Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Pour se réconcilier, on n’apporte pas un couteau qui tranche mais une aiguille qui coud.» Les proverbes et dictons africains (1962)

Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

Accueil > Actualités > DOSSIERS > La liberté de presse au Burkina • • jeudi 27 septembre 2007 à 07h41min

Ainsi donc ça fait mal... et même très mal ! C’est la leçon de la fable que nous fait vivre actuellement Newton Ahmed BARRY de L’Evènement relativement à la mésaventure qu’il a vécue à Lomé récemment et à son traitement dans la presse nationale.

A tout le moins, ce qui a le plus sonné notre confrère ce n’est ni la « trahison » de son « ami sûr » qui lui a valu de vivre l’espace de quelques minutes les dures réalités des geôles togolaises, ni les conséquences de cette affaire sur les siens, mais la relation qu’en ont fait certains organes de presse Sidwaya et L’Hebdo pour ne pas les nommer et les analyses qu’ils en ont tirées.

En effet pour les deux premiers cas, il est resté de marbre, notamment en n’engageant aucune action contre son « ami sûr » qui aurait été manipulé pour fournir les alibis aux assassins, chargés de le trucider comme il le soutient. Qu’on veuille l’assassiner n’est donc pas aussi préoccupant, mais qu’on « braconne » son honneur est particulièrement inacceptable ! Oh le preux chevalier ! On n’en attendait pas moins de lui.

Prétextant que les informations publiées par Sidwaya et L’Hebdo ne seraient pas exactes et pire, que les confrères ne se sont pas donné la peine de les vérifier, il en déduit qu’ils sont de mauvaise foi et cherchent à lui nuire. Pour laver son honneur ainsi « sali », Newton Ahmed BARRY n’a pas trouvé mieux que de tomber à bras raccourcis avec une violence inouïe sur ces confrères particulièrement le Directeur de Publication de L’Hebdo, Zéphirin PODA, qui en aura pris pour son grade.

En dépit de l’excuse anticipée qu’il a demandée à tous ceux que sa réaction offusquerait, la pilule a du mal à passer. Surtout qu’au bout du compte, on reste sur sa faim puisqu’on n’a pas le fin mot de l’histoire dans la mesure où au lieu d’infirmer les faits relatés par Sidwaya, il les corrobore tout au contraire à quelques détails prêts.

Parce que pour choquante, sa réponse l’est à plus d’un titre même si l’épicentre de l’indignation n’est pas là où il croit. En réalité, plus que la violence du propos ou le CV de Zéphirin POODA qu’il a revu et corrigé à son goût et pour les besoins de la cause, c’est sa forme polémiste et son refus du simple principe que d’autres s’intéressent à ce qu’il fait alors que lui-même est prompt à la critique et n’hésite pas à « braconner l’honneur » des autres comme il en accuse Sidwaya et L’Hebdo qui sont inacceptables.

Je pèse mes mots en disant bien « inacceptables » parce que cette réaction toutes proportions gardées et toutes choses étant égales par ailleurs, ressemblerait à celle d’un militaire qui ferait irruption dans une rédaction et descendrait avec son outil de travail à lui, tout ce qui bougerait au prétexte qu’on aurait braconné son honneur.

Que Newton Ahmed BARRY se sente profondément touché, est compréhensible. Et il devrait l’être. Qu’il veuille donner à l’opinion publique sa vérité à lui est son droit le plus absolu. Et il devrait le faire. Mais qu’il cède à la tentation, en guise de défense, de chercher à salir ses « adversaires » pose un véritable problème d’éthique, voire de déontologie.

Au bout du compte on a la désagréable impression qu’on veut noyer le poisson en détournant l’attention sur l’accessoire et le dilatoire comme le ferait un coupable à court d’arguments. Par exemple que Zéphirin POODA soit d’origine modeste comme 95% des Burkinabè, pour ne pas dire plus ou qu’il ait été éduqué à la dure contrairement à d’autres n’a aucune espèce d’incidence sur le conflit né entre Newton Ahmed BARRY et son « ami sûr » Lucien MESSAN. Bien plus, cela ne saurait être un sujet de raillerie, du moins pour ceux qui ont une certaine éducation et ont foi en Dieu.

Dans tous les cas, on aura au moins compris que si notre confrère a été fortement touché par son infortune, il l’a été bien plus par sa vulgarisation. Est-ce cela la faute de Sidwaya ? Il n’a pas aussi gobé les analyses de L’Hebdo, alors-là pas du tout, puisqu’elles portaient des tâches sur sa tunique maculée de paragon de vertus. Comme quoi ça fait mal de se sentir couvrir d’opprobre. Mais il faut néanmoins savoir raison garder et ne pas céder à la tentation du règlement de comptes.

A cet effet François COMPAORE n’a-t-il pas donné le meilleur exemple en attrayant le même Newton Ahmed BARRY devant les tribunaux pour les mêmes faits ?
Voilà pourquoi l’attitude de notre confrère nous semble pour le moins équivoque et qu’elle n’honore pas notre métier. Dans ces mêmes colonnes nous nous interrogions déjà il y a quelques mois de cela sur l’omnipotence et de l’omniscience dont certains professionnels du métier aiment à se draper chaque fois qu’on lance une pierre dans leur jardin, alors qu’eux-mêmes tirent un malin plaisir à « flinguer » les autres pour un oui ou un non. Quand c’est entre eux-mêmes qu’ils se brocardent la situation n’en est que plus cocasse.

Pour conclure sur cette affaire qui, de toute évidence est devenue un pétrin qui ne pétrit plus, posons à haute voix ces quelques questions que nombre de citoyens se posent in petto et qu’ils n’osent pas poser ouvertement de peur de recevoir en guise de réponse une volée de bois vert.
- Pourquoi RSF dont un mandant était sur les lieux des faits n’a émis aucun communiqué de protestation ?
- Pourquoi la ligue togolaise des Droits de l’Homme est restée muette alors qu’elle était elle aussi informée ?
- Pourquoi RFI n’a pipé mot sur les faits ?
- Qui a bien pu manipuler Lucien MESSAN pour qu’il se retourne contre son ami ?
- Etc.

Par Faèz

L’Opinion

Vos commentaires

  • Le 27 septembre 2007 à 09:42 En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

    Paré, vous savez, vous ne faites pas honneur à vos lecteurs en laissant paraitre de telles insanités. Je suis meme censuré sur votre site, que j’ai contribué à animer à ses débuts. Si c’est pour vous faire remarquer et obtenir quelques subsides, bon vent ! Et j’espère pour vous que vous avez les reins assez solides pour voir venir. A bon entendeur...........
    Donatien Tampone : domitamp@yahoo.fr

    Répondre à ce message

    • Le 27 septembre 2007 à 09:52, par Lefaso.net En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

      Si le site attendait des subsides de vous ou de quelqu’un d’autre, il y a longtemps qu’il serait fermé !

      Et si c’est pour se faire remarquer aussi, il y a, j’espère pour ceux qui en ont l’habitude, de meilleurs moyens.
      Moi, j’ai 1,80 m ; en pays de savane, ça devrait suffir pour se faire remarquer ;-))

      Cyriaque

      Répondre à ce message

      • Le 27 septembre 2007 à 10:53, par Rarinbè En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

        Allons mon cher Cyriaque. Quelques remarques seulement. Pour l’article de NAB sur ses mésaventures à Lomé, l’article est restée à la Une trois jours. L’article de l’Hebdo, qui n’est qu’une réaction à une réaction est restée plus longtemps. Il est paru vendredi dernier, ce n’est que aujourd’hui que vous l’avez retiré pour le remplacer par un autre article du même genre. De toute façon c’est sûr que ce écrit ne paraitra pas sur votre site. Monsieur Paré heureusement que vous avez 1,80m.
        Rarinbè

        Répondre à ce message

        • Le 27 septembre 2007 à 11:56, par Lefaso.net En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

          Monsieur Rarinbè,

          J’ai plusieurs fois expliqué que les articles des différentes rubriques changent en fonction de l’actualité.
          Si entre l’article de NAB sur ses mésaventure et celui de l’Hebdo, vous trouvez dans la presse burkinabè en ligne un autre article sur le thème des médias ou des TIC (objet de la rubrique) et qui aurait pu être repris sur le site, signalez-moi le lien.

          Les articles publiés ne sont pas retirés mais passent dans les archives et chaque rubrique à les siennes. Il faut peut-être expliquer cela en mooré ?!

          Ce que vous dites, c’est le genre d’interprétation instinctive qui conduit aux procès d’intention...

          Cyriaque

          Répondre à ce message

      • Le 27 septembre 2007 à 11:50, par internaute anonyme En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

        Mr TAMPONE, j’abonde dans votre sens pour dire que la censure est effectivement très souvent pratiquée par le Fasonet dans ses forums de discussions ! Cela ne doit point étonner, vu qu’il dispose de la faculté d’apprécier du caractère modéré ( sic ! ) des intreventions de ses "débateurs" ! Ainsi, les propos jugés politiquement incorrects sont écartés sans aucune autre forme de procès ! Eh oui ! Il ne faut donc pas se leurrer pour croire que les forums de discussions sur internet sont des lieux par excellence d’une liberté totale d’expression ! En réalité, sont-ce des lieux de la "liberté, sous contrôle, d’expression" ! Enfin...! Par contre, je ne vous suis pas du tout quand vous vous insurgez contre le fait de publier le point de vue de Mr Faèz sur le Fasonet ! Parce que, voyez-vous, vous encouragez ce que vous dénoncez dans votre intervention ; à savoir : la censure ! S’il ya faute, c’est, à mon sens, principalement à Mr Faèz qu’il faille l’attribuer ! Parce qu’en tant que journaliste digne de ce nom, donc avisé des conséquences -pour la profession- de l’alimentation du conflit opposant ses deux collègues, il aurait dû éviter de délivrer publiquement son opinion sur la question ! Il a ainsi faillit à son devoir de réserve qui, s’imposait ici ! Espérons qu’il en reste là, et que d’autres ne suivent pas son mauvais exemple ! Merci !

        Répondre à ce message

        • Le 27 septembre 2007 à 12:21, par Lefaso.net En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

          Vous êtes très perspicace ,-)

          Répondre à ce message

          • Le 27 septembre 2007 à 13:32 En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

            Merci pour cette réponse et pour vos conseils. Voyez vous, puisque vous convenez que c’est un mauvais exemple, Fasonet aurait pu nous faire l’économie de cette publication, puisqu’il est le portail du BF sur le net. Point besoin pour moi de polémiquer sur quoi que ce soit.
            Donatien

            Répondre à ce message

          • Le 27 septembre 2007 à 13:44, par Bosko En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

            M Cyriaque,

            Ne serait-il pas de bon ton de faire un papier pour expliquer le pourquoi du comment de vos censures ? de la déontologie qui vous est propre ? sinon des fasonautes lambda comme moi, continueraient de penser tout haut, ce qu’ils n’osent pas dire tout bas. Et vous savez sans doute ce à quoi je fais allusion. Car ceux, comme moi qui ont subi la censure sur fasonet, ne font pas forcément que des éloges, ni l’apologie de nos "tetes courronnées".

            Il y va de la crédibilité du site. Et c’est sans agressivité ! Comprenez aussi que des personnalités comme T. Sankara, Norbert Zongo et à un autre degré NAB, n’ont pas l’image ni l’aura qu’ils ont dans l’inconscient et l’esprit du burkinabé lambda par hasard.

            Même si je ne suis pas publié, j’aurai quand même la certitude que vous m’aviez lu. Et comme je ne m’adresse qu’à vous fasonet. Ce ne serait qu’un moindre mal. La democratie a encore du chemin au Faso : le journaliste ne doit pas avoir comme souci principal, de ne pas froisser le pouvoir en face. Ca ne vous grandit pas, seule l’objectvité doit compter. Aucunément, je n’ai la prétention de vous apprendre votre métier. Je n’en ai pas la compétence d’ailleurs ! Mais de grace, plus d’objectivité, d’impartialité et de liberté dans la publication ds réactions. Vous êtes souvent cités sur GRIOO.COM (site francais de la communauté noire). Prenez exemple sur eux et surtout revenez à vos débuts où les réactions étaient instantanément publiées. Pourquoi les filtrer ? Aviez-vous eu une mise en garde ? si oui, de qui ? Vous êtes l’instrument privilégié à l’éclosion du débat d’idées et partant de notre jeune démocratie.

            Fraternellement !

            Répondre à ce message

            • Le 27 septembre 2007 à 16:22, par Lefaso.net En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

              Monsieur,

              Vous êtes libre de "continuer à penser tout haut ce que vous n’osez pas dire tout bas".

              Mais ayez le courage d’assumer vos points de vue et de ne pas faire des allusions car je ne vous vois pas et je vois encore moins ce à quoi vous faites allusion...

              Répondre à ce message

              • Le 27 septembre 2007 à 20:08 En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

                Bonsoir,

                Depuis un certain temps j’ai du mal à participer au forum du Faso.net(les réponses aux articles que vous publiez). J’ai d’abord cru qu’il s’agissait de problèmes téchniques. Mais après plusieurs tentatives, au moins une vingtaine, je me suis dis que le problème devrait extra-technique. De plus , j’ai remarqué egalement que nombres de visiteurs du site se plaignent du fait que certains de leurs écrits ne passent pas. C’est ce qui pousse peu-etre certains à parler de "Censure". Je voudrais savoir ce qu’il en est au juste. Faut-il penser à publier une charte de l’utulisateur du forum sur lefaso.net ? à expliquer sur quelles bases un écrit est digne de publication ou pas ? que ceux qui veulent réagir à un article déclinet complêtement leur identité ?

                Votre site est un outil formidable, surtout du fait de son interractivité ; il gagnerait à voir de près ma préoccupation qui rejoins, il me semble celui de plus d’un visiteurs de ce site.

                un fidèle Fasonaute.

                Répondre à ce message

                • Le 30 septembre 2007 à 11:16, par omar En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

                  Je tire mon chapeau au faso.net qui est notre oeil au BF. Chers internautes, nous sommes tous differents les uns des autres et je pense que le pouvoir "censure" ou "ne pas censure" est et sera toujours a la portee de Mr cyriaque et son equipe. Quand je veux des news du pays avant meme dappeller ma premiere reaction est faso.net car je sais que jaurai au moins le peu de news dont je peux avoir besoin mais pas forcement en tirer une satisfaction complete. Ce site est un forum de discussion et de commentaires mais il faut bien qu`il soit controler. Que les gerants approuvent certains messages et non d`autres est normal mais il depend de la gravite des mots(cest a dire pas dinjures ou dattaques)que contien ces messages, que les internautes qui reagissent est aussi normal mais certes pesez et balancez ce que vous dites car cest public. Il yaura toujours des idees convergentes et divergentes mais ya bien un moyen de debattre sans se battre nest ce pas ? Alors jappel a tous et toutes de continuer dans ce bon sens du debat et des commentaires pour partager sur nos sujets de societe et autres, voir fasonet grandir et de nouveaux sites naitre.
                  Aux internautes : echangeons dans la paix cest le foetus du debat. On vous aime.
                  Fasonet : pensez a ce beau monde qui vous li et redoublez defforts pour passer linformation. Courage..
                  Pour notre patrie et pour ce premier site dinfo burkinabe sur le web soutenons nous....
                  Merci a et bonne chance a tous.

                  Répondre à ce message

    • Le 27 septembre 2007 à 12:17, par Ibou En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

      Cher Monsieur,

      Le fasonet informe. Il ne porte pas de jugement de valeur. Il nous fait un resumé de ce que le presse nationale relate. Pas plus que ça. Et pour ce qui sont en dehors du Burkina, c’est une formidable opportunité d’avoir les nouvelles du pays. Si un sujet vous interesse pas, passez votre chemin. Y a plein d’autres rubriques. Sinon allez vous faire voir ailleurs !

      Répondre à ce message

    • Le 27 septembre 2007 à 17:18, par lampa En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

      Vous , vous etes qui, pour parler au nom des lecteurs !

      Répondre à ce message

      • Le 27 septembre 2007 à 20:50 En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

        il est lui et toi et tu es toi, c’est pourquoi il parle il au nom des lecteurs

        Répondre à ce message

        • Le 29 septembre 2007 à 13:15 En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

          Je propose que chaque internet décline son identité complète et son adresse afin de voir publier son article. Ce serait un moyen simple pour couper court à tout procès d’intention qui est fait injustement à M. Cyriaque PARE qui a des raisons légitimes de protéger le fasonet d’une quelconque poursuite pénale.
          N’oubliez jamais qu’en cas de procès en diffamation l’organe de presse qui peut être pousuivi. Et je vous écris ces mots en connaissance de cause. Me Paul Kéré, Avocat au Barreau de Nancy, Kere.paul@wanadoo.fr.

          Répondre à ce message

          • Le 30 septembre 2007 à 19:49, par KgB En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

            Toi tu es en France et ce sont des idees comme ca que tu nous envoies ? Vas sur les sites des differents journaux francais, americains, anglais, canadiens et regarde si quelqu’un exige d’etaler sa vie privee en ligne. Pourquoi on veut toujours nous prendre comme des seconds etres humains ? Pourquoi ce qui est valable ailleurs n’est pas applicable a nous ? Quand toi Kere tu insultes les gens de "voyoux", c’est ca qui doit etre censuré et non des critiques contre la gestion kaotique du CDP dont tu fais partie.

            Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2007 à 10:47, par internaute anonyme En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

    Mr Faez, comme vous l’avez sûrement constaté à travers le forum de disicussions du Fasonet ou même en privé, toutes les analyses ont été faites, refaites, en long et en large, sur ce différend opposant vos confrères de l’Hebdo et de l’évènement ! Et comme vous l’avez si bien souligné dans votre présente opinion sur la question, se lancer dans les conflits de bas étages, comme c’est bien le cas en l’occurrence, ne nuit qu’à votre profession ! En conséquence, vous vous deviez d’étouffer votre envie de nous délivrer votre point de vue. Car, sans peut-être le vouloir, vous ravivez les invectives qui n’auront pour effet que de salir l’honneur et la respectabilité de votre corporation ici au Faso ! Chose que, selon tous bons sens, vous ne vouliez pas, ne voulez pas et ne voudrez pas ! Alors, de grâce, passons à autre chose de mille fois plus préoccupante pour votre lectorat ! Merci !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2007 à 12:26, par sidbe En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

    Je suis depuis le debut cette affaire et en fin de compte de compte mon opinion est qu’on est entoure seulement d’envieux.
    En realite, Newton est coupable de sa popularite.
    Pour etre bref, jai honte des journalistes de mon pays des genres PODA et autres. Ils doivent avoir honte d’eux et leurs parents devraient se plaindre des rejetons comme eux.
    Honte a eux

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2007 à 12:29, par Ibou En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

    Chers amis journalistes ou devrais je dire journaleux,

    Que Paré reprenne ou pas les betises de nos "journalistes" sur son site n’est pas la question. Je viens de repondre à TAMPONE ou je ne sais plus comment il s’appelle. Le problème c’est ce qui se dit dns les pages de nos journaux.

    Le pays connait d’autres problèmes que nous souhaitons voir traités correctement dans les colonnes de nos journaux. Je pense au problème d’emploi des jeunes, du sida, des innondations que nous connaissons qui laissent sans abris des milliers de familles, que dis je encore...

    Alors svp, on en marre de vos sujets à la "VOICI" et à vos reglements de compte à la con !
    On se fout de savoir qui couche avec qui.... Faite votre travail de journaliste d’un pays qui a soif d’autres d’infos svp...

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2007 à 13:22 En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

    Salut Cyriaque,

    Tu fais un travail remarquable que certains internautes refusent de reconnaître la qualité. Beaucoup de courage à toi et continue ton boulot. Comme dit l’adage, les chiens aboient, la caravane passe ; il y a des partisans d’un camp qui ne sont pas démocrates. En quoi, c’est un crime de publier l’article de Faez ? Ceux qui ne veulent pas la vérité et qui t’embêtent n’ont qu’à te foutre la paix. Faez a donné son point de vue sur les insanités "confraternelles" de NAB sur Sidwaya et KPooda. Pourquoi, on t’en veut pour cela ?
    Je pense que NAB s’est très hasardé en écrivant un tel papier sur son "promo" et confrère KPooda. Il doit beaucoup regretter de son acte car personne d’netre nous tous n’a choisi à sa naissance son père, ni sa mère encore moins son pays, la couleur de sa peau, son origine sociale, ethnique, raciale ; etc.

    Zambendé

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2007 à 13:59, par Nathanael,étudiant En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

    je pense à mon humble avis que cette polémique et cette lancée de flèches entre journalistes devvrait cesser.Chaque personne à travers la division naturelle du travail a un rôle à jouer dans la société.Permettez moi de vous (journalistes) dire que vous ne faites pas le votre en detournant l’opinion publique des vrais problèmes du pays par des querelles déontologiques ;En plus je pense que c’est profitable à tous que la sphère journalistique ne soit pas aussi atteint par ces luttes de petites gens pour le leadership.Alors journalistes de tous les bords,revenez à de bons sentiments pour l’amelioration des conditions de vie de tous les burkinabè,c’est mieux !

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2007 à 16:37, par KgB En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

    Voici exactement les vraies questions auxquelles vous devriez repondre ainsi que tout bon journaliste. Lome n’est qu’a 20 euros de Ouagadougou, mais personne de tous ces professionels ne peut faire ce travail minimum pour satisfaire le public. Maintenant en tant que lecteur on nous pose des questions, pour que nous on fasse quoi ? Il faut eviter d’inverser les roles.

    Je pense que c’est un sujet d’interet journalistique majeur, mais c’est curieux que les redactions ne s’y lancent pas ( je ne parlent pas de s’asseoir pour polemiquer sur les sexes des anges, mais de sortir pour rapporter les faits, les vrais faits, who is right ? who is wrong ? what are the facts ?...)
    Aucun journaliste n’a le droit de reserve sur cette question et d’abandonner ainsi les lecteurs dans le flou total : il faut faire son devoir. On a moins besoin de sommentaires que de faits.

    Le Faso.net a vu juste, il faut continuer a publier tout ce que la Presse dit. On n’est pas obliges d’approuver ce qui est ecrit, mais il faut souscrire au principe de la libre expression. Sauf que je pense qu’il ya beaucoup de censures non necessaires operees par Cyriaque. Il faut laisser les gens libres et non nous contenir.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2007 à 17:03, par Saweryon En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

    Bonjour
    Je voudrais dire à ces journaleux de l’opinion, hebdo et "sidwaya" que le Président Compaoré ne vous a rien demandé. Sotyez digne et contentez vous de faire votre travaille.
    Mr BARRY est avant tout un Burkinabe un peu de respect pour le talentieux journalist qu’il est et quiv fait honneur au pays.

    Répondre à ce message

  • Le 27 septembre 2007 à 17:15, par zampou En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

    Bonjour à l’équipe lefaso.net

    Vous n’avez qu’à publier ce que vous pouvez publier. celui qui n’y trouve pas son compte peut chercher d’autres sites où les articles de presse respectent et diffusent leur choix idéologiques. Il ya des gens qui vous liront, d’autres abandonnerons le site quoi que vous fassiez ! alors garder la meme ligne de conduite .

    Merci et Bon courage

    PS : Cyr, Ce n’est vraiment pas la peine de réagir à certains écrit.

    Répondre à ce message

    • Le 28 septembre 2007 à 11:04, par Anita En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

      C’est dommage ce que Zampou vient d’écrire ! Ainsi donc, on ne se contente que de ce que l’on nous sert ? je regrette mais si l’on me dit "leFaso.net, l’actualité au Burkina Faso", je suis portée à croire que l’on doit publier tous les articles sans discrimination. Si par ailleurs le site esr interactif, laissez libre choix aux gens de s’exprimer ! sauf les injures ou les attaques personnelles, l’on devrait laisser paraitre tous les écrits, qui du reste, font vivre le site. Passez 48 h sans recevoir d’écrit, vous commencerez à vous poser des questions ! Il faut définir des critères de censures peut-être, mais veuillez les porter à la connaissance de tous !
      Excusez du peu, je suis journaliste, peut etre pas avec la meme expérience que Cyriaque, mais souffrez que des ainés comme Ahmed Newton Barry sont des monuments ici, et ce ne sont pas des organes peu crédibles comme l’Hebdo ou Sidwaya qui peuvent ébranler les convictions des lecteurs !
      Confraternellement.

      Répondre à ce message

  • Le 28 septembre 2007 à 16:12, par KgB En réponse à : > Newton Ahmed BARRY : Ainsi donc ça fait mal ...

    Je pense que lefaso.net est victime de son succes. Et lefaso.net n’est certainement plus Pare et sa petite equipe mais toute cette communaute virtuelle qu’ils ont su creer en quelques annees. Lefaso.net c’est donc cette communaute, il faudra alors tenir compte des voix de plus en plus nombreuses qui montent contre la censure. La democratie, l’evolution, ne sont pas plus que ca. Peut-etre qu’il faudra poser plubliquement la question et voir dans quel sens les gens veulent etre traites et se sentir confortables.

    Dommage que la moindre complainte provoque des reactions du type "si tu n’es pas content, vas voir ailleurs". On ne peut plus debattre a fond entre freres ? Ce Burkina-la, on ne le construira jamais avec des reactions du genre.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés