Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Qui épouse facilement la foule connaît des jouissances fiévreuses.» Charles Baudelaire ; Le spleen de Paris, Les foules (posthume, 1869)

Union de l’audiovisuel libre du Faso : Les activités souffrent de la non cotisation des membres

Accueil > Actualités > Multimédia • • vendredi 20 février 2004 à 08h38min

L’Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso (UNALFA) a tenu son assemblée générale le 14 février 2004 au Centre national de presse Norbert Zongo. Le bureau sortant est reconduit pour un mandat transitoire jusqu’à mars 2004.

L’Union nationale de l’audiovisuel libre du Faso (UNALFA) a adopté le 14 février 2004 en assemblée générale, les rapports moral et financier de son organe dirigeant. C’est une union regroupant les radiodiffusions et télévisions libres du Burkina Faso : confessionnelles, commerciales, associatives, communautaires.

L’assemblée générale, après avoir approuvé les différents rapports, a reconduit le bureau exécutif pour un mandat transitoire jusqu’au 31 mars 2004. Cette donne s’explique par une volonté de réunir tous les membres potentiels au nombre de 25.

La présidente de l’UNALFA, Joanna Ilboudo, directrice de Radio Evangile Développement a fait à l’assemblée, le point des activités menées depuis 2001. "Malgré l’apparente bonne marche de l’union, il subsiste un véritable problème : la non cotisation d’une grande partie des radios", regrette-t-elle. Les droits d’adhésion et les cotisations annuelles ne sont pas versés par une grande partie des membres. Ce qui fait dire au trésorier Charlemagne Abissi, que pour les prochains projets bénéficiant aux radios, seules celles à jour seraint prises en compte.

"Si vous croyez en votre association, nous vous prions de faire un effort pour honorer vos engagements", a lancé la présidente. Car, avec ce que le bureau a pu obtenir au cours de son mandat, il pense acquérir un émetteur de dépannage afin d’aider les radios qui seront un jour confrontées à des pannes".

La cérémonie a connu la présence des représentants du CSI, du ministère de l’Information, de l’Union des radios et télévisions nationales d’Afrique (URTNA), du Bureau burkinabè du droit d’auteur...

Souleymane SAWADOGO

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Conseil supérieur de la communication : Liste des entreprises de publicité agréées
Le Groupe Ecobank lance l’édition 2020 du Fintech Challenge
Développement numérique : Le directeur des opérations de la Banque mondiale touche du doigt le projet E-Burkina
TIC : Des ingénieurs se familiarisent au Cloud computing
Télévision nationale du Burkina : De nouveaux décors pour le studio JT et le studio production
Cloud computing : Cinq jours pour sensibiliser aux enjeux du Cloud et démystifier son utilisation au Burkina
Marché de la téléphonie mobile au Burkina : L’épidémie de coronavirus risque d’impacter les importations
Journée mondiale de la radio : « Rien ne peut battre la radio en matière de notoriété et de puissance, même pas les TIC »
Promotion de la paix : Les meilleures productions radiophoniques primées
Journée mondiale de la radio du 13 février 2020 : Message du ministre de la communication
Médias : Des journalistes lancent une initiative pour mieux traiter l’information parlementaire
Conseil supérieur de la communication : Des vœux pour affronter une année de défis
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2020 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés