Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Plus on sait, plus on doute.» Pie II, pape

SITHO 2007 : La 1re dame Chantal Compaoré visite les stands

Accueil > Tourisme • • samedi 27 octobre 2007 à 09h02min

Mme Chantal Compaoré, 1re dame du Burkina Faso, accompagnée d’une forte délégation, a effectué un déplacement, le vendredi 26 octobre 2007 sur le site du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO). Cette journée placée sous le parrainage de la 1re dame, est offerte spécifiquement à la Côte d’Ivoire par le SITHO.

Malgré les multiples occupations de la 1re dame du Burkina Faso, Mme Chantal Compaoré a consacré une visite sur le site du SITHO, le vendredi 26 octobre 2007. Cette visite vise à invité le monde extérieur à venir voir ce que la Côte d’Ivoire présente en matière d’art et de tourisme au grand public, ainsi que de produits artistiques des autres pays de la sous-région présents à ce SITHO. La 1re dame était accompagnée dans son déplacement des personnalités comme la ministre de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation, Odile Bonkoungou, du ministre ivoirien du Tourisme, Sidiki Konaté et des responsables des institutions. Mme Chantal Compaoré a fait savoir que c’est à l’honneur de la Côte d’Ivoire qu’elle est venue encourager la promotion du tourisme et de l’artisanat.

Elle a éprouvé de réelles sensations par rapport aux initiatives du SITHO et en particulier, les émotions pour la paix en Côte d’Ivoire, pays qui a trop souffert de la crise. "Je suis venue pour faire avec le ministre ivoirien, la promotion de patronat de cette journée et montrer au monde extérieur que tout va bien aujourd’hui en Côte d’Ivoire," a mentionné la 1re dame. Elle se dit heureuse d’avoir visité les stands de la Côte d’Ivoire, les produits de la plage, les produits industriels de ce pays ainsi que ceux des autres pays de la sous-région. "J’ai dégusté les mets ivoiriens que j’apprécie sincèrement. Ils sont de très bon goût (rires). J’ai remarqué aussi que certains produits ont repris. Il s’agit du champagne d’ananas qui est d’une très bonne qualité", déclare-t-elle.

Le souhait de Mme Compaoré est de permettre à la Côte d’Ivoire de sortir de l’enclavement qui a été son grand problème pendant la crise. Quant au ministre ivoirien du Tourisme, Sidiki Konaté, il a relevé que leur pays regorge d’énormes potentialités artistiques et ce cadre de paix va lui permettre de les commercialiser et de démontrer ses diversités et richesses culturelles au monde extérieur. "Ainsi, l’on s’intéressera de plus en plus à ce marché très important qui est le SITHO profitable à toute l’Afrique," a conclu, Sidiki Konaté.

Arnaud Djinkmbaye NANGMBATNAN
(Stagiaire)

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés