LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Sommet des Chefs d’Etat de l’AES : Le Président du Faso a quitté Ouagadougou

Publié le vendredi 5 juillet 2024 à 14h58min

PARTAGER :                          
Sommet des Chefs d’Etat de l’AES : Le Président du Faso a quitté Ouagadougou

(Ouagadougou, 5 juillet 2024). Le Président du Faso, le Capitaine Ibrahim TRAORE a quitté Ouagadougou, ce vendredi en début d’après-midi, pour la capitale nigérienne, Niamey où il prendra part, demain samedi, au sommet des Chefs d’Etat de l’Alliance des Etats du Sahel (AES).

Au cours de ce sommet, le Président du Faso et ses homologues du Mali et du Niger, vont échanger autour des défis majeurs auxquels font face les Etats du Sahel en l’occurrence la lutte contre le terrorisme.

La consolidation des relations de coopération au sein de l’AES, à travers une synergie d’actions et une mutualisation des moyens dans les secteurs prioritaires, seront aussi au menu de cette rencontre au sommet.

Pendant son séjour à Niamey, le Chef de l’Etat aura également des échanges directs avec la communauté burkinabè vivant au Niger. Ces échanges permettront au Capitaine Traoré de rappeler aux Burkinabè du Niger sa vision pour le Burkina Faso et de recueillir leurs contributions pour la construction d’un Burkina nouveau de paix et de prospérité.

Direction de la communication de la Présidence du Faso

PARTAGER :                              

Messages

  • J’espère que de ce sommet sortiront de grandes décisions à même de booster la lutte contre le terrorisme mais surtout dans le sens de réaffirmer la souverainété dans l’espace AES. Peut être pourquoi pas l’abandon de ce franc avilissant ? Il faut des signaux très forts pour que les messieurs de la CEDEAO comprennent que nous amorçons réellement le chemin de non retour. C’est à eux de courir derrière nous maintenant.

  • Bonjour Juste,
    Et si nous arrêtions un peu de nous frapper virilement le torse, comme si l’AES dominait le monde, que ses peuples vivaient dans l’opulence, que la sécurité était la norme...
    Les gens qui chantent leur optimisme depuis le fond du trou, ne sortent pas du trou.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique