Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Etalons : Saboteur débarqué en haute mer

Accueil > Actualités > Sport • • lundi 23 avril 2007 à 07h54min

Il a été mis fin, le vendredi 20 avril dernier, au contrat d’Idrissa Traoré Saboteur, entraîneur de l’équipe nationale de football du Burkina, les Etalons. Cette décision prise par la Fédération burkinabè de football fait suite à la récente sortie médiatique de Saboteur sur les ondes de la radio Ouaga FM, où l’ex-coach promettait de dire la vérité et de régler à chacun son compte le jour où il ne sera plus entraîneur des Etalons.

"La Fédération burkinabè de football (FBF) a mis fin, ce jour 20 avril 2007, au contrat de monsieur Idrissa Malo Traoré dit Saboteur, entraîneur national de l’équipe A "Les Etalons". La FBF avait engagé monsieur Traoré pour un contrat de quinze (15) mois allant du 1er juillet 2006 au 30 septembre 2007 dans la perspective des éliminatoires de la CAN "Ghana 2008". La fédération tient à rassurer le public qu’elle s’emploie au recrutement d’un nouvel entraîneur dans les plus brefs délais".

C’est par ce communiqué de presse, à la limite laconique que la FBF a officialisé la fin du contrat qui la liait à Saboteur. Comme un couperet, la décision est tombée vers 11h30 lors d’un point de presse animé au siège de la FBF par le Secrétaire général à la communication, Alpha Barry, et le secrétaire aux relations extérieures, André Badoh. Les malentendus entre Saboteur et l’équipe fédérale dirigée par Seydou Diakité, nous le savons, étaient nombreux, mais à chaque fois, l’on se disait que l’on n’arriverait pas jusqu’à prendre cette sentence. Malheureusement la goutte d’eau qui a fait déborder le vase a été l’interview que l’ex-coach a donnée à notre confrère de Ouaga FM. Morceau choisi : "Le jour où la fédération va mettre fin à ma mission, je deviendrais un citoyen ordinaire, je pourrais parler à ma guise et dire au peuple burkinabè la vérité. Chacun aura pour son compte".

La FBF a alors estimé qu’il serait bon de se séparer de son employé car le climat de confiance et de sérénité était brisé par de telles déclarations. Malgré les résultats obtenus dans les éliminatoires de Ghana 2008, et au dire du chargé de communication de la fédé, la confiance a été renouvelée à Saboteur et il bénéficiait toujours du soutien du président Diakité. Les mots de Saboteur ont été sans doute perçus comme une menace, même si Alpha Barry estime que la FBF n’a rien à se reprocher.

Et entre garder ce climat malsain et débarquer le sélectionneur national, l’on a opté pour le 2e choix. Difficile mais logique selon le secrétaire aux relations extérieures de la FBF, André Badoh. Pour lui, à mi-parcours des éliminatoires de cette CAN, après 3 matches joués dont 2 à domicile, n’avoir que 4 points n’est pas satisfaisant. Badoh dira que si la compétition s’arrêtait là, le Burkina serait éliminé. C’est donc dire qu’au-delà du supposé dérapage verbal de Saboteur, il y a une dose d’inefficacité et de manque de résultat dans son travail. Saboteur débarqué, que deviennent les Etalons ?

Alpha Barry s’est voulu rassurant en affirmant que la fédé est à pied d’œuvre pour trouver un entraîneur dans les brefs délais ; avec en ligne de mire le même objectif : se qualifier pour Ghana 2008. Pour ce qui est du profil de ce dernier, point de révélation, même si l’on peut sans doute constater qu’il n’y a rien de solide sur le plan local. Ce limogeage, les deux parties n’ont pas eu de difficultés à l’accepter car le contrat prévoyait la séparation en cas de mésentente. L’adjoint du coach n’est pas épargné. Jean-Baptiste Ilboudo dit Zagalo a lui aussi été remercié.

Le plus dur n’aura pas été la rupture d’avec Saboteur, ni peut-être de lui trouver un successeur, mais de parvenir à l’ambition de la qualification. Et là-dessus, c’est au résultat que l’on jugera la portée de la décision de la fédération de foot. Maintenant que Saboteur n’est plus aux affaires, l’on attend avec impatience son déballage.

Kader Traoré

L’Observateur Paalga

Vos commentaires

  • Le 23 avril 2007 à 20:00 En réponse à : > Etalons : Saboteur débarqué en haute mer

    C’est du pure enfantillage a l’africaine. On ne s’attaque point aux idees, on ne critique pas les actions, on en veut a la personne. Parlez moi de developpment. Quelle petitesse d’action la fede a t-elle montre !

    Répondre à ce message

    • Le 24 avril 2007 à 12:02, par kader En réponse à : > Etalons : Saboteur débarqué en haute mer

      Vous au moins savez de quoi vous parlez.ceux qui ne suivent rien de l’evolution des choses et qui racontent ce qu’ils veulent n’ont cas faire pardon.
      Tout le monde sait qui est saboteur.On sait de quoi il est capable.Il a eté limogé pas executé.Donc laissons le temps au temps.Tout se saura.je suis sur que c’est la fede qui se limogera maintenant parce qu’elle n’aura plus un saboteur pour limoger.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Championnat national de D2 : L’ASK et le KIKO FC accèdent à la première division
Union européenne : La fête de l’Europe par une compétition sportive à Ouagadougou
Cyclisme : Francis Ducreux inhumé au cimetière de Gounghin
Bodybuilding : Le Burkinabè Zakaria Traoré remporte un prix aux Etats-Unis
Athlétisme : Avec un saut de 17m40, Hugues Fabrice Zango remporte le meeting de Montpellier
Bundesliga : Le Bayern Munich champion pour la 9e année consécutive
Francis Ducreux, régisseur du Tour du Faso : Des témoins avisés racontent la vie d’un "visionnaire"
Lutte : Rihanata Diallo, la Reine des arènes burkinabè
Pratique du yoga : « Nous gagnerons à enseigner cette discipline à nos élèves », soutient le maître yogiste Prospère Dioma
Coupe du Faso : ASFA vs Majestic, l’attraction des quarts de finale
Championnat national de lutte : La province du Nayala dicte sa loi
Football : Paulo Duarte devient le sélectionneur du Togo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés