Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Echangeur à Ouagadougou : rendre l’ouvrage utile pour tous

Accueil > Tourisme • • vendredi 4 juillet 2008 à 12h02min

L’échangeur de Ouaga 2000 (route de Pô) est désormais opérationnel, mais non sans quelques petites difficultés pour les usagers. En effet, les Ouagalais découvrent (pour bon nombre d’entre eux) un échangeur pour la première fois, et y circuler aisément n’est pas évident. Surtout quand on connaît le comportement de certains individus sur des voies ordinaires à Ouagadougou.

Déjà, les usagers trouvent que les déviations sont "bizarres", s’ils n’affirment pas ouvertement qu’elles sont "inutilement longues". Quelques jours après son ouverture, intervenue seulement le dimanche 29 juin dernier, l’échangeur enregistre ses premiers désagréments : des personnes qui empruntent des sens contraires, d’autres qui ne se retrouvent qu’après moult tractations...Et tout ceci alors qu’il existe des panneaux indicateurs et des policiers pour guider les passants.

A côté de ces problèmes, il faut signaler qu’il y a des Ouagalais qui, méfiants certainement, font tout pour ne pas aller "affronter" cette route "à problèmes". Au regard de cette situation, l’on est à même de se demander si les échangeurs à Ouagadougou ne compliquent pas plutôt qu’ils ne résolvent les difficultés de circulation dans la ville. "Il faudra mettre l’accent sur la sensibilisation si l’on veut que l’échangeur soit utile pour tous", a dit un automobiliste, après un constat.

Les passants doivent donc comprendre que les policiers municipaux positionnés aux intersections de l’échangeur sont là pour leur faciliter la tâche et non pour les réprimer. Quant aux agents de police qui y sont, ils doivent redoubler de vigilance et c’est en cela que leur présence aura son sens. Toute chose qui évitera, par exemple, que des camions viennent se coincer sous le pont, entravant la fluidité de la circulation comme le voudraient les concepteurs des échangeurs.

Sidwaya

Vos commentaires

  • Le 4 juillet 2008 à 17:27, par Kayaba En réponse à : Echangeur à Ouagadougou : rendre l’ouvrage utile pour tous

    "Il faudra mettre l’accent sur la sensibilisation si l’on veut que l’échangeur soit utile pour tous"
    Certes, la sensibilisation est essentielle pour l’utilisation de l’échangeur, mais ne doit-on pas commencer par la sensibilisation de nos compatriotes sur le code élémentaire de la route et d’adapter nos chaussées aux réalités actuelles du pays ; quand on sait que la capitale connait de nos jours une pression démographique sans précédent. Cela passe nécessairement par l’alphabétisation et substitution de télénovéla par des programmes de télé éducatifs

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés