LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Affaire Me Guy Hervé Kam : Il reste à la MACA en attendant la définition des modalités de contrôle judiciaire

Publié le mercredi 10 juillet 2024 à 22h00min

PARTAGER :                          
Affaire Me Guy Hervé Kam : Il reste à la MACA en attendant la définition des modalités de contrôle judiciaire

Les avocats de Me Guy Hervé Kam sont situés sur sa libération, ce mercredi 10 juillet 2024. Les modalités de contrôle judiciaire de leur client ne sont pas encore opérationnelles. En attendant que cela soit effectif, l’intéressé reste à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA).

En faisant le pied de grue devant le tribunal militaire ces dernières 48h pour être fixés sur les conditions pratiques de la mise en liberté de leur client, les avocats de Me Guy Hervé Kam espéraient le voir, au terme de leurs échanges avec les personnes en charge de son dossier, libre comme le vent. Mais jusque-là, il n’en est rien et ces conseils devront prendre leur mal en patience.

"Il y a des recours, mais avant toute chose on discute d’abord avec le client. S’il estime qu’il faut le faire, on le fera" Me Ambroise Farama

En effet, après avoir échangé avec le juge d’instruction, les modalités de son contrôle judiciaire ont été fixées. "Ils disent qu’ils vont le mettre sous surveillance sécuritaire 24h/24. Il devra également se présenter au Tribunal militaire deux fois par jour, le matin à 9h et le soir à 16h. Il lui sera retiré son passeport et son permis de conduire ; il lui est aussi interdit de quitter Ouagadougou", a fait savoir Me Ambroise Farama.

Toutefois, en attendant l’opérationnalisation de ces mesures pour le compte de leur client, Me Kam devra rester à la MACA. Ces conditions sont, des dires de Me Farama, remplies, même si, admet-il : "le juge d’instruction ne l’a pas clairement dit." Et à quand l’opérationnalisation de ces conditions ? "Ils ne nous ont rien dit par rapport à cela. On ne sait pas exactement quand ces conditions seront réunies" a-t-il confié.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Access International Studies devient Access International Group