Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a dans la vie exactement autant d’occasions spéciales que nous choisissons d’en célébrer.» Robert Brault

SIAO 2008 : Jean Claude Bouda rencontre les artisans de Sya

Accueil > Actualités > DOSSIERS > SIAO 2008 • • mardi 1er avril 2008 à 13h25min

Jean-Claude Bouda

En prélude à la XIe édition du Salon international de l’artisanat de Ouagadougou (SIAO), prévu du 31 octobre au 09 novembre 2008, son directeur général Jean Claude Bouda a rencontré les artisans de Bobo-Dioulasso, le jeudi 27 mars 2008. Il a été question des préparatifs du SIAO et de la participation des Bobolais.

D’emblée, le directeur du SIAO Jean Claude Bouda a fait une mise au point sur ce qu’il a qualifié de malentendus, survenus au cours des deux dernières éditions du salon, au préjudice de participants de Bobo-Dioulasso.

Pour l’édition 2008, les Bobolais ont eu la primeur des informations y relatives, ceci afin de lever tout équivoque a l’avenir. En substance, dira Jean Claude Bouda, les artisans constituent la raison d’être du SIAO et que l’engagement actuel de l’Etat dans son organisation pratique est une situation transitoire et qu’a terme, c’est à eux de gérer leur manifestation. Raison pour laquelle il a encouragé les Bobolais à se préparer en vue de participer efficacement au pavillon de la créativité et aux opportunités d’affaires,de partenariat et de vente qu’offre « la plus grande manifestation de l’artisanat de l’Afrique » que représente le SIAO.

Il y a même quelques aménagements sur les prix des stands en faveur des participants venus de Sya. Au lieu de payer 50% du prix (300 000 F CFA pour les stands de 10m2, 700 000 pour le pavillon climatisé) ceux-ci peuvent le faire à tempérament. Il a également déploré les pratiques de sous location et l’occupation anarchique de stands par certains exposants, l’exposition de produits non artisanaux, les inscriptions tardives( la date limite est fixée au 31 août 2008), et les a invités à la discipline à cette édition placée sou le thème « Artisan africain et circuits de distribution », preuve de l’engagement des autorités de promouvoir le secteur de l’artisanat.

D’ailleurs, les 2080 exposants en 2006, ont produit près d’un milliard 700 millions de chiffres d’affaires, enregistré des commandes de l ‘ordre de 1 milliard 200 millions dont 200 millions pour les seuls participants sénégalais. Au titre des innovations pour faire face a une progression moyenne de 13% du nombre d’exposants, les premiers responsables innovent cette année avec un second pavillon climatisé en encourageant les inscriptions par corps de métier. Objectif, créer à terme un répertoire du salon.

Mahamadi TIEGNA

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
SIAO 2008 : Un bilan à mi-parcours globalement positif
Ibrahim Komi, un soldat artiste au SIAO
CODEPA : Les pays membres du appelés à s’acquitter de leurs cotisations
La vision commerciale des artisans potiers au SIAO
Centre Aney Univers des Arts : l’artisanat au profit des orphelins
L’Ethiopie au SIAO : “Travailler ensemble pour le continent“
SIAO 2008 : Ouaga sous les feux de la rampe
SIAO 2008 : Les organisateurs annoncent un événement grandiose
SIAO 2008 : Des innovations majeures
SIAO 2008 : A la conquête du public français
SIAO 2008 : Le Délégué Général rencontre la presse allemande à Berlin
SIAO 2008 : Installation du commissariat général
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés