Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Si vous fermez la porte à tous les échecs,le succès restera dehors.» Jim Rohn

Verdict de la tentative de coup d’Etat : Des opinions divergentes

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Tentative de putsch • • lundi 19 avril 2004 à 00h25min

Le Tribunal militaire de Ouagadougou a rendu son verdict, samedi 17 avril 2004, vers 23 h dans l’affaire de la tentative de coup d’Etat déjoué courant octobre 2003. Sidwaya a recueilli l’opinion de certains citoyens concernant le verdict du tribunal présidé par le magistrat Franck Compaoré.

M. Arsène Ouédraogo agent aux Ets Kafando Hamado et frères

Le verdict a été un peu sévère pour le capitaine Ouali, pour Naon aussi. Norbert Tiendrebéoo a été relaxé. Concrètement, les juges ont su qu’il n’était pas mouillé dans cette affaire. Le verdict du pasteur est également un peu sévère car son seul tort est peut-être d’avoir béni l’argent. Du reste, le jugement n’a pas révélé les causes profondes de cette affaire,. Il n’ y a pas eu de preuves palpables.

Certains avocats sont allés même jusqu’à dire qu’il n’ y a pas eu de putsch, d’atteinte à la sûreté de l’Etat.

Pour moi, le verdict de façon globale est sévère. Je m’attendais à ce que presque tous les accusés soient acquittés. Peut être condamner le capitaine Ouali à 3 à 5 ans de prison du fait qu’il était l’instigateur.

Une personne désirant garder l’anonymat

Le parquet avait demandé 20 ans pour Ouali.

Je trouve que le verdict du Tribunal est nettement mieux.

Par ailleurs, des preuves convaincantes ont permis d’acquitter certains accusés.

Mme Raïcha Dabiré, élève-fonctionnaire à l’ENAREF option comptabilité

A priori , je trouve que les peines sont acceptables. Elles ne sont pas très lourdes. Je crois que cela servira d’exemple pour ceux qui voudraient suivre le capitaine Ouali et ses acolytes. Pour moi, qui m’attendais à des peines plus lourdes , justice a été faite et le droit a été dit. Notre justice est en train de faire son petit bonhomme de chemin.

Elle a été à l’œuvre ces derniers temps. Contrairement à ce que beaucoup pensaient, la justice a été à la hauteur de sa tâche dans ce procès.

Elle a joué pleinement son rôle, ce qui constitue un pas pour la démocratie burkinabè.

Abdel Kébir Diallo, aide-comptable.

Je trouve que le verdict est assez sévère.

Toutefois, c’est la décision de la justice qui compte. Je me dis qu’avec la grâce présidentielle, le capitaine Ouali pourrait un jour bénéficier d’une remise de peine.

Je pense que tout citoyen doit faire beaucoup attention pour ne pas se retrouver dans de pareilles situations. Aujourd’hui nous sommes en démocratie.

Ce qui est une bonne chose.

Je suis content de constater que le procès s’est passé conformément aux lois en vigueur au Burkina Faso.

C’est un exemple.

M. Jacques Zoungrana

De deux choses, l’une. Ou c’est pour redorer le blason de la justice, ou c’est pour amuser la galerie. Sinon, je n’appelle pas ça coup d’Etat.

Il n’ y a pas eu coup d’Etat pour la simple raison qu’on ne prépare pas un coup d’Etat pendant 2 ans. C’est trop long.

Propos recueillis par Charles OUEDRAOGO
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Verdict de la tentative de putsch : Des gorges chaudes à Bobo
Procès de la tentative de putsch : le Commandant Bernardin Poda n’ira pas en cassation
Verdict de la tentative de putsch : Des partis politiques jugent
Verdict du procès des putchistes : La lecture apologétique des ABC
Le procès des non-dits
Sergent Babou Naon : "C’est Diendéré qui a dit d’enfoncer Lougué"
Norbert Tiendrébéogo : "Le pouvoir a voulu m’acheter"
Norbert Tiendrébéogo : "C’est une leçon de sagesse"
Procès : Un signe de maturité démocratique pour le CDP
Le procès a coûté 1 282 500 FCFA
Verdict du procès : une décision fondée sur des faits avérés
Procès : Un verdict d’apaisement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés