Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un gagnant est un rêveur ,qui n’a jamais abandonné.» Nelson Mandela

Semaine nationale de l’Internet : La communication pour le développement épluchée

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Les NTIC au Burkina Faso : une situation mitigée • • mercredi 6 juin 2007 à 07h23min

Pr Serge Théophile Balima

La III ème édition de la Semaine national de l’Internet a entamé, mardi 5 juin 2007, la série des conférences sur le site du SIAO. C’est le Pr Serge Théophile Balima qui a épluché le premier thème à savoir « la communication pour le développement. »

A travers le thème « la communication pour le développement (CPD) », le Pr Serge Théophile Balima a voulu montrer comment mettre la communication au service du développement. Pour « décrypter » le thème, il a bâti son exposé en quatre parties, à savoir la définition du concept, les différentes approches de communication, utilisées en CPD, les expérimentations faites au Burkina Faso et les perspectives de la CPD en rapport avec le développement des TIC.

Ainsi, le conférencier a défini la CPD comme étant l’ensemble des processus, des actions à mettre en œuvre pour susciter la participation d’une population, d’une communauté à son développement. Elle est aussi, pour le Pr Balima, un processus d’échange d’informations, d’expériences permettant de résoudre un problème donné. Ainsi défini la CPD rompt d’avec les vieilles habitudes de la communication « autoritaire et à sens unique du pouvoir central vers la base » avec des approches particulières.

Au Burkina Faso, a révélé le conférencier, les approches utilisées se rapportent essentiellement au plaidoyer, à la mobilisation sociale, à l’Information, éducation, communication (IEC), l’édu-divertissement, la communication de programme, la participation communautaire etc. La manifestation de ces approches s’est faite à travers la création d’un cadre de référence en vue de la participation à l’exécution, à l’évaluation, aux avantages et à la prise de décision concernant les projets de développement.

Les TIC peuvent servirà renforcer la CPD

Selon le Pr Balima, les expérimentations de la CPD au Burkina Faso ont donné des résultats mitigés sur le terrain. Il a révélé que c’est en 2001 que le programme national de communication a été élaboré considérant la CPD comme la base de tous les projets et des institutions. De ces expérimentations sur le terrain, le conférencier a cité des exemples qui ont permis de mettre en œuvre la CPD.

Entre autres, les projets de communication sociale, le renforcement des capacités de la radio Yam venegré de Ziniaré, le projet d’appui aux femmes de Boussou, etc. Cette expérimentation a permis de tirer des leçons. Notamment, la planification des activités de communication avec les acteurs concernés par le projet de développement, la prise en compte des savoirs locaux, l’utilisation des moyens de communication traditionnelle, l’efficacité et les coûts dans le processus de communication.

Avec le développement des TIC, la CPD se trouve renforcée dans la mesure où l’Internet, média de communication mondial et de proximité, permet l’accès à une quantité considérable d’informations, pour se développer, s’informer, s’organiser. Le Pr Balima a cité la possibilité qu’ont les radios d’opérer des échanges de programmes, de mettre en place des banques de données de qualité. En définitive, a estimé le conférencier, la CPD prend de l’importance au Burkina par l’utilisation de moyens modernes de communication et ceux aussi de la communauté.

Les TIC, à cet effet, sont un avantage énorme pour le développement.
La série des conférences s’est poursuivie avec les thèmes « Bénéfices des TIC pour le Burkina Faso », « Décentralisation 3 tiers », « Intégration des TIC dans le système sanitaire », TIC et mobilisation des ressources locales ».

Daouda Emile OUEDRAOGO (daouda.ouedraogo@sidwaya.bf)

Sidwaya

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information : Le message de la ministre du Développement de l’économie numérique et des Postes
TIC Champion : Testez vos connaissances en TIC et gagner des motos
TIC Champion : Testez vos connaissances en TIC et gagner des gros lots
Yam Pukri, l’intelligence et l’ouverture au service des TIC
Journée Burkinabè sans Papier : Les TIC réussiront-ils à avaler le papier ?
Semaine nationale de l’Internet : Les TIC pour faciliter les échanges commerciaux
Les TIC, un formidable vecteur de développement selon Kader Cissé
Semaine nationale de l’Internet : Le e-commerce à l’honneur
Développement des TIC au Burkina : Pour une plus forte implication de l’Etat
Semaine nationale de l’Internet : La communication pour le développement épluchée
Semaine nationale de l’Internet : Mettre les TIC au service de la décentralisation
Semaine nationale de l’Internet : 5000 nouveaux utilisateurs attendus
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés