LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Justice : L’activiste Kémi Seba déchu de sa nationalité française

Publié le mardi 9 juillet 2024 à 15h59min

PARTAGER :                          
Justice : L’activiste Kémi Seba déchu de sa nationalité française

L’activiste franco-béninois Kémi Seba était visé par une procédure de déchéance de sa nationalité française. L’administration lui reprochait « une posture constante résolument anti-française » et des messages « virulents voire outranciers contre la France ». Ce mardi 9 juillet 2024, par un décret paru, en France au Journal officiel, Kémi Seba, a été déchu de sa nationalité française.

La réaction de Kemi Seba ne s’est pas faite attendre, quelques heures après l’officialisation de la déchéance de sa nationalité francaise. "Plus de nationalité française ? Gloire à Dieu. Libéré je suis de ce fardeau. J’ai quitté la France depuis bientôt 14 ans à cause de sa politique néocoloniale et de sa négrophobie systémique que je combats depuis l’Afrique frontalement ; j’ai de plus brûlé le passeport depuis plusieurs mois déjà. Me retirer la nationalité car je critique votre néocolonialisme est, chères autorités françaises, une reconnaissance (TRÈS PEU STRATÉGIQUE) de votre part, de l’efficacité de mon travail politique contre VOUS AUTRES, les tenants de cette Françafrique. La décision du conseil d’Etat vient très en retard, mais mieux vaut tard que jamais. Ma lettre de demande d’abandon de nationalité trônait, comme nous l’avions annoncé au conseil d’État, sur le bureau de mon avocat depuis plusieurs mois au cas où ce même conseil désavouerait le ministère de l’intérieur", a-t-il ecrit sur X (anciennement Twitter).

Agé de 42 ans, Stellio Gilles Robert Capo Chichi de son vrai nom est aujourd’hui à la tête du groupe Urgences panafricanistes et dispose d’une certaine aura sur les réseaux sociaux. Ces dernières années, ce militant panafricaniste béninois a organisé ou participé à plusieurs manifestations hostiles au franc CFA en Afrique, où il a été régulièrement interpellé, expulsé ou refoulé, notamment de la Côte d’Ivoire, du Sénégal et de Guinée.

Lefaso.net
Source : Lamontagne.fr

PARTAGER :                              

Messages

  • Je suis burkinabé, souverainiste, anti impérialiste et indépendantiste. Pourtant je trouve que ce n’est pas facile de supporter KIMI Séba. Tant qu’il ne change pas sa manière de parler il ne sera pas utile de l’avoir avec soit. Depuis qu’il a parlé des couilles au sujet de RMCK, je l’ai trouvé trop vulgaire et irrespectueux envers des aînés, des autorités, toute chose contraire à mon éducation. Il est trop arrogant, veut donner des leçons à tout le monde, n’écoute personne, pense que tout le monde lui doit respect et considération, bref il est tout ce que personne ne côtoyer.

  • J’espère que ceux qui se plaignent de la liberté d’expression et des droits de l’homme au Burkina Faso condemnation la France pour cette décision.

  • J’espère que ceux qui se plaignent de la liberté d’expression et des droits de l’homme au Burkina Faso condemnation la France pour cette décision.

  • Vraiment, c’est pas trop tôt, comme ça, M. Kemi Seba rejoindra son Bénin d’origine où il fait bon vivre, .... Des africains risquent leur vie chaque jour sur des embarcations de fortunes pour rejoindre l’Europe et améliorer leurs conditions de vie, M. Kemi est un bon français avec tous les papiers et se plaint à longueur de journée de la France, hum, .....

  • Enfin ! Il était temps. Je suppose que le passeport russe de Capochichi ou Sebatov est déjà prêt. Je lui en souhaite une bonne jouissance.

  • Les defenseurs de la liberté d’expression là venez nous expliquez comment est-ce possible qu’on puisse decheoir quelqu’un de sa nationalité en raison de ses opinions et ça se passe en France, au pays de la premiere democratie mondiale

  • C’est quand même spécieux votre affaire M. Séba. Privilégier le processus de déchéance de nationalité plutôt que celui de renonciation. Faire le choix de laisser son sort entre les mains de celui que l’on combat plutôt que de lui montrer qu’on est définitivement maître ?? Interressant, vraiment curieux !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique