Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est bien d’être le meilleur, mais c’est meilleur d’être le plus original.» Youssoupha dans Mon Roi

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro, nouveau Premier ministre

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Côte d’Ivoire • • mardi 27 mars 2007 à 07h31min

Désiré Tagro et Dacoury-Tabley

Les signataires de l’Accord de politique de Ouagadougou qui étaient en discussions depuis plusieurs jours se sont entendus pour désigner M. Guillaume Soro, secrétaire général des Forces nouvelles (FN) comme nouveau Premier ministre de la Côte d’Ivoire. L’accord a été signé par le représentant du président ivoirien, Désiré Tagro et le secrétaire général adjoint des FN, André Louis Dacoury-Tabley en présence du représentant du facilitateur, le ministre de la Sécurité, Djibrill Bassolé.

Le texte demande au président Laurent Gbagbo de prendre un décret de nomination de M. Soro au poste de chef de gouvernement. Par ailleurs, les deux parties ont demandé au facilitateur, le président burkinabè Blaise Compaoré de saisir le Conseil de sécurité des Nations unies par l’entremise de la CEDEAO et de l’Union africaine (UA) pour entériner cette désignation. La délégation présidentielle a regagné Abidjan hier nuit. Mais du côté des FN, M. Soro et ses plus proches collaborateurs sont restés à Ouagadougou pour les derniers réglages avant de regagner Abidjan. Nous y reviendrons dans nos prochaines éditions. Le nouveau Premier ministre Guillaume Soro.

Le secrétaire général des Forces nouvelles (FN), Guillaume Kigbafori Soro a rencontré lundi 26 mars 2007, les partis membres du G7 pour discuter de la mise en place du cadre institutionnel. Le second round des discussions interivoiriennes sur les modalités d’application de "l’Accord politique du 4 mars" a pris un nouvel envol. Arrivé dimanche 25 mars dans la capitale burkinabè, pour dit-t-il, "s’informer des conclusions" des débats, le secrétaire général des Forces nouvelles (FN), Guillaume Kigbafori Soro a rencontré lundi 26 mars, ses alliés du G7 à Ouaga 2000.

Objectif : faire le point des discussions entamées depuis près de deux semaines par les signataires de l’Accord de Ouagadougou sur le cadre institutionnel.

"Le ministre d’Etat, Guillaume Soro a souhaité que chacune des parties présentes au sein du G7 puisse mandater un représentant ici à Ouagadougou pour qu’au fil des discussions, les mêmes échanges qui ont commencé dès le début puissent se poursuivre de façon dynamique et qu’on aille de façon plus efficace et très rapidement au terme de ce dialogue direct", a expliqué le porte-parole des délégués du G7, Patrick Achi, représentant le PDCI/RDA de Henri Konan Bédié, à cette occasion.

La rencontre qui a duré environ trois heures a regroupé d’un côté, Cissé Bacongo (RDR), Patrick Achi (PDCI/RDA), Blé Guirao (UDPCI), Mamadou Cissé et Lamine Kaba (MFA) et de l’autre, les Forces nouvelles avec en tête, M. Soro accompagné de Sidiki Konaté (porte-parole), Alain Lobognon (directeur à la communication) et André Louis Dacoury-Tabley (secrétaire général adjoint). Les dernières discussions interivoiriennes qui se tiennent en ce moment, portent notamment sur la désignation d’un nouveau Premier ministre, la formation du gouvernement et la place de la communauté internationale dans le processus de paix.

"Le ministre d’Etat nous a convié, mandataires que nous sommes, à une rencontre qui avait pour objet de nous faire le point d’avancement de l’évolution des discussions sur cette (seconde) phase du dialogue direct", a précisé M. Achi. Pour le porte-parole des FN, Sidiki Konaté, "nous sommes à une étape très décisive" de ce second round de discussions sur l’Accord de Ouagadougou et il était de bon ton d’informer leurs alliés au G7.

Il a expliqué que les débats qui ont cours à Ouagadougou portent sur le cadre de travail, les rapports qui doivent être établis entre le Premier ministre, son gouvernement et le chef de l’Etat.

"La première phase des discussions avait porté sur la feuille de route du gouvernement. Cette fois-ci, c’est sur l’équipe qui doit accomplir cette mission", a indiqué M. Konaté.

"A Ouagadougou, ce n’est pas la belligérance ni l’adversité, c’est la cogestion (...) et la responsabilité", a soutenu M. Konaté assurant que le chronogramme de l’Accord qui prévoit la nomination d’un chef de gouvernement d’ici à la fin de ce mois sera respecté. "Je peux vous assurer que le chronogramme est en marche (...). Vous verrez un gouvernement, un Premier ministre, un nouveau cadre, le tout (...) adapté à l’Accord", a-t-il dit avant de conclure que : "Ce gouvernement (...) sera un gouvernement de mission".

Romaric Ollo HIEN

Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : Attaque contre une base militaire dans la nuit du 20 au 21 avril 2021
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo et Blé Goudé libres de rentrer au pays
Côte d’Ivoire : Le gouvernement Achi I enfin dévoilé !
La Politique de la Mort ou la Mort de la Politique ? : Décryptage d’une nécro politique à l’ivoirienne
Cour Pénale Internationale (CPI) : L’acquittement de Laurent Gbagbo confirmé
Côte d’Ivoire : Après les échéances politiques, place aux gestionnaires économiques et financiers !
Côte d’Ivoire : Deux soldats tués et quatre autres blessés dans une attaque à Kafolo
Patrick Achi : Un Premier ministre ivoirien venu d’ailleurs
Côte d’Ivoire : Patrick Achi est le nouveau Premier ministre
Hamed Bakayoko : Une mort en pleine gloire
Côte d’Ivoire : La Justice lance un mandat d’arrêt contre Guillaume Soro et 3 autres personnes
Côte d’ivoire : Macron demande à Ouattara d’« accorder aux nouvelles générations la place qui leur revient »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés