Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il y a deux façons de faire face aux difficultés : soit on les transforme, soit on se transforme en les affrontant» P. Bolton

Journées de la banque et de la finance burkinabè : Caresser les clients dans le sens du porte-monnaie

Accueil > Actualités > Economie • • vendredi 30 novembre 2007 à 12h57min

L’image des banques et établissements financiers semble être une préoccupation de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers du Burkina (APBEF-B). Pour résorber le déficit de communication entre les membres de l’Association, les clients et partenaires, on a trouvé un cadre d’échanges pour les caresser dans le sens de leur porte-monnaie. Et ce, à travers des Journées de la banque et de la finance burkinabè, qui ont débuté hier jeudi 29 novembre 2007 à l’hôtel Sofitel de Ouaga 2000.

Cette première édition des Journées de la banque et de la finance consacre la volonté des directeurs généraux des banques et établissements financiers du Burkina de mettre en œuvre une communication de la profession pour une meilleure perception par le public des exigences de l’activité bancaire et financière. Pour le président de l’APBEF-B, Michel Kahn, en raison des nombreux griefs tendant à incriminer les banques et établissements financiers sur la pratique des taux exorbitants, l’APBEF-B a adopté, en janvier 2007, un plan de communication afin de restaurer et de renforcer l’image de ses membres auprès de la clientèle et du public.

Ainsi, quatre axes de communication ci-après qui constituent les thèmes des conférences qui seront présentées ont été retenus :
la contribution du secteur bancaire et financier au financement de l’économie nationale ;
les conséquences de l’évolution de la réglementation de la profession bancaire pour les opérations économiques ;
les déterminants de la tarification des prestations bancaires et financières
l’adéquation des produits bancaires et financiers aux besoins des opérateurs économiques.

Michel Kahn a rappelé que ces journées, qui ont débuté avec l’émission éco- finance du 28 octobre 2007, se poursuivront pendant deux jours par des conférences-débats sur les thèmes sus-évoqués. Il a tenu à saluer la participation à leurs tables rondes des représentants des chambres consulaires des opérateurs, des opérateurs économiques et des représentants de la ligue des consommateurs. « Je souhaite qu’aux termes de nos travaux, des propositions puissent être faites pour mieux encore enrichir l’offre bancaire et financière de la profession », a-t-il ajouté.

Quant au secrétaire général du ministère de l’Economie et des Finances, Noèl Kaboré, il a rappelé que l’activité bancaire demeure au cœur de l’activité économique. Son exercice s’opère dans un environnement très réglementé et sa sensibilité nécessite une surveillance et un contrôle rigoureux pour protéger les déposants et prévenir les risques systématiques. Les banques et établissements financiers en tant qu’acteurs de la mise en œuvre de cette activité, a-t-il déclaré, doivent respecter au quotidien cette réglementation tout en développant une politique commerciale destinée à la recherche d’emplois productifs.

En outre, ils doivent ainsi concourir par la distribution de crédit et la mise à disposition de moyens de paiement, au financement optimal de l’économie. Pour finir, il a salué l’initiative de l’APBEF-B qui devra s’inscrire dans la durée pour parvenir à des résultats probants. Notons qu’après la cérémonie d’ouverture, le PDG de la BIB, Gaspard Ouédraogo, a animé une conférence sur le secteur bancaire et financier à l’économie nationale. Le modérateur était le président du Conseil économique et social, Thomas Sanon.

Justin Daboné

L’Observateur Paalga

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte-d’Ivoire : Le gouvernement ordonne à QNET et autres entreprises de placements illégaux d’argent de cesser leurs activités
Economie : Comprendre la dette du Tiers-Monde
Economie : Le Comité de pilotage passe en revue la mise en œuvre du PNDES
Lassané Kaboré, ministre de l’Economie : « L’économie du Burkina se porte bien, malgré le Covid-19 »
Fonds Pananetugri : Les dossiers de candidatures sont attendus du 1er au 31 juillet 2020
Lutte contre la fraude fiscale et le blanchiment d’argent : Les pays africains réaffirment leurs engagements dans la transparence fiscale
Développement rural : Plus de 5 milliards de francs CFA prévus pour 481 microprojets
Burkina Faso : Le ministère du Commerce dévoile le dynamisme des investissements
28ème Assemblée générale des sociétés d’Etat : Les dirigeants des sociétés, invités à cultiver la rigueur dans leur gestion
Déclaration de monsieur le ministre du commerce à l’occasion de la journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises
Assemblée générale des sociétés d’Etat : Sur 21 sociétés, trois ont été déficitaires en 2019
Direction générale des impôts : Le nouveau directeur général adjoint, Innocent Ouédraogo, installé dans ses fonctions
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés