Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Nul n’a le droit d’effacer une page de l’histoire d’un peuple, car un peuple sans histoire est un monde sans âme.» Alain Foka De son émission \" Archives d’Afrique

Syndicat autonome des magistrats : L’assemblée générale de la cohésion

Accueil > Actualités > Société • • jeudi 5 octobre 2006 à 07h36min

« Restons mobilisés pour la défense de nos intérêts », c’est sous ce thème que le Syndicat autonome des magistrats burkinabè (SAMAB) a tenu son assemblée générale. La rencontre, présidée par M. Jean-Claude Bonzi, secrétaire général du syndicat, s’est tenue le 4 octobre 2006, dans la salle d’audiences du Conseil d’Etat.

Prévue par l’article 8 des statuts du Syndicat autonome des magistrats du Burkina (SAMAB), l’assemblée générale se veut un cadre de réflexion critique sur les activités et les actions menées par les organes dirigeants de cette structure.

C’est donc dans cette perspective que se sont retrouvés dans la salle d’audience de l’ex-Cour suprême, des magistrats venus des différentes juridictions du pays. La rencontre, dirigée par M. Jean-Claude Bonzi, président du comité exécutif du syndicat avait pour thème : « Restons mobilisés pour la défense de nos intérêts ».

Rappelons que l’équipe dirigée par M. Jean-Claude Bonzi a été créée lors du 6e congrès qui a consacré la modification des statuts du SAMAB. Ce comité exécutif a d’une part pour missions, la restructuration et la redynamisation de l’association et d’autre part, la défense des intérêts matériels et moraux de la magistrature en général et ceux des militants du SAMAB en particulier.

Par cette assemblée générale, l’occasion a donc été donnée au comité exécutif de faire le point sur l’exécution des missions à lui confiées.

Abordant la question de la restructuration, le secrétaire général du syndicat s’est réjoui de la mobilisation croissante des membres, ce qui ajoutera-t-il, a permis de tripler l’effectif des adhérents.

Notons par ailleurs, que des sous-sections du SAMAB ont été implantées dans les principales villes du pays. Revenant au thème de cette assemblée, M. Bonzi a évoqué la question de la défense des intérêts de la magistrature et des membres du syndicat. Au nom du comité exécutif, il a exprimé sa satisfaction pour la résolution de certaines revendications de la plate-forme en 9 points soumise au gouvernement à l’occasion du 1er mai 2005.

Rappelons que ladite plate-forme portait entre autres sur : Il s’agit, entre autres de : • La situation des magistrats des Hautes juridictions, et la question du 4e échelon du grade exceptionnel ;

• la révision de l’indice salarial ;

• l’avancement des magistrats ;

• le costume d’audience ;

• la formation continue des magistrats ;

• les équipements et les infrastructures.

Par la voix de son président, le comité exécutif a salué la construction et l’équipement de nouvelles juridictions, l’organisation régulière de la formation continue et l’examen par les autorités de tutelle de la question du costume.

Concernant la question récurrente de la rémunération des juges, le SAMAB partant du fait que le salaire du magistrat constitue sa seule source de revenu, a demandé une révision à la hausse de l’indice salarial, à la hauteur de ses responsabilités et ce à l’image des pouvoirs exécutif et législatif. Cette revendication reste sans réponse.

Pour Jean Claude Bonzi, « Au plan social, le conseil exécutif a fait de la question de la solidarité un point fort dans ses relations avec ses militants et avec tous les magistrats. Cette solidarité s’est exprimée chaque fois que cela s’impose, à l’égard de tous, sans aucune discrimination.

Nous sommes convaincus que la solidarité est une valeur humaine sûre de notre société ».

H. Marie Ouédraogo
Christian Zongo (stagiaire)

L’ Observateur

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Education : Stanislas Ouaro lance les examens scolaires à Banfora
Examens 2020 : 73 355 candidats prennent part au BEPC dans la région du Centre
BEPC 2020 : Des élèves apprécient les épreuves de la première journée
Région des Hauts-Bassins : 53 441 élèves à la conquête du Certificat d’études primaires
Commune de Ouagadougou : Le maire dévoile le rapport d’activités de 2019
Santé : La Chaîne de l’Espoir fait don de plus de 131 millions de F CFA au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo (CHU-T)
Lutte contre le COVID19 : La SIPPEC fait un don de matériel d’une valeur de 10 000 000 FCFA à diverses structures
Journée mondiale de l’orphelin : L’ONG Qatar Charity apporte son soutien à des enfants à Bobo-Dioulasso
Examens scolaires dans le Sahel : Malgré l’insécurité, « la composition se déroule normalement »
Campagne agricole 2020-2021 : 348 598 tonnes de céréales attendues dans la région du Nord
BEPC 2020 : 44 359 candidats en lice dans les Hauts-Bassins
Projet Contrats Durables pour le Riz des Hauts-Bassins : AGRODEV SERVICES a reçu la visite de l’Agence Française de Développement
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés