien de conditions favorables à l’innovation et à l’autonomisation à l’échelle locale.

La proposition du (de la) candidat(e) doit témoigner d’une compréhension de la masse de travaux, des leçons tirées de l’expérience et des incidences sur le plan du développement découlant de l’application des TIC au développement, et du programme ACACIA en particulier. Pendant son stage d’un an, le (la) stagiaire aura principalement pour tâches d’effectuer des recherches documentaires et d’interagir avec les partenaires de recherche actuels d’ACACIA. Un peu de travail sur le terrain sera nécessaire pour élaborer l’argumentaire d’une vision et de perspectives futures au sujet du rôle des TIC et de leur incidence sur le plan du développement en Afrique. Cette vision doit être ancrée dans les leçons tirées de l’expérience, les incidences sur le plan du développement et les processus touchés par l’application des TIC au développement en général, et par le programme ACACIA en particulier. La proposition doit démontrer que le (la) candidat(e)

- possède une grande expérience de toute une gamme de méthodes de recherche de même que des capacités d’analyse ;
- a une excellente compréhension théorique des écrits dans le domaine du développement, en général, et s’intéresse ou se passionne pour les TIC, en particulier ;
- sait faire fond sur les recherches antérieures et sur le contexte du développement de façon générale afin d’effectuer de la recherche documentaire et d’élaborer un programme de recherche axé sur l’avenir ;
- est apte à travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire et à coordonner les extrants produits par cette équipe ;
- a une grande maîtrise des TIC.

La proposition doit tenir compte du mouvement du libre dans tous les aspects des recherches d’ACACIA, qui vont de la recherche expérimentale à la recherche visant à soutenir la prise de décisions axée sur des données probantes, dans les domaines suivants :

- réduction des obstacles à l’accès en Afrique, en mettant de l’avant des démarches visant à favoriser les biens communs numériques
- en considérant le savoir comme un bien commun public par le recours à des régimes non traditionnels et d’accès libre en ce qui concerne les droits de propriété intellectuelle, les droits d’auteur, les logiciels libres, les spectres libres, l’accès libre et l’accès au savoir (A2K) qui ont des répercussions dans les pays en développement et grâce aux processus aux échelons international, national et local qui éclairent les débats sur ces questions ;

- amélioration de la prestation et de la gouvernance des services publics
- grâce au renforcement des capacités passant par l’innovation et l’apprentissage expérientiel, en cours d’emploi, de l’élaboration d’applications TIC et de logiciels pour les domaines de la santé, de l’éducation et de l’enseignement supérieur, de l’agriculture, de la réforme agraire, de la sécurité alimentaire, de la participation à la chose publique et des services sociaux ;

- combat contre l’exclusion sociale au moyen de l’amélioration des capacités
- grâce à des innovations TIC destinées aux collectivités et groupes mal desservis pour des raisons d’emplacement géographique, de langue ou de culture, d’appartenance à un sexe ou de rôles sexospécifiques, de caste, de classe, de race ou de pauvreté ;

- agissement sur les politiques et processus
- qui, en favorisant ou en freinant le développement, affectent les organismes, fournisseurs, consommateurs, utilisateurs et collectivités, et ce, en donnant accès à des moyens de communication électronique et à du contenu locaux, régionaux et internationaux, et en faisant ainsi profiter des bienfaits de ces derniers.

Visiter la page http://www.crdi.ca/fr/ev-5895-201-1-DO_TOPIC.html pour obtenir davantage de précisions sur les activités d’ACACIA.

TELECENTRE.ORG

Hébergé au CRDI, le programme telecentre.org investit de manière socialement responsable pour assurer le développement des compétences, le soutien et les services dont les gens ont besoin pour exploiter des télécentres partout dans le monde. Il s’agit d’une initiative conjointe de la société Microsoft, du CRDI et de la Direction du développement et de la coopération (DDC) de la Suisse.

En 2007, telecentre.org a lancé un projet de recherche concertée visant à examiner les répercussions de l’accès public aux technologies de l’information et de la communication (TIC) grâce à des établissements comme les télécentres et les bibliothèques. Ce projet vise à trouver des réponses aux vastes questions de recherche suivantes :

- Quelles sont les répercussions observables de l’accès public aux TIC sur les plans social et économique ?
- Quelle est l’ampleur de ces répercussions, et comment les mesurer ?
- Quel est le rapport coûts-avantages en ce qui concerne l’accès public aux TIC ?

Le programme telecentre.org est à la recherche de candidat(e)s intéressé(e)s à effectuer des recherches qui contribuent directement à ce projet, ce qui comporte ce qui suit, sans toutefois s’y limiter :

- un examen des tendances passées et actuelles en matière d’accès public aux TIC en vue de déceler tout décalage entre les recherches effectuées jusqu’à maintenant et les priorités de recherche dans ce domaine ou
- une étude de cas permettant de relever les facteurs influençant le soutien consenti aux programmes d’accès public aux TIC dans des pays donnés.

Les candidat(e)s qualifié(e)s ont
- une solide compréhension des méthodes de recherche en sciences sociales et une aptitude pour les démarches pluridisciplinaires ;
- d’excellentes aptitudes pour la rédaction en anglais ;
- une certaine connaissance des initiatives d’accès public aux TIC comme les télécentres, les bibliothèques et les cybercafés, et (ou) de la recherche sur ces sujets dans le contexte des pays en développement.

La connaissance de l’espagnol constitue un atout.

Le stage est offert à Ottawa, mais il se pourrait que du travail de terrain soit réalisé dans des pays en développement. Le tout dépend du budget et du plan de travail élaboré par le (la) stagiaire et son (sa) superviseur(e).

Visiter la page http://www.idrc.ca/fr/ev-64612-201-1-DO_TOPIC.html pour obtenir davantage de précisions.

INNOVATION, TECHNOLOGIE ET SOCIÉTÉ (ITS)

Le (La) candidat(e) retenu(e) vient suivre un stage au siège du CRDI à Ottawa, au Canada. En plus de travailler à son propre projet de recherche, le (la) stagiaire est membre à part entière de l’équipe du programme ITS et participe aux activités courantes et aux projets en cours visant à stimuler l’élaboration de politiques en matière de science, de technologie et d’innovation qui favorisent l’allègement de la pauvreté dans les pays en développement. Le (la) stagiaire soutient les travaux du programme visant la démocratisation des nouvelles technologies dans le Sud ou destinées au Sud en vue d’améliorer les connaissances et la compréhension en ce qui a trait aux répercussions des politiques en matière de science, technologie et innovation sur les problèmes de développement.

En plus de soutenir les activités d’ITS, le (la) stagiaire effectue des recherches indépendantes sur l’un ou plusieurs des sujets suivants :

- questions relevant des politiques en matière de science, de technologie et d’innovation dans les pays en développement, plus précisément en ce qui concerne la collecte de données, les enquêtes sur l’innovation, la mesure de l’innovation, les statistiques économiques en recherche-développement, les indicateurs de science et technologie ;

- gouvernance, politiques et réglementation en matière de biotechnologies et de technologies émergentes dans les pays en développement, à l’échelon national et international ;

- recherche sur les systèmes d’innovation dans le Sud ;

- aspects sexospécifiques de la science, de la technologie et de l’innovation.

Le (La) candidat(e) retenu(e) possèdera d’excellentes compétences en recherche, en analyse et en rédaction et connaîtra très bien les divers outils de communication et de diffusion de l’information.

Visiter la page www.idrc.ca/fr/ev-100117-201-1-DO_TOPIC.html pour de plus amples renseignements sur ITS et sur ses axes thématiques et points d’insertion de la recherche.

DIVISION DES PARTENARIATS ET DU DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES (DPDA)

La Division des partenariats et du développement des affaires (DPDA) a pour mission de nouer, d’étoffer et d’entretenir des liens durables avec des bailleurs de fonds et d’autres organismes internationaux et de recherche qui se consacrent au développement des capacités de recherche dans les pays en développement. La DPDA coordonne les dimensions stratégiques et politiques des partenariats et s’occupe des aspects plus concrets de la négociation, de la budgétisation et de la conclusion d’accords avec d’autres bailleurs de fonds. La DPDA travaille avec tous les domaines de programme du CRDI ; par conséquent, le (la) stagiaire est exposé(e) à un vaste éventail de projets et de clients et acquiert une bonne compréhension du domaine de la recherche au service du développement.

La DPDA assume également la réalisation d’un projet mondial visant le renforcement des capacités des partenaires de recherche du CRDI à gérer les diverses facettes de la mobilisation des ressources. Ce projet vise à perfectionner les compétences des gestionnaires et du personnel de recherche et à renforcer les capacités générales des organisations, et ce, par le truchement d’ateliers de formation et de l’assistance technique, entre autres.

Le (la) candidat(e) doit être disposé(e) à prendre part aux activités courantes de l’équipe de la DPDA, ce qui suppose, entre autres, réaliser des analyses et coordonner la production et la diffusion d’information sur les partenariats conclus avec d’autres bailleurs de fonds, sur la mobilisation de ressources et sur le développement organisationnel.

La DPDA est à la recherche de propositions de la part de candidat(e)s intéressé(e)s à soutenir ses activités continues visant à
- favoriser et à consigner la collaboration et les partenariats entre bailleurs de fonds en vue de soutenir la recherche pour le développement international ;
- soutenir le renforcement des capacités des chercheurs et des organismes de recherche.

Le (La) candidat(e) doit être au fait des dossiers du développement international et connaître les organismes de développement internationaux et canadiens. En outre, il (elle) doit posséder d’excellentes compétences en recherche, en analyse et en rédaction, et avoir une bonne connaissance des applications Web. Les titulaires d’une maîtrise en administration des affaires ou en administration publique sont encouragé(e)s à présenter une demande.

La maîtrise de l’anglais et d’une deuxième langue (français ou espagnol) est obligatoire.

Visiter la page www.crdi.ca/partenariats pour obtenir davantage de précisions.

MONDIALISATION, CROISSANCE ET PAUVRETÉ (MCP)

Le programme Mondialisation, croissance et pauvreté (MCP) est à la recherche de candidat(e)s pour un stage offert au siège du CRDI à Ottawa ou dans l’un des bureaux régionaux (Dakar, Nairobi, Le Caire, Singapour ou Montevideo).

Les demandes de stage présentées au programme MCP doivent porter sur différents aspects des liens qui existent entre la mondialisation, la croissance économique, la pauvreté et les inégalités dans les pays en développement d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine et des Caraïbes. Seront particulièrement bienvenues les propositions de recherche qui s’attachent à :

- expliquer les modèles de croissance (géographique, sectorielle, technologique, etc.) les plus susceptibles de favoriser la réduction de la pauvreté, ainsi que les moteurs d’une telle croissance partagée, notamment en étudiant le fonctionnement du marché du travail et les réformes de politiques qui contribuent à la création d’emplois mieux rémunérés, et le rôle du secteur privé dans la réalisation d’une croissance partagée,
- comprendre les répercussions des diverses politiques en matière de commerce, de concurrence et de réglementation sur l’équité et la pauvreté, de même que celles des différents rythmes et enchaînements des réformes de politiques ; expliquer comment des institutions non économiques influent sur les liens qui existent entre la croissance et la pauvreté,
- déterminer quels groupes de ménages ou de personnes de divers pays en développement ont besoin d’une protection sociale assurée par l’État et quels types de protection sont nécessaires selon le contexte du pays ; préciser comment il est possible de renforcer la capacité des États de financer et de maintenir une telle aide de façon équitable, sans pour autant freiner la croissance.

Seront particulièrement bienvenus les projets permettant d’analyser divers cas et expériences provenant de plusieurs pays ou régions, ceux qui visent à revoir la méthodologie et ceux dans lesquels les stratégies utilisées par plusieurs acteurs (internationaux, nationaux, officiels, non gouvernementaux, secteur privé, etc.) du développement sont analysées. Les propositions peuvent faire appel à un large éventail de démarches méthodologiques, notamment celles fondées sur des analyses strictement économiques, politiques et économiques ou, encore, institutionnelles. On encourage également les candidats à tenir compte des dimensions « équité entre les sexes » et « équité sociale » de ces questions.

Outre le projet de recherche qu’il (elle) réalisera sous la direction d’un administrateur de programmes de MCP, le (la) stagiaire participera aux travaux du programme MCP, notamment en résumant et en diffusant les incidences et les résultats de projets, et en participant à diverses activités d’élaboration de projets, de suivi et d’apprentissage entreprises par l’équipe.

Visiter la page www.crdi.ca/mcp pour obtenir davantage de précisions.

PAIX, CONFLITS ET DÉVELOPPEMENT (PCD)

Les candidat(e)s doivent manifester un intérêt marqué pour l’étude de la paix et des conflits en Asie, en Amérique latine, au Moyen-Orient et (ou) en Afrique subsaharienne. Les propositions de recherche doivent porter sur l’un des axes thématiques du programme PCD, à savoir :

- processus démocratiques en matière de gouvernance et de consolidation de la paix,
- économie politique de la paix et des conflits,
- sécurité et insécurité,
- violence, traumatismes, justice et réconciliation.

La connaissance de l’espagnol et du français constitue un atout.

Outre son projet de recherche, le (la) stagiaire effectuera des tâches variées et participera aux activités du programme PCD, notamment en résumant et en diffusant les incidences et les résultats de projets de PCD.

Visiter la page http://www.crdi.ca/paix pour obtenir davantage de précisions.

DROITS DES FEMMES ET PARTICIPATION CITOYENNE (DFPC)

Droits des femmes et participation citoyenne (DFPC) est un programme du CRDI qui appuie la recherche appliquée dans le domaine des droits des femmes, de la participation citoyenne et du développement. Relevant du domaine de programme Politique sociale et économique (PSE), DFPC contribue à donner aux pays du Sud voix au chapitre dans les débats de l’heure sur la scène internationale en matière de sexospécificités et de développement.

DFPC s’efforce d’amener des changements concrets sur le plan des politiques, des institutions et des pratiques – en collaborant aussi bien avec des groupes de la société civile qu’avec des chercheurs pour susciter un débat public et en encourageant ses partenaires, partout où cela est faisable, à s’engager directement dans les appareils féminins nationaux et d’autres ministères pour plaider le changement.

Plus précisément, DFPC est à la recherche de propositions de projets visant à explorer les axes thématiques énoncés dans son descriptif visant la période 2006-2011, à savoir :

- participation citoyenne des femmes et gouvernance,
- accès à la justice,
- droits économiques,
- droits en matière de sexualité et de reproduction,
- migration et droits des femmes.

Outre son projet de recherche, le (la) stagiaire effectue des tâches variées, de recherche et autres, et participe aux activités du programme DFPC. Il (elle) a en effet l’occasion de se consacrer à son propre projet de recherche pendant son stage, dont le sujet doit s’inscrire dans la stratégie de programmation de DFPC. Les projets de recherche portant sur le domaine de la migration et des droits des femmes ou celui des sexospécificités et des droits fonciers sont très souhaitables. Durant son stage, le (la) stagiaire consacre environ la moitié de son temps à son propre projet de recherche.

Le reste du temps, le (la) stagiaire est au service du programme DFPC et assume diverses tâches de recherche et de rédaction portant sur des questions liées aux droits des femmes et à la participation citoyenne. Il (elle) est par ailleurs appelé(e) à contribuer aux activités générales du programme DFPC – notamment participer aux rencontres d’équipe, effectuer des recherches pour trouver, examiner et résumer du matériel pertinent, élaborer des examens d’avant-garde, préparer de la correspondance, rédiger et réviser des documents de toutes sortes, contribuer à l’organisation de rencontres, d’ateliers et de colloques, organiser l’hébergement de visiteurs, rédiger des procès-verbaux et des rapports, mettre à jour et entretenir des bases de données et entretenir les pages Web du programme DFPC.

Capacités
- Excellente aptitude pour le travail d’équipe
- Sensibilisation aux différences culturelles et aux sexospécificités
- Capacité de fixer des priorités et de gérer son temps efficacement
- Capacité de travailler de façon autonome et en équipe
- Exactitude et minutie
- Capacité de résumer des volumes importants d’information
- Capacité d’organiser et de coordonner des activités (ateliers, conférences, etc.)

Compétences et expérience en recherche
· Être inscrit(e) à un programme de maîtrise ou avoir obtenu sa maîtrise en sciences sociales, en politique et (ou) en affaires internationales (études du développement international, études de la condition féminine, science politique et bonne gouvernance, droits de la personne, planification du développement ou un domaine connexe)
- Une spécialisation en recherche dans le domaine de la migration et des droits des femmes ou celui des sexospécificités et des droits fonciers est très souhaitable
- Posséder de solides techniques de recherche et d’analyse
- Maîtriser parfaitement la langue anglaise (à l’oral comme à l’écrit)
- Une bonne connaissance du français et de l’espagnol constitue un atout

Visiter la page http://www.idrc.ca/fr/ev-29737-201-1-DO_TOPIC.html pour obtenir davantage de précisions.

INITIATIVE THINK TANK

L’initiative Think tank est un nouveau programme d’envergure mondiale mené par le CRDI dans le but de soutenir des organismes indépendants oeuvrant à la recherche sur les politiques – « groupes de réflexion » ou « think tanks » – dans les pays en développement. Elle visera certains pays d’Afrique de l’Est et d’Afrique de l’Ouest, d’Asie du Sud et d’Amérique latine. Son but : renforcer un groupe restreint d’organismes indépendants voués à la recherche sur les politiques afin qu’ils puissent être en mesure de produire des recherches objectives et de grande qualité qui serviront à inspirer des politiques et à exercer une influence sur leur conception. À cette fin, l’initiative accordera des subventions d’appui général à long terme (autrement dit un financement de base) aux organismes choisis et leur donnera accès à la formation et à l’assistance technique qui leur permettront d’améliorer la qualité de leurs recherches et d’autres aspects importants de leur développement organisationnel et d’accroître les liens entre la recherche et les politiques.

Un important volet de l’initiative consiste à consigner et à diffuser des stratégies de soutien et de gestion d’organismes voués à la recherche sur les politiques. Le (La) stagiaire y contribue en permettant une meilleure compréhension de ce qui fait la réussite de ces organismes dans diverses régions du monde, et ce, en recueillant et en analysant des données sur les grands groupes de réflexion de la planète et en en faisant la synthèse.

On est à la recherche de propositions portant sur la conception et la mise en application d’un cadre analytique qui permettrait d’évaluer et de comparer des groupes de réflexion en vue d’aboutir à une liste de 10 à 12 groupes de réflexion que l’initiative pourra considérer comme étant fructueux ou prometteurs.

Le (La) stagiaire souhaité(e) possède les qualifications suivantes :
- Une maîtrise en économie, en administration des affaires, en politiques publiques ou en économie du développement
- De l’expérience de la recherche ou du travail dans des pays en développement
- De l’expérience au sein d’un organisme voué à la recherche sur les politiques
- Une connaissance des méthodes d’analyse sociale et économique

La maîtrise de l’anglais est obligatoire ; la connaissance du français constitue un atout.

En qualité de membre de l’équipe de l’initiative, le (la) stagiaire s’adonnera par ailleurs à diverses tâches en plus de son propre projet de recherche.

Visiter la page http://www.idrc.ca/fr/ev-116854-201-1-DO_TOPIC.html pour obtenir davantage de précisions.

GOUVERNANCE, ÉQUITÉ ET SANTÉ (GES)

Le programme Gouvernance, équité et santé (GES) invite les candidat(e)s à présenter des propositions de recherche axées sur une des thématiques suivantes qui abordent les grands enjeux en matière de gouvernance, équité et santé :

- Politiques ayant trait à la prestation des services de santé (par exemple formulation, mise en oeuvre et évaluation de politiques de santé en faveur des pauvres, financement stable et équitable, influence des bailleurs de fonds et de la mondialisation sur les politiques).

- Renforcement des systèmes de santé (mécanismes et démarches visant à consolider et à surveiller la capacité des gouvernements d’assurer un financement et la prestation équitables de services de santé publique et de soins prioritaires, notamment en faveur des populations marginalisées et mal desservies).

- Maladies ou interventions prioritaires ouvrant la possibilité de s’attaquer aux enjeux plus vastes de la gouvernance, de l’équité et de la santé.

- Engagement citoyen (par exemple mécanismes aptes à favoriser une participation et une inclusion réelles et efficaces, exercice du droit à la santé, secteur de la santé et des soins comme terrain propice à la démocratisation).

- Recherche, moteur d’action (cadre conceptuel et analytique visant à accroître l’efficacité des liens entre la recherche, les politiques et les pratiques en vue de faire progresser le double objectif de la santé pour tous et de l’équité sociale).

Le (La) candidat(e) retenu(e) aura d’excellentes compétences en recherche, en analyse et en rédaction et une très bonne connaissance des principaux organismes (y compris les organismes canadiens) oeuvrant en santé internationale et en recherche sur la santé. Une compréhension des répercussions de l’urbanisation sur la santé de même que la connaissance de l’espagnol et du français constituent un atout.

Il est à noter que le (la) stagiaire consacre environ la moitié de son temps à son propre projet de recherche et est membre à part entière de l’équipe du programme GES le reste du temps. Ainsi, outre son projet de recherche, le (la) stagiaire effectue des tâches variées et participe aux activités du programme, notamment en résumant et en diffusant les incidences et les résultats de projets de GES.

Visiter la page www.crdi.ca/ges pour obtenir davantage de précisions.

RECHERCHE POUR LA LUTTE MONDIALE CONTRE LE TABAC (RMCT)

Le programme RMCT est voué à la production de connaissances permettant la conception de politiques et de programmes parvenant à réduire le danger que posent la production et la consommation de tabac pour la santé et le développement humain dans les pays en développement.

Le (La) stagiaire travaille avec le reste de l’équipe de RMCT à la programmation générale du programme sur la lutte antitabac et le développement en plus d’entreprendre son propre projet de recherche sur un sujet qui relève d’au moins un des axes thématiques de RMCT, à savoir :

- pauvreté et tabac,
- culture du tabac : santé, moyens de subsistance, économie et environnement,
- interventions visant les systèmes et les politiques de santé,
- mondialisation et tabac,
- autres formes d’usage du tabac.

En outre, il (elle) contribue de près à la coordination d’un programme de petites subventions octroyées par voie de concours à l’appui de la ratification et de la mise en oeuvre de la Convention-cadre pour la lutte antitabac et apporte son aide à des activités relatives à l’initiative Analyses situationnelles sur le tabagisme en Afrique (ASTA), laquelle a pour but de comprendre les facteurs cruciaux propices à la réussite de la lutte antitabac en Afrique. Des analyses situationnelles seront menées dans 12 pays d’Afrique subsaharienne afin d’évaluer l’usage actuel du tabac, ainsi que la dynamique et l’économie de sa production et de son utilisation, et de recenser les politiques de lutte antitabac pertinentes qui sont en place. Les constatations permettront d’orienter l’élaboration et la mise en oeuvre de stratégies de lutte contre le tabagisme en Afrique.

Par ailleurs, sous la direction de l’équipe de RMCT, le (la) stagiaire prépare les documents nécessaires et acquiert les connaissances utiles en matière de gestion de projets, d’élaboration et d’évaluation de propositions, et de renforcement des capacités de recherche des chercheurs des pays en développement. Il (elle) aide à organiser les ateliers proposés par RMCT aussi bien au pays qu’à l’étranger.

Les candidat(e)s doivent posséder de solides aptitudes pour la recherche, l’analyse et la rédaction, de l’expérience en ce qui concerne l’analyse de données quantitatives et des connaissances intermédiaires dans l’une ou plusieurs des disciplines suivantes :

- lutte antitabac,
- santé publique,
- politiques en matière de santé,
- développement international.

Des connaissances en analyse de données qualitatives constituent un atout, de même que la connaissance du français et (ou) de l’espagnol.

Le (la) stagiaire consacre environ la moitié de son temps à son propre projet de recherche et est membre à part entière de l’équipe de RMCT le reste du temps.

Visiter la page www.crdi.ca/rmct pour obtenir davantage de précisions.

IMPORTANT

Pendant toute la période visée par le stage, les stagiaires ne peuvent bénéficier d’autres bourses, subventions ou honoraires de source gouvernementale, ni passer de contrat avec quelque organisme du gouvernement fédéral que ce soit, relativement à un projet ou à des travaux de recherche.

Les non-Canadiens qui habitent ou étudient au Canada à qui il est recommandé d’attribuer une bourse devront obtenir un permis de travail valide avant d’entreprendre leur stage au CRDI.

Demandes

Les candidats doivent décrire comment ils prévoient atteindre leurs objectifs d’apprentissage et préciser l’Initiative de programme (une seule) qui retient leur intérêt. Le Centre se réserve le droit d’acheminer la demande à un deuxième programme.

Les stages rémunérés au Centre doivent s’inscrire dans la structure et les priorités courantes de programme. Le Centre se réserve le droit de modifier la structure et les priorités des programmes, ce qui peut influer sur le choix définitif des stagiaires.

Les demandes seront évaluées en fonction de critères comme la pertinence des travaux proposés par rapport au développement durable et équitable, leur pertinence par rapport aux priorités du CRDI, la qualité de la proposition de recherche et la pertinence du (de la) candidat(e).

Si la recherche soulève des questions d’ordre éthique, le candidat peut être tenu, à la discrétion du CRDI, de présenter une attestation certifiant l’approbation du Comité d’éthique de l’université.

Veuillez soumettre tous les documents énumérés dans la Liste de vérification des documents à soumettre. Tous les documents présentés à l’appui doivent parvenir au CRDI avant la date limite pour que la demande soit prise en considération. Prière d’envoyer en suivant les instructions ci-dessous.

Par courrier ordinaire, poste prioritaire ou service XPRESSPOST

Stages rémunérés au CRDI

Programme de la formation et des bourses (PFB)

Centre de recherches pour le développement international (CRDI)

CP 8500

Ottawa (Ontario)

K1G 3H9 Canada

Par messagerie

Stages rémunérés au CRDI

Programme de la formation et des bourses (PFB)

Centre de recherches pour le développement international (CRDI)

150, rue Kent, salle du courrier, pièce 389

Ottawa (Ontario)

K1P 0B2 Canada

Télécopieur : (1 613) 567-7748

Téléphone : (1 613) 236-6163 , poste 2098

Courriel : cta@crdi.ca

Nous remercions tous les candidats de l’intérêt manifesté à l’égard de ces stages. Nous ne communiquerons qu’avec les candidats qui, par leur formation universitaire, leurs compétences et la qualité de leur proposition de recherche, satisfont le mieux aux critères d’attribution.

Vos commentaires

  • Le 19 février 2015 à 10:53, par KABUO BIFUKO Francine En réponse à : Formation : Offres de stages rémunérés du CRDI

    Monsieur le responsable du CRDI,

    j’ai l’honneur de venir au près de votre haute responsabilité sollicité une place pour le stage de perfectionnement.

    En effet, je suis célibataire, diplômé d’un titre en Licence, Sciences économique dans le département de gestion financière et de la Nationalité Congolaise.

    Je suis vivement intéressé par cette demande afin de pouvoir améliorer mes capacités sur le développement.

    En espérant une réponse favorable, je vous pris Monsieur le responsable d’agréer l’expression de mes sentiments.
    votre futur stagiaire
    Francine KABUO

    Répondre à ce message

  • Le 23 décembre 2015 à 13:07, par SEKOU Romaric En réponse à : Formation : Offres de stages rémunérés du CRDI

    Juste me permettre d’effectuer ce stage pour mieux me perfectionner.

    Répondre à ce message

  • Le 25 août 2016 à 15:03, par Franck agbo francine marie Georgette En réponse à : Formation : Offres de stages rémunérés du CRDI

    bonsoir je suis étudiante en master 2 option eau et assainissement et j’aimerais avoir des renseignements concernant le stage de fin d’études et comment y postulez

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Institut supérieur des sciences de la population (ISSP) : Ouverture d’un test de recrutement d’étudiants pour la formation de licence en statistique sociales
Séminaire de formation supérieure et de perfectionnement sur le protocole, sous la direction de Monsieur Mélégué TRAORE
Ordre national des pharmaciens : formation des auxiliaires en pharmacie
COURS DE CONVERSATION : Améliorez votre expression orale en anglais
Séminaire de formation en rédaction administrative à cout réduit
Université ouaga 1 : le test de recrutement d’étudiants en première année licence au département communication et journalisme est ouvert
Cours d’anglais au Centre de Langues de l’Université Ouaga I Pr Joseph KI-ZERBO (CLUO)
Formation : L’Institut Des Sciences (IDS) recrute, sur titre, cent (100) élèves-professeurs auditeurs libres
Businesswomen/men working with Anglophone partners : Come and improve your Business English skills !!!
Présentation du Master Logistique ISM Paris délocalisé à Ouaga ce mardi 2 octobre
Cours d’anglais au Centre Américain de Langue : Tous les samedis
Séminaire de formation en rédaction administrative
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés