Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «D’abord se prouver à soi-même qu’on est bien, aller au bout de ses forces, mais sans les dilapider ; ne jamais rêver.» Andrée Maillet

Tournoi international des centres de formation : Des combats de David contre Goliath

Accueil > Actualités > Sport • • vendredi 31 août 2007 à 07h04min

Le Tournoi international de solidarité des centres de formation a désigné ses demi-finalistes à l’issue des derniers matchs de poules disputés lundi 27 août dernier au stade du 4-Août. Le centre Naaba Kango de Ouahigouya, le centre Yeleen du Mali, le Djoliba AC du Mali et le Sahel AC du Niger sont les heureux élus. Les rencontres de cette avant- dernière étape se sont disputées hier jeudi 30 août au stade du 4-Août.

Le Djoliba AC du Mali, aux prises avec le centre Naaba Kango de Ouahigouya et le centre Yeleen du Mali face au Sahel AC du Niger étaient le plateau des demi-finales du Tournoi international des centres de formation disputé hier jeudi 30 août au stade du 4-Août. Pour arriver à ce stade de la compétition, le Djoliba AC, grand favoris de la compétition a balayé tout (ou presque) sur son passage. Et souvent avec la manière, soit en moyenne 4 buts d’écart à chacune de ses sorties.

Avec des éléments évoluant dans un un niveau supérieur, robustes et athlétiques, le Djoliba a dominé les débats certes, mais n’a pas joué franc jeu. A l’image du Djoliba, l’autre demi-finaliste de la même poule (B) le Sahel AC du Niger avec 3 victoires et un nul a joué aussi dans ce registre avec des éléments qui sont tout, sauf des cadets. Ce qui est carrément le contraire des centres Yeleen du Mali et Naaba Kango de Ouahigouya, les qualifiés de la poule A.

Avec 2 victoires et autant de matchs nuls, le centre Yeleen tout comme le centre Naaba Kango (2 victoires, 1 match nul et une défaite) ont tenté de suivre les normes réglementants le tournoi. Composés de très jeunes joueurs, ces deux centres ont le mérite de pratiquer un football d’école.

C’est ce que d’autres n’ont pas compris en privilégiant malheureusement les récompenses au détriment de l’apprentissage. Bref ! Selon les statistiques du Tournoi, après les matchs de poules, 65 buts ont été inscrits soit une moyenne de 3,25 buts par matchs sur les 20 rencontres disputées.

Yves OUEDRAOGO

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés