Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être biеn аvес sοi.» Bernard Le Bovier de Fontenelle

Forces armées nationales : Des cadres militaires à l’école des ressources humaines

Accueil > Actualités > Société • • lundi 3 décembre 2007 à 12h07min

Un atelier sur « le management stratégique des ressources humaines » a réuni, du 27 au 29 novembre 2007 à Ouagadougou, des cadres supérieurs des forces armées nationales. Cette formation vise à outiller la hiérarchie militaire sur la gestion optimale des troupes.

Une trentaine de cadres militaires est allée, du 27 au 29 novembre 2007 à Ouagadougou, à l’école de la gestion des ressources humaines. Dispensée par le cabinet Perfectum Afrique, la formation en « management stratégique des ressources humaines » répond à la volonté des premiers responsables de l’Etat d’instaurer à tous les niveaux, une unité de pensée et d’action. « Il y a quelques semaines, le chef de l’Etat et les membres du gouvernement étaient à l’école de la planification stratégique et de la conduite du changement. Ensuite, ce fut le tour des secrétaires généraux de ministères.

Cette formation au profit de la hiérarchie militaire entre dans cette dynamique du changement » a expliqué le colonel- major Dominique Djindjéré, chef-d’Etat major de l’armée de terre. Il soutient que la gestion des ressources humaines constitue, de nos jours, un enjeu certain tant elle comporte des dessous et des mutations rapides. « Il faut chercher à maîtriser plus le long terme que le court terme dans la gestion des ressources humaines » a indiqué le colonel-major Dominique Djindjéré. Pour le formateur, Abdoul Karim André Traoré, directeur général du cabinet « Perfectum Afrique », l’environnement de l’institution militaire est marqué par un certain nombre de chocs : géostratégique, politique, sociologique et économique. « Chaque choc se résout à travers la satisfaction des besoins liés à la planification stratégique des ressources humaines de façon à anticiper et à affronter des réponses adéquates », a-t-il rappeler.

Ainsi, la formation en « management stratégique des ressources humaines » au profit des cadres supérieurs des forces armées nationales a porté sur trois modules essentiels : le management accentué vers le résultat, la gestion prévisionnelle des ressources humaines, la gestion prévisionnelle des carrières et des emplois. « Les différentes communications nous ont aidé à percevoir les grandes obligations de la gestion des ressources humaines, la recherche de l’adéquation entre les ressources humaines et l’organisation (l’armée), l’adéquation des attentes des membres de l’organisation et les réponses de cette dernières », s’est réjoui le lieutenant-colonel Moussa Diallo, directeur de la justice militaire. Il a indiqué que beaucoup de frustrations s’exprimant par diverses voies au niveau de l’armée, cette formation permet aux chefs militaires de mieux réfléchir à des solutions pérennes aux différents mouvements. « La session a décelé les points forts et les points faibles sur lesquels il faut mettre l’accent » a révélé le lieutenant-colonel Moussa Diallo.
Des séminaires similaires seront programmés à l’intention d’autres chefs militaires et des échelons subordonnés pour améliorer la notion très variée des ressources humaines au sein des forces armées nationales.

Jolivet EMMAÜS (joliv_et@yahoo.fr)

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Festivités du 11 décembre : la Fondation Orange offre un lycée scientifique à Tenkodogo
Développement des compétences des jeunes au Burkina : L’heure de la capitalisation après 6 ans de mise en œuvre
Fonds permanent pour le développement des collectivités territoriales (FPDCT) : Les agents préparent les activités de 2020
Mobilisation de la Contribution financière en matière d’eau (CFE) : Les députés membres du REPHA-BF s’imprègnent des difficultés
Province de la Gnagna : 250 villages s’engagent à abandonner le mariage d’enfants et la pratique de l’excision
Fête de l’indépendance Tenkodogo 2019 : Le ministère de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles célèbre également les mets locaux !
Lutte contre l’excision au Burkina Faso : L’Association burkinabè des professionnels de l’assistance sociale renforce les capacités de ses membres
Région du Nord : L’association SAULER dresse un bilan satisfaisant de ses activités de l’année 2019
Opération 1000 poches de sang : Le FPDCT subventionne la délivrance de la CNIB pour encourager le don de sang
11e promotion du master 2 en management et commerce international : 28 lauréats reçoivent leurs diplômes
Direction régionale de la santé du Centre-est : La SONABHY offre 100 bouteilles de gaz aux structures de santé
Commune de Lena : Le maire fait le point de trois ans de gestion
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés