Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les difficultés n’existent pas. Il y a seulement des challenges qui une fois relevés nous rendent expert dans un domaine qui nous était jusque là inconnu» Nora Samir

12e assises de l’AGEPAR : Des routes pérennes, confortables et sécuritaires

Accueil > Tourisme • • mercredi 28 mars 2007 à 07h20min

Un séminaire technique associé aux 12es assises de l’Association des gestionnaires et partenaires africains des routes (AGEPAR) se tient les 26 et 27 mars 2007 à Ouagadougou.

"Renforcement des routes panafricaines, enjeux économiques, techniques et institutionnels". C’est sous ce thème que se tiennent à Ouagadougou les 16 et 27 mars 2007, les douzièmes assises de l’Association des gestionnaires et partenaires africains des routes (AGEPAR).

Le séminaire technique associé à ces 12es assises a été ouvert par le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Hyppolite Lingani. La rencontre vise à définir de nouvelles stratégies pour le développement des infrastructures routières en Afrique.

Ainsi, l’occasion est donnée aux participants de porter des critiques constructives sur les travaux déjà réalisés. Il auront également à échanger leurs expériences respectives.

A entendre le ministre Lingani, il s’agira d’analyser tous les aspects depuis la mise en œuvre des projets panafricains et les mécanismes de leur financement jusqu’aux normes et techniques de construction, de renforcement et d’entretien régulier et efficace des routes. Pour ce faire, il faut passer par les dispositions visant l’amélioration des performances des services administratifs et des opérateurs privés du secteur, sans oublier la nécessaire implication des usagers.

Compte tenu du rôle très important des routes dans les Etats, le ministre a exhorté les participants à développer des stratégies pour avoir des routes panafricaines à longue durée de vie, confortables et sécuritaires pour les usagers. "L’existence d’une infrastructure efficiente reliant les Etats doit être un objectif que nous devons poursuivre avec la ferme volonté d’y parvenir, a-t-il souligné.

Quant au président de l’AGEPAR, M. Stanislas Béré, il a rappelé le but de son association. Il s’agit entre autres, de développer les échanges entre les différents intervenants dans l’industrie, de manière directe ou indirecte en vue de promouvoir le développement.

L’AGEPAR dénommée initialement ADAR (Association des directeurs africains des routes) est ouverte à tous les pays africains. L’associationa été créée en 1995 pour servir de cadre d’échange d’expériences entre les administrations africaines en charge des infrastructures routières.

Alban KINI

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés