Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Conflit Russie/Géorgie : Le pot de fer contre le pot de terre

Accueil > Actualités > International • • mardi 12 août 2008 à 12h05min

L’image a déjà fait et continue d’ailleurs de faire le tour du monde grâce à la magie du Net et du satellite. Ce qu’on a vite fait de qualifier de baiser de paix a mis en scène la Russe Nathalia Paderina (argent) et la Géorgienne Nino Salukvadze (bronze).

Ces deux sportives, qui participent aux jeux olympiques (J.O.) de Pékin et dont les pays respectifs sont présentement à couteaux tirés, ou plutôt « à canons armés », se sont donné la peine de s’embrasser dimanche dernier sur le podium du tir au pistolet à 10 mètres dames. Alors que les dirigeants de leurs nations sont en train de faire parler la poudre, elles ont choisi humblement de leur donner une belle leçon de sagesse et de paix, prenant à témoin la planète tout entière.

En rappel, c’est l’armée de Géorgie qui a ouvert les hostilités, dans la nuit du 7 au 8 août 2008, par une opération militaire. Motif invoqué : « Reprendre le contrôle de l’Ossétie du Sud, prorusse, sa province sécessionniste, et riposter à des agressions récurrentes sud-ossètes contre des villages à majorité géorgienne ; rétablir la paix et l’ordre constitutionnel ».

Depuis, la capitale de la république rebelle, Tskhinvali, est le théâtre de violents combats, aux lourdes conséquences, avec les forces séparatistes. Moscou, qui a été accusé d’avoir envoyé des bombardiers SU-24 frapper les alentours de la ville géorgienne de Gori et les régions de Kareli et de Variani, n’a pas tardé à réagir. D’abord par un haut fonctionnaire du département des Affaires étrangères, ensuite par le Premier ministre, Vladimir Poutine.

Celui-ci, depuis Beijing en Chine, avait alors promis « une riposte à l’agression géorgienne », ce qui n’a pas du tout traîné. Des troupes et des blindés russes ont alors franchi la frontière russo-géorgienne pour attiser le feu du côté de Tskhinvali. Hier en fin de soirée, les troupes russes ont pris Gori et continuaient leur progression vers Tbilissi, la capitale.

Dans ce conflit, qui cristallise les passions, les forces, de toute évidence, sont disproportionnées. Autant l’Ossétie du Sud ne fait pas le poids devant la Géorgie, autant cette dernière est insignifiante devant la force de frappe russe. Dans l’un ou l’autre cas, on a affaire au pot de fer contre le pot de terre.

Autrement dit, un pot de fer peut en cacher un autre. Le pays de Lénine, bien qu’éclaté par suite de la fin de la guerre froide, ne demeure pas, aujourd’hui, moins percutant. Gouvernée depuis mars 2008 par Dimitri Medvedev, qui a comme Premier ministre un ancien haut gradé du KGB, Vladimir Poutine, en réalité le maître d’œuvre attitré, la Russie conserve ses réflexes de jadis.

Pour peu que les Géorgiens se souviennent de la sévère répression en Tchétchénie courant septembre 1999, ils peuvent se faire une raison et rechercher une solution apaisée à la crise. De l’ONU au Vatican en passant par l’Union européenne, le ton reste invariable : l’arrêt sans conditions des bombardements au profit de négociations franches.

D. Evariste Ouédraogo

L’Observateur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Présidentielle en Guinée Bissau : Le premier parti d’opposition réclame un fichier électoral fiable
Côte d’Ivoire : La réforme la Commission électorale divise la classe politique
Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles
20 ans de règne de Mohammed VI au Maroc : Une vision royale pour une Afrique prospère et décomplexée
Lutte contre le terrorisme : 250 soldats britanniques attendus au Mali en 2020
Sénégal : La voiture de Macky Sall avec à son bord le président malien prend feu
CEDEAO : Alassane Ouattara espère que la monnaie unique sera mise en place "le plus tôt possible"
Le Togo organise des élections municipales après 32 ans
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers
Madagascar : La fête nationale endeuillée (au moins seize morts)
Guinée-Conakry : Le président Alpha Condé tient à la modification de la Constitution !
UNESCO : Bilan satisfaisant pour le Burkina Faso à la septième session de la conférence des parties à la Convention de 2005
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés