Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les gens sollicitent vos critiques, mais ils ne désirent sеulеmеnt quе dеs lοuаngеs. » William Somerset Maugham

Sécurité routière : les nouvelles mesures

Accueil > Actualités > Société • • mardi 11 mai 2004 à 09h25min

Les patrons de la gendarmerie nationale, de la police nationale, du ministère de la Sécurité et celui en charge des Transports ont décidé le 7 mai dernier lors d’une rencontre à Ouagadougou de mener des actions d’urgence, afin de freiner l’insécurité routière galopante au Burkina...

Le constat des services de police et de gendarmerie établit un accroissement de l’insécurité sur les routes. Par le fait du banditisme mais aussi et surtout, par l’insécurité routière liée à l’état des véhicules et à l’imprudence des usagers. Voilà qui a amené les ministères en charge de la Sécurité et des Transports à se réunir vendredi 7 mai 2004. Objet de cette rencontre qui a eu pour cadre, la salle de conférences du ministère de la Sécurité, l’adoption de mesures d’urgence afin de faire face à ce phénomène. Et cela, en mettant en application le décret portant définition et répression des contraventions en matière de circulation routière.

Ensuite, en limitant la vitesse des véhicules poids lourds, les remorques et particulièrement les véhicules de transport en commun. D’autant qu’il est, selon le ministre Djibrill Yipénè Bassolé, objectivement dangereux qu’un car de transport en commun fasse le trajet Ouaga-Bobo (365 km) en moins de quatre heures.

Et enfin, en réglementant de manière stricte, la circulation des véhicules poids lourds dans les grandes villes.

Des dispositions préventives que les ministres Yipénè Djibrill Bassolé et Hyppolite Lingani adopteront, éviteront les vitesses excessives et les excès de vitesse qui sont souvent la cause des graves accidents tragiques. Les deux ministres ont saisi l’occasion pour lancer un appel aux transporteurs : "La concurrence ne doit pas se faire sur la vitesse, mais plutôt sur la sûreté et le confort des passagers".

Le ministre de la Sécurité a, par ailleurs, affirmé que la mise en place d’une bonne police de la route doit accompagner l’amélioration de l’état du réseau routier national. Parlant du comportement des agents de police et de gendarmerie en charge des contrôles routiers, Djibrill Bassolé a souhaité que leur comportement soit exemplaire.

"Car, à force de vouloir se remplir les poches, certains agents favorisent l’insécurité routière... Le ministère de la Sécurité les invite à plus de rigueur et d’abnégation dans leurs missions de service public".

Ibrahiman SAKANDE (ibra.sak@caramail.com)

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Fermeture des établissements non en règle : Les promoteurs demandent la clémence du ministre de l’Education nationale
ISSP : Le monde scientifique rend hommage au Pr Banza Baya
Attaque de Koutougou : L’UNAPOL appelle les FDS à une « synergie d’action »
Bobo-Dioulasso : Des OSC sensibilisées sur leur rôle en matière de promotion et de défense des droits humains
FIIJA 2019 à Nanoro : Fin en apothéose de la 3e édition
Situation nationale : Le Chef d’État-major général des Armées invite les populations à faire fi des rumeurs
Réaction de l’APP/Burkindi suite à l’ignoble attaque du détachement militaire de KOUTOUKOU
Déclaration du front des forces sociales (FFS), suite aux actes de terrorisme
Burkina : Décès du Pr Yembila Toguyeni, premier recteur de l’Université de Ouagadougou
Région du Sud-Ouest : Le FPDCT s’ouvre aux journalistes
Collectivités territoriales : Le directeur général du FPDCT chez l’Alliance des partis de la majorité présidentielle
Droits humains en matière d’eau et d’assainissement : Les députés renforcent leurs capacités
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés