Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «C’EST plus facile d’enseigner que d’éduquer, parce que pour enseigner il suffit de savoir, alors que pour eduquer vous devez l’être» A.Hurtado

Droits humains au Burkina Faso : le MBDHP fait l’état des lieux

Accueil > Actualités > Politique • • lundi 3 novembre 2003 à 13h55min
Droits humains au Burkina Faso : le MBDHP fait l’état des lieux

Renouant avec la tradition et sa démarche à fixer pour l’histoire, l’état des droits de l’homme au cours d’une période donnée, le Mouvement des droits humains burkinabè, a présenté son rapport sur la question, vendredi 31 octobre dernier. Synthèse.

Le présent rapport du MBDHP, qui couvre la période 1996-2002, se décompose en quatre parties. La première partie du rapport délimite le cadre de l’analyse à travers un état des lieux des violations des droits humains au Burkina Faso. Elle recense les violations des droits humains commises par l’Etat sur le double plan, des droits civils et politiques et des droits économiques sociaux et culturels. On y recense des cas d’arrestation et de détentions arbitraires, des cas de tortures...pour les premiers et la question de la pauvreté et des inégalités sociales les atteintes aux libertés syndicales...pour les seconds.

La seconde partie passe en revue les violations des droits humains commises par les personnes physiques ou morales privées. Le MBDHP y aborde la question des milices armées, les lynchages par la milices foule et le regain de la vengeance privée, l’insécurité des consommateurs, etc.

La troisième partie elle, s’appesantit sur les violences des droits spécifiques aux femmes et aux enfants. Entre autres, on y recense les violations au foyer, le viol et le harcèlement sexuel, les mutilations génitales féminines, le travail des enfants, leur exploitation sexuelle etc. Enfin, la quatrième partie aborde la question de la corruption au Burkina Faso. Ce rapport, selon ses concepteurs est loin d’être "complet" encore moins "parfait".

Il ne se veut pas non plus parole d’Evangile. A preuve ceux qui l’ont financé (l’Union européenne) sans s’en démarquer, ont souligné que son contenu ne "reflète" que les pensées de ses auteurs.

B.SY
Sidwaya

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Vie politique : « Par ce rapportage des sanctions, le CDP reste encore plus fort », rassure le vice- président, Achille Tapsoba
CDP : La direction politique nationale est en phase avec Blaise Compaoré, selon le vice-président du parti, Achille Tapsoba
Blaise Compaoré aux militants du CDP : « D’autres combats sont encore à mener »
Bachirou Soré, cadre de l’UNIR/PS : « Sankara est perçu comme le deuxième nom du Burkina »
CDP : Blaise Compaoré demande à Eddie Komboigo de « rapporter » les sanctions
Burkina Faso : Admis d’urgence à l’hôpital de Tengandogo, le général Bassolé aurait réintégré la MACA
Zéphirin Diabré à Fada N’Gourma : « L’UPC est le seul parti qui peut faire de la réconciliation nationale une réalité »
Vie politique : Le Parti pour la démocratie et la jeunesse lance une offensive de formation de jeunes
Burkina Faso : « Il n’y a pas de base française installée à Djibo », selon le porte-parole du gouvernement
Déclarations du CFOP sur l’IUTS : Le MPP accuse l’opposition burkinabè de « chercher à démobiliser les contribuables »
Elections de 2020 Le président de la Commission électorale, Newton Ahmed Barry, « fait renaître l’espoir » au Sahel
Mouvement génération Zida pour la patrie : « Nous sommes au parfum de tous les faits et gestes de Zida », dixit Sayouba Ouédraogo
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés