Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «L’art de plaire consiste simplement en deux choses : ne point parler dе sοi аux аutrеs еt lеur раrlеr tοujοurs d’еux-mêmеs.» Edmond et Jules de Goncourt

Promotion de la faune : La vie sauvage renaît à Bangr-Weogo

Accueil > Tourisme • • vendredi 15 décembre 2006 à 07h21min

Les principaux acteurs de l’environnement se sont déportés hier au parc Bangr-Weogo, pour lancer les journées promotionnelles de la faune au Burkina Faso. Prévues pour durer trois jours, elles seront consacrées à des conférences y afférentes et à des expositions.

Sur le site, le Pr Alassane Séré, ancien ministre des Ressources animales, expose des peaux d’autruches tannées et leurs œufs dévidés, puis transformés en objets de décorations.

Les Dozos, ces célèbres chasseurs traditionnels proposent des tenues trempées pour une modique somme de 15 000 francs CFA. Un stand voisin propose du miel « mille feuilles ».

Une dame, de la viande sauvage. Et ainsi de suite. C’est dans cette ambiance de foire que s’est ouverte les journées de la promotion de la faune, organisées par le ministère de l’Environnement et du Cadre de vie.

Et ce n’est pas tout ! Il n’y aura pas que des expositions. Une série de conférences seront données dans la salle de conférences jouxtant les stands, afin de voir ce qu’offrent les différents acteurs sur le terrain en matière de gestion des animaux sauvages.

Mais à écouter le président du comité d’organisation, la 1re édition n’a pu se tenir jusque-là pour diverses raisons.

Cette année, a-t-il précisé, à la faveur de facteurs propices, la Direction générale de la conservation de la nature et la Direction de la faune et des chasses ont enfin entrepris de conduire le projet à terme, au risque d’en modifier les orientations.

Elles ont été confortées par l’appui subséquent que mettait à sa disposition le Projet d’appui à la gestion des écosystèmes naturel (PAGEN) dont le financement, assuré par la Banque Mondiale, devenait ainsi le déclencheur de phase.

A écouter tous les intervenants du jour, il n’y a pas décision plus pertinente que celle qui a créé les Journées promotionnelles de la filière faune et chasse.

Sur la question, tous ont abondé dans le même sens. Du secrétaire général du ministère de l’Environnement et du Cadre de vie (Bertrand Ouiraogo Zida) au président du comité d’organisation (Lambert Ouédraogo), en passant par le représentant des concessionnaires de chasse (Noufou Compaoré).

Le Burkina disposant, selon eux, d’un potentiel faunique peu ou mal connu et les nombreux modes d’exploitation restant encore au stade embryonnaire ou pas explorés.

Pourtant, la filière pourrait fortement participer au développement socio- économique de nos populations et contribuer aussi de façon significative à la promotion du tourisme cynégétique du Burkina Faso.

A la fin de la cérémonie de lancement, les officiels et personnes invités ont visité les différents stands. De par la diversité des produits présentés, l’ennui n’a pas du tout été au rendez-vous.

La campagne de chasse 2006-2007 enregistre, cette année, des innovations dont l’axe principal est l’incitation à l’élevage de faune sauvage par les citoyens.

Et en marge des journées promotionnelles, il est prévu, aujourd’hui, une rencontre ministérielle entre le Ghana et le Burkina et demain samedi, le lancement officiel de la campagne d’exploitation faunique à Wédbila, dans le département de Koubri.

Issa K. Barry

1. Ce ne sont pas des animaux qui se sont échappés de la forêt. Ceux-ci sont plutôt empaillés et exposés au stand de Bangr-Weogo

2. Des œufs d’autruches dévidés et transformés en objets d’art

3. A ce stand, le friand de viande sauvage peut trouver son compte

Observateur Paalga

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés