Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Côte d’Ivoire : Résoudre l’équation militaire

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • • jeudi 20 septembre 2007 à 07h50min

Si la sécurisation des audiences foraines a été le plat de résistance de la rencontre entre Blaise Compaoré et les chefs militaires ivoiriens lundi dernier à Ouagadougou, la question de l’avènement d’une armée républicaine en Eburnie a sans doute été posée.

Si le commandant en chef des troupes Licorne (forces françaises) a pu dire qu’il y a “des choses à prendre en considération” et qu’il ne “faut pas se cacher les points durs”, c’est que le contentieux n’a pas encore été totalement vidé en Côte d’Ivoire.

On est du reste mémoratif que la deuxième réunion du Comité d’évaluation et d’accompagnement tenue à Ouagadougou le 4 septembre 2007, on avait fait cas et chargé le facilitateur de recevoir “prochainement les principaux acteurs concernés par la question des grades, afin de trouver une solution consensuelle”. Nous en étions certainement à cette occurrence le lundi 17 septembre 2007, et au-delà des grades dits “Soro” des Nordistes, celle des primes de guerre des soldats “sudistes” a du être posée. Un autre boulet de canon autrement plus explosif que cette question des primes de guerre que les soldats dits loyalistes réclament à hue et à dia alors que le président Gbagbo a déjà affirmé qu’il n’avait pas d’argent (300 milliards CFA) à leur donner.

On le voit, les séquelles militaires de la guerre risquent de faire des dégâts si l’on ne tranche pas très vite dans le vif, mais avec le doigté qu’exige le traitement de ces questions délicates. A l’heure de la reconstruction politique et économique du pays, la République ne saurait être l’otage de la grande muette qui ne cesse de “faire des bulles” depuis un trimestre. Bien au fait de ces questions sécuritaires, gageons que le facilitateur, avec l’aide de la communauté internationale, saura apporter la thérapie adéquate.

Du reste en instituant un service civique “destiné à encadrer toute la jeunesse de Côte d’Ivoire et à la former en vue d’un emploi”, lequel service accueillera “tous les jeunes qui se sont familiarisés avec le maniement des armes pour les besoins de la guerre, de les encadrer et de les former pour de futurs emplois civils ou militaires”, l’Accord politique de Ouagadougou lui balise le terrain. Le bon sens de la troupe ne sera cependant pas de trop dans cette œuvre de restauration et de refondation des deux armées.
Pour ce faire, elle devra avoir à l’esprit qu’une autre “aventure” militaire replongerait la Côte d’Ivoire dans un chaos durable.

Boubakar SY

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : Attaque contre une base militaire dans la nuit du 20 au 21 avril 2021
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays
Côte d’Ivoire : Le gouvernement Achi I enfin dévoilé !
La Politique de la Mort ou la Mort de la Politique ? : Décryptage d’une nécro politique à l’ivoirienne
Cour Pénale Internationale (CPI) : L’acquittement de Laurent Gbagbo confirmé
Côte d’Ivoire : Après les échéances politiques, place aux gestionnaires économiques et financiers !
Côte d’Ivoire : Deux soldats tués et quatre autres blessés dans une attaque à Kafolo
Patrick Achi : Un Premier ministre ivoirien venu d’ailleurs
Côte d’Ivoire : Patrick Achi est le nouveau Premier ministre
Hamed Bakayoko : Une mort en pleine gloire
Côte d’Ivoire : La Justice lance un mandat d’arrêt contre Guillaume Soro et 3 autres personnes
Côte d’ivoire : Macron demande à Ouattara d’« accorder aux nouvelles générations la place qui leur revient »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés