Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Un dessert sans fromage est une belle à qui il mаnquе un œil.» Anthelme Brillat-Savarin

Adressage de la ville de Ouagadougou : Des journalistes s’initient à la lecture des plans et cartes

Accueil > Tourisme • • jeudi 29 mars 2007 à 07h41min

Des journalistes des médias publics et privés se sont familiarisés à l’adressage de la ville de Ouagadougou, le 26 mars 2007.

L’adressage est une opération qui permet de localiser très facilement sur le terrain une habitation, un service ou une parcelle grâce à une numérotation ou une dénomination de toutes les rues d’une ville et par l’inscription d’un numéro sur chaque porte d’entrée de concession ou d’immeuble. Cette définition, peu de citoyens la connaissent et c’est fort de cette donne, que la commune de Ouagadougou a décidé de faire bénéficier un grand nombre d’acteurs et de partenaires de la ville, à la maîtrise de l’adressage.

Dans cette dynamique, une trentaine de journalistes des médias publics et privés ont pris connaissance du processus d’élaboration des plans d’adressage : identification, numérotation, codification, panneautage. Ils ont ensuite appris, à travers des exercices pratiques, à localiser les rues dénommées (noms de personnages) et numérotées.

Selon les formateurs à l’atelier d’adressage, Yacouba Traoré, directeur de l’Habitat et de l’Urbanisme de la ville de Ouagadougou, et Taoufik Lahlou, conseiller du maire, l’identification des noms pour les rues, places et sites a été l’œuvre de la Commission nationale de toponymie, présidée par Me Titinga Frédéric Pacéré.

Elle a pris en compte plusieurs supports d’identification dont la culture, l’art, la philosophie, l’histoire, la nation, la politique, l’administration, l’économie, la société, les religions etc.

Pour les bénéficiaires de la formation, l’initiation à la lecture des plans d’adressage a été bénéfique à plus d’un titre. Elle permet désormais de retrouver son chemin, de guider rapidement les ambulances, pompiers, services de sécurité, de retrouver aisément le lieu d’une cérémonie, d’un événement afin s’assurer sa couverture médiatique.

Après l’initiation des conseillers municipaux de Ouagadougou, de 200 agents de la police municipale et des hommes de médias à l’adressage, la commune de Ouagadougou poursuivra la formation à l’adressage au profit d’autres acteurs de secteurs névralgiques : police nationale, gendarmerie, sapeurs-pompiers, taximen, travailleurs des secteurs de l’eau, de l’électricité, de la poste, etc.

Gabriel SAMA

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés