Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka dans son émission " Archives d’Afrique"

Pics de Sindou : des brouilles entre l’ONTB et la mairie de Sindou

Accueil > Tourisme • • lundi 5 avril 2004 à 11h53min

Rien ne semble aller entre l’Office national du tourisme burkinabè (ONTB) et la commune de Sindou à propos de la gestion des pics.

Le Conseil municipal de cette commune, lors de sa première session de l’année 2004, a en effet pris entre autres décisions, celle de résilier le protocole d’accord sur l’exploitation des Pics de Sindou pour couper court aux tiraillements entre les deux parties autour de la grille de répartition des fonds d’exploitation du site.

C’est le 27 novembre 2001 que la commune de Sindou représentée par son maire et l’ONTB représenté par sa directrice générale ont procédé à la signature d’un protocole d’accord sur l’exploitation des "Pics de Sindou". Un an plus tard, de petites difficultés d’application ont surgi, amenant ainsi l’une des parties en l’occurrence la mairie à vouloir procéder à la révision du document et la proposition fut introduite auprès de l’ONTB depuis décembre 2002.

Cette proposition de révision se rapportait principalement à l’article 5 du document relatif à la répartition des recettes d’exploitation qui se faisait initialement à part égale entre les deux parties avec toutefois 20% à reverser par la mairie au guide collecteur.

Acculé depuis un certain temps par les dépositaires du pouvoir coutumier de la commune qui disent avoir été mis à l’écart dans la répartition du fruit de ce qui représente à leurs yeux le symbole de leur histoire et de leur culture, le maire Daouda Ouattara s’est bien vu contraint d’interpeller l’ONTB sur la question en proposant une nouvelle grille de répartition soit 35% pour chacune des deux parties signataires du protocole, 20% au guide collecteur et les 10% restant aux coutumiers.

Cette proposition ainsi mise sur la table de négociation depuis décembre 2002 n’a pu trouver un consensus entre les deux parties malgré les multiples concertations. Finalement, le Conseil municipal lors de sa dernière session a donné mandat au maire pour dénoncer le protocole d’accord en cours de validité et notifier du même coup à l’autre partie sa résiliation pour compter du 25 juin 2004.

Il convient de signaler que l’ONTB est intervenu dans la mise en valeur et la réalisation d’infrastructures sur le site comme cette auberge d’un coût de 28 millions dont les travaux viennent à peine de commencer.

Les "Pics de Sindou" drainent chaque année de nombreux visiteurs et son exploitation génère des revenus annuels qui varient entre 700 000 et 1 000 000 de francs CFA.

Hamadou SANOU
AIB/Léraba

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina Faso : Les députés adoptent un projet de loi portant loi d’orientation du tourisme
Burkina Faso : La mare aux crocodiles sacrés de Bazoulé se meurt
Centre écotouristique de Bagré : La renaissance
Diaspora : Boubacar BARA lance les cartes à jouer ‘’Burkina Tourism’’ pour promouvoir l’image du Faso
Promotion du tourisme en milieu scolaire : L’agence de voyage NOURAINI Travels apporte sa contribution
Spécial Saint Sylvestre au restaurant "L’Eau vive" de Ouagadougou
Burkina Faso : Le ministère du Tourisme sensibilise sur l’apport économique du secteur touristique dans le Sud-Ouest
Bobo-Dioulasso : L’Office national du tourisme burkinabè renforce son partenariat avec les acteurs de l’hôtellerie des Hauts-Bassins
Promotion du tourisme interne : Les tarifs hôteliers en baisse de 25%
Restaurant l’eau-vive : Spécial Saint valentin
Spéciale Soirée Saint Sylvestre au Restaurant "L’Eau Vive" de Ouagadougou
Tourisme : « Le Burkina Faso est toujours un endroit où il fait bon vivre », dixit Nelson Congo, directeur de l’ONTB
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés