Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’homme sans patience, c’est une lampe sаns huilе. » Alfred de Musset

Adoption d’enfants : les procédures entre le Burkina et la France

Accueil > ONG, Coopération décentralisée • • lundi 26 novembre 2007 à 18h56min

L’Ambassade du Burkina Faso à Paris a organisé, le samedi 27 Octobre 2007 dans ses locaux, une conférence sur l’adoption internationale. Sujet sensible et complexe, l’adoption d’enfants suscite autant d’intérêt que de questionnements.

Placée sous le haut patronage de Madame le Ministre de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale du Burkina Faso, l’activité a réuni les partenaires de l’adoption en France notamment l’Agence Française de l’Adoption (AFA), les organismes agréés pour l’adoption au Burkina Faso et ceux en cours de procédure d’accréditation ( Chemin vers l’Enfant, Les Enfants de Reine de Miséricorde, Lumière des Enfants, Amis des Enfants du Monde, Accueil des Enfants du Monde) , les Services d’adoption des Conseils généraux d’Ile de France, la Direction Générale de l’Action Sociale et plusieurs familles en projet d’adoption.
Des membres de la communauté burkinabè en Région parisienne et le personnel de l’Ambassade étaient également présents.

La conférence avait pour objectif d’apporter aux participants un meilleur éclairage sur les procédures en vigueur aussi bien au Burkina qu’en France. Ce à quoi se sont attelés les trois exposants à savoir le Docteur Sixte BLANCHY et Mme Marie Ange DE BAYSER tous deux de L’AFA pour ce qui concerne les procédures en France et Madame Alphonsine SAWADOGO pour celles en vigueur au Burkina Faso.

Auparavant Monsieur Firmin N’DO, Chargé d’Affaires a.i de l’Ambassade a souhaité la bienvenue aux participants et a profité de cet instant solennel pour insister sur la pertinence du thème et remercier particulièrement Madame le Ministre pour sa présence effective malgré ses multiples occupations.

Avant de passer la parole aux conférenciers, Madame le Ministre a dit toute sa joie d’être au milieu de tous ces acteurs de l’adoption entre la France et le Burkina et souhaité que l’occasion soit aussi celle de l’exploration de toutes les difficultés rencontrées afin que des actions idoines soient mises en œuvre pour les aplanir. Dans son allocution, elle a insisté sur l’importance qu’accorde le Burkina au suivi des enfants adoptés.

Les échanges qui ont suivi les exposés ont porté essentiellement sur :
-  l’importance du suivi des enfants adoptés mais aussi sur les difficultés de la mise en œuvre de ce suivi ainsi que la vision qu’en ont certaines familles qui considèrent cette action comme une intrusion dans leur intimité ;
-  la nécessité d’une bonne préparation des familles candidates à l’adoption en rapport avec le pays d’origine de l’enfant ;
-  le vide juridique qui entoure l’adoption intrafamiliale ;
-  la communication de l’histoire des enfants adoptés à la famille et aux enfants eux-mêmes.

Ce fut aussi l’occasion pour les participants d’échanger sur l’actualité récente au Tchad en rapport avec « l’enlèvement » de la centaine d’enfants soudanais par l’Association Arche de Zoé.
Enfin, il a été proposé que le thème de l’adoption internationale soit inscrit à l’ordre du jour de la conférence sur la coopération décentralisée pour permettre à la réflexion de se poursuivre.

Ambassade du Burkina Faso à Paris

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Plan International et BØRNEfonden ont officiellement fusionné
Aide au développement : Des députés français reçus par Salifou Diallo
Droits de l’homme au Burkina Faso : Les Nations unies font le point les 28 et 29 juin prochains
Décennie d’Actions des Nations unies pour la Nutrition
Le Burkina Faso renforce ses capacités en matière de gestion des frontières avec l’appui du PNUD
Diakonia lance la phase 5 de son programme Justice économique et sociale
ONU : Une action urgente est nécessaire pour mettre fin à l’épidémie de SIDA d’ici 2030
Soins obstétricaux et néonataux d’urgence : Vers une validation consensuelle
Programme sécurité alimentaire et nutritionnelle : LA FAO et l’Union européenne visitent les réalisations dans le Centre-Nord
Sécurité alimentaire : Promouvoir les systèmes de stockage alimentaire en Afrique de l’Ouest
Intégration du genre dans les programmes de développement : Christian Aid et ses partenaires en quête d’un plan d’actions
Rapport 2015-2016 d’Amnesty international : Le Burkina épinglé à cause du coup d’Etat du RSP
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés