Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut avoir bien du jugement pour sentir que nous n’еn аvοns рοint.» Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

BURKINA # GHANA : 1-0, un bon départ

Accueil > Actualités > Sport • • lundi 7 juin 2004 à 07h26min

Comme on s’y attendait, la première journée des éliminatoires de la Coupe du monde et de la CAN 2006 n’a pas été une partie de plaisir pour les Etalons. Samedi dernier, au stade du 4-Août, face aux Black Stars du Ghana, ils ont peiné avant de s’imposer logiquement par 1 but à 0. C’est un bon départ pour la suite de la compétition.

On savait que cette rencontre serait difficile pour les Etalons du Burkina Faso et elle le fut surtout durant toute la première demi-heure de jeu. Dès l’entame, les Ghanéens étaient mieux entrés dans la rencontre, trouvant l’espace entre les lignes burkinabè. Tournés vers l’avant, ils se faisaient valoir dans la remontée du ballon.

Après quelques arrêts momentanés suite aux blessures de deux joueurs des visiteurs, les Black Stars avaient toujours le contrôle du jeu. Retranchés quelque peu dans leur camp, les Etalons éprouvaient des difficultés à contenir les vagues déferlantes des attaquants adverses. A la 12e minute, le poteau sauve le gardien de but Mohamed Kaboré sur un tir tendu du capitaine Stephen Appiah.

Les quadruples champions d’Afrique venaient de passer à côté de l’ouverture du score, qui aurait sûrement jeté un coup de froid dans le stade. Au fil du temps, ils poursuivaient sans état d’âme leur domination en faisant étalage d’un jeu rapide bien orchestré, aéré avec à la base des manoeuvres Michaël Essien, Dereck Owusu Boateng et Antony Obodaï. Les Etalons étaient débordés et n’avaient pas d’organisateur. Ils se livraient aux accélérations Ghanéennes et laissaient des espaces béants parce que mal organisés.

Les Black Stars, maîtres du jeu, évoluaient comme s’ils étaient dans leur propre jardin. Leur système offensif consistait à attaquer tous azimuts avec une certaine vitesse de pénétration. Le Ghana poussait, poussait et faisait de gros efforts sur le plan offensif. Il s’est même procuré des occasions sans parvenir à trouver le chemin des filets. Pendant ce temps, le jeu des Burkinabé était affreux et sans consistance. Perdant la plupart des duels, ils étaient noyés dans le jeu.

Avec une défense souvent aux abois, un milieu inexistant et une attaque qui n’avait rien à se mettre sous la dent, il était difficile aux hommes de Todorov d’étouffer le pressing adverse. Le gardien de but Richard Kingston n’a pas eu beaucoup à faire surtout que Dagano était isolé en pointe et serré de très près. Alassane Ouédraogo n’a pas été non plus en vue alors qu’on attendait qu’il démontre beaucoup de tempérament. La domination ghanéenne a été manifeste en première mi-temps, mais la baraka était du côté des nôtres.

Mamadou Zongo signe son retour

A la reprise, on se demandait si les Etalons allaient continuer de subir le jeu. Mais ils sont revenus des vestiaires avec un tout autre esprit. Pour n’avoir pas encaissé, cela leur a donné certainement de la confiance. Ils se sont signalés sur un coup franc (48e) à l’entrée de la surface, qui n’a absolument rien donné. Mamadou Zongo dit « Bebeto » remplacera Amadou Touré (53e). L’ex-sociétaire du RCB sera ovationné à son entrée.

Sur la pelouse, beaucoup n’auront d’yeux que pour lui. On sent un léger mieux dans le jeu des Burkinabé qui commencent à sortir de leurs réserves. Aux raids groupés et répétés des avants Ghanéens, le capitaine Lamine Traoré et ses camarades répliquaient de fort belle manière. Ils se jetèrent même corps et âme dans la bataille en essayant d’asseoir leur jeu fait maintenant de progression méthodique vers les buts adverses. Toute l’équipe participe à la stratégie. L’enjeu trottait si fort dans les têtes des joueurs qu’ils n’hésitaient pas à poser quelques problèmes à leurs adversaires.

Présents dans tous les duels, ils se montraient dangereux en s’approchant du but adverse. Grâce à une volonté retrouvée, les Etalons ouvriront la marque à la 77e minute par Mamadou Zongo de la tête, qui a exploité une balle de Florent Rouamba. Les Ghanéens, qui ne s’attendait pas à un tel revirement de situation, repartent à l’attaque sans réussite. A force de jouer serré, ils réussiront à tenir le résultat pour éviter le scénario de la phase finale à Mopti où ils s’effondrèrent en deux minutes.

Après une CAN décevante en Tunisie, les Etalons viennent de mettre du baume au cœur de les supporters, qui sont sortis nombreux les soutenir. La réconciliation semble être en marche et c’est à eux de continuer de travailler parce que samedi, tout ne fut pas parfait. Dans deux semaines, plus précisément le 20 juin, ils rendront visite à la République Démocratique du Congo pour le compte de la deuxième journée. Avant ce déplacement, il y a des choses qu’il faut revoir à tout prix dans la perspective d’un autre succès à Kinshasa. Signalons que dans ce groupe 2, l’Afrique du Sud a battu le Cap-Vert par 2 buts à 1.


La composition des équipes

Burkina Faso 1 Mohamed Kaboré 7 Amadou Coulibaly 5 Lamine Traoré (capitaine) 2 Moussa Ouattara dit « Bouffe tout » 18 Abdramane Ouattara 13 Kambou Bébé 6 Amadou Touré 11 Allasane Ouédraogo 9 Moumouni Dagano 12 Tanguy Barro 17 Florent Rouamba

Réservistes 16 Siaka Coulibaly 3 Salif Nogo 8 Mahamoudou Keré 4 Yssouf Koné 14 Hyacinthe Ouédraogo 10 Mamadou Zongo

Ghana 1 Richard Kingston 3 Mireku Yaw Amankuwah 6 Emmanuel Pappoe 4 Samuel Osei Kuffour 5 John Mensah 13 Anthony Obodaï 7 Laurence Adjei 8 Michael Essien 10 Stephen Appiah 2 Ali Sulley Muntari 11 Dereck Owusu Boateng (capitaine)

Réservistes
15 Daniel Ziem Quaye 14 Daniel Coleman 17 Abubakar Yanuza 9 Duah Nana Arhim 18 Ablade Morgan 12 Emmanuel Duah 16 Sammy Adjei

Justin Daboné
L’Observateur Paalga

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Sports : Les journalistes désignent les meilleurs acteurs
5e Journée du Fasofoot : USO#RCK, le duel des assoiffés de victoire
Champions league 2019 : Début raté pour Liverpool
Ligue des champions africaine : Le Raja, le Wydad et l’USMA d’Alger ont déjà un pas en phase de poule
Fasofoot : L’AS Police et l’ASEC de Koudougou continuent de broyer du noir
UEFA Champions League : Qui succèdera à Liverpool ?
Tour cycliste de Côte d’Ivoire : Paul Daumont en jaune
4e journée du Fasofoot : Amadou Sampo, l’entraîneur adjoint des Etalons U20, fera ses premiers pas avec l’EFO
Championnat national de football D1 : Le tenant du titre Rahimo tombe devant l’Asfa-Y
Cyclisme : Les Burkinabè font parler d’eux en Côte d’Ivoire
Journées promotionnelles de la LONAB : L’équipe de la Direction régionale du centre remporte le tournoi de football féminin
Coupe du monde Qatar 2022 : L’Ethiopie, la Tanzanie, le Liberia et la Guinée équatoriale obtiennent leur ticket pour le second tour
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés