Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’est dans l’effort que l’on trouve la satisfaction et non dans la réussite. Un plein effort est une pleine victoire.» Gandhi

Cocktail "entre femmes" des médias : Mme Chantal Compaoré honore les communicatrices

Accueil > Actualités > Multimédia • • lundi 29 mars 2004 à 09h46min

Pour la 4e fois consécutive, Mme Francy Degardin, première secrétaire et attachée de presse à l’ambassade de France au Burkina a convié les femmes à une soirée de partage autour d’un verre. Cette année, les "retrouvailles" des lendemains du 8-Mars, Journée internationale de la femme" ont connu un éclat particulier avec la présence de Mme Chantal Compaoré, épouse du chef de l’Etat.

La soirée du jeudi 25 mars a connu une ambiance particulière à la résidence Mme Chantal Bès, première conseillère à l’ambassade de France. Elle était l’hôte de la "fête des femmes" de Francy Degardin. C’est au rythme du balafon et du djembé que le panel d’invitées a été accueilli, elles étaient parlementaires, ministres, leaders d’association ou d’ONG..., parmi la cinquantaine qui a répondu à l’invitation.

Pour l’initiatrice de la soirée, il s’agissait de fêter les femmes de l’année 2003 et les femmes communicatrices distinguées en 2003/2004.

L’Association des professionnelles africaines de la communication (APAC), partenaire de la fête, par la voix de la secrétaire générale, Benjamine Douamba, a salué cette fête à sa juste valeur. Elle a promis que les membres de l’APAC feront davantage pour mériter cette attention.

Les encouragements sont également venus de la première dame, Mme Chantal Compaoré. Elle a saisi l’occasion pour magnifier le travail des communicatrices et leur a adressé ses félicitations. C’est avec un pincement au cœur que les invitées ont accueilli l’annonce du départ de Mme Dégardin après 4 ans d’amitié avec les femmes burkinabè. En même temps, elle annoncera que le cocktail "entre femmes" va se poursuivre avec la nouvelle hôte, Mme Chantal Bès. Une amitié qui se prolonge donc avec la famille Bès dont le chef M. Bès a été l’homme-orchestre de la soirée du 25 mars 2004.

Marceline ILBOUDO
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Smart city challenge : La première édition est lancée
FESPACO 2021 : La presse nationale en synergie avec les cinéastes
Archives audiovisuelles : L’UEMOA et la Guinée se penchent sur une conservation durable
Journée internationale de la jeune fille à Kombissiri : Des adolescentes s’engagent à une utilisation responsable de l’internet
Paix et sécurité en Afrique : La jeunesse du G5 Sahel à l’école des médias et de l’information
Votre journal "L’Evénement" du 10 octobre 2021 est disponible !
Médias au Burkina : Vingt journalistes formés sur les genres rédactionnels majeurs
Votre journal "Courrier confidentiel" N° 249 est disponible
Burkina : la 9e édition du FILEP se penche sur la résilience des médias face aux crises et mutations qui assaillent le métier du journalisme
Bobo-Dioulasso : L’Association Fiil-Pââ forme des jeunes à une « saine utilisation » des réseaux sociaux
Facebook, Instagram, Messenger, Whatsapp subissaient une panne mondiale ce lundi 4 octobre 2021
Burkina / Editions Le Pays : une soirée de gala pour des noces de perle
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés