Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si un buffle rouge t’a attaqué, quand tu verras une termitière rouge, tu prendras la fuite. » Citation africaine

Vœux du personnel du ministère des Transports : Redoubler d’ardeur au travail

Accueil > Tourisme • • mercredi 9 janvier 2008 à 10h07min

Gilbert Ouédraogo

Le personnel du ministère des Transports au cours d’une cérémonie de présentation de vœux de nouvel an au premier responsable du département, Me Gilbert Noël Ouédraogo, tenue le lundi 7 janvier dans la soirée à Ouagadougou, s’est engagé à redoubler d’ardeur au travail.

Syndicats de transporteurs, acteurs du transport maritime, terrestre et aérien, agents et cadres administratifs se sont rassemblés le lundi 7 janvier 2008 dans l’enceinte du Centre de contrôle des véhicules et automobiles (CCVA) à Ouagadougou, à l’occasion de leur traditionnelle présentation de vœux du nouvel an au premier responsable du ministère des Transports, Gilbert Noël Ouédraogo. Saluant le choix du CCVA pour abriter la présente cérémonie, son directeur général, Mathieu Hien a, dans son mot de bienvenue aux "vaillants acteurs du secteur des transports", rappelé l’historique du centre.

Créé le 30 avril 1986 avec moins de dix (10) employés, le CCVA compte aujourd’hui près de 75 agents. Tandis que son chiffre d’affaires est passé de quelque dizaines de millions de F CFA à plus d’un milliard de nos francs, a poursuivi M. Hien. Entreprise en cours de privatisation, le CCVA connaît pourtant depuis quelques années une bonne santé financière. A la suite de cette présentation du CCVA, le représentant du personnel dans son adresse au ministre des Transports qui était assisté à l’occasion de son homologue chargé de la Jeunesse et de l’Emploi, Justin Koutaba, a évoqué les acquis enregistrés en 2007. Pour Mathieu Bouda, par ailleurs secrétaire général du ministère, "il est heureux de constater qu’en l’espace de deux ans, nous avons franchi des étapes importantes".

Il a relevé entre autres, la conduite d’une mission technique sur la gestion du fret dans les ports, la tenue de la réunion de restitution des études de faisabilité des interconnexions ferroviaires, la finalisation du dossier de consultation pour le projet d’extension et de réaménagement de l’aérogare de Ouagadougou et des projets de textes sur la loi d’orientation en matière de transport terrestre et sur la mise en place de l’Office national de sécurité routière, l’acquisition de 100 bus supplémentaires pour la SOTRACO, le règlement partiel d’environ 800 millions de F CFA au titre des droits sociaux restant dus aux travailleurs burkinabè de l’ex-Air Afrique. "Nous pouvons encore une fois affirmer que la moisson a été bonne et celle à venir le sera encore plus si nous faisions davantage montre d’engagement et de professionnalisme", a indiqué Mathieu Bouda.

Répondant au personnel, le ministre des Transports s’est dit aujourd’hui plus que jamais convaincu qu’il faut privilégier la concertation, la loyauté, la compétence et surtout la critique constructive pour "remplir au mieux la mission que le chef du gouvernement nous a assignée". "La compétence et la volonté d’aller de l’avant doivent être le substrat qui fonde nos décisions et des actions au quotidien", a insisté M. Ouédraogo. Car dit-il, c’est à ce prix que nous réussirons cette exaltante et noble mission à savoir la matérialisation de l’axe 3 du programme présidentiel "Le progrès continu pour une société d’espérance". En cela, Gilbert Noël Ouédraogo a décliné la feuille de route de son département au cours des douze prochains mois. Il s’agit de prendre des mesures concertées et énergiques contre les pratiques anormales sur les routes transnationales, la résolution définitive des problèmes liés à la gestion du fret, la poursuite du projet de restructuration de l’aviation civile et de la météorologie.

D’autres actions d’envergure telles la création de l’Office national de sécurité routière et le lancement de ses activités, la mise en œuvre des plans de communication sur le secteur des transports (projets, sécurité routière...), la mise en place de la société d’économie mixte pour le nouvel aéroport et la finalisation des négociations pour son financement suivie du démarrage des travaux vont sous-tendre le challenge du secteur des transports. Entre animation musicale et remise de tableaux au premier responsable et de certificats aux agents admis à la retraite, les acteurs du transport ont levé le verre pour leurs futures victoires.

S. Nadoun COULIBALY

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés