LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Prix du journalisme sur la paix et la cohésion sociale : Les candidatures sont ouvertes et recevables jusqu’au 18 août 2024

Publié le mardi 2 juillet 2024 à 21h45min

PARTAGER :                          
Prix du journalisme sur la paix et la cohésion sociale : Les candidatures sont ouvertes et recevables jusqu’au 18 août 2024

La 3e édition du prix du journalisme sur la paix et la cohésion sociale a été lancée ce 2 juillet 2024 au cours d’une conférence de presse. Ce prix est porté par la Commission épiscopale justice et paix à travers l’initiative Paix au Sahel (SPI) en partenariat avec Catholic relief services (CRS). Il récompense dans les catégories presse en ligne, presse écrite, radio et télévision, les meilleures œuvres journalistiques s’inscrivant dans le renforcement de la résilience, la consolidation de la paix et la construction d’une société plus harmonieuse. Les candidatures sont recevables à compter de ce jour et ce jusqu’au 18 août 2024.

Le prix du journalisme sur la paix et la cohésion sociale vise à promouvoir l’excellence dans le domaine journalistique et à reconnaître l’importante contribution des hommes et femmes de médias à l’édification d’une nation de paix. A en croire Abbé Herman Ouédraogo, secrétaire général de la Commission justice et paix, la recherche de la paix et de la cohésion sociale ne saurait se faire et porter fruit sans l’implication effective des journalistes.

C’est ainsi que SPI a entrepris depuis 2022, de mettre en lumière et primer les meilleures œuvres journalistiques allant dans le sens de la promotion de la paix. Après deux premières éditions qui ont suscité l’engouement des journalistes, SPI rebelote pour une troisième édition. « Nous recherchons des histoires qui inspirent, des faits et gestes qui remettent debout, qui éclairent et qui incitent à aller de l’avant dans le renforcement de la résilience, la consolidation de la paix et la construction d’une société plus harmonieuse », a laissé entendre Abbé Herman Ouédraogo.

Abbé Herman Ouédraogo, secrétaire général de la Commission justice et paix

Les œuvres éligibles sont celles publiées entre le 1er octobre 2023 et le 15 août 2024. Pour la presse écrite et en ligne, les genres journalistiques retenus sont le reportage et le portrait. L’œuvre ne doit pas excéder deux pages pour la presse écrite et 8 000 signes pour la presse en ligne. En ce qui concerne la radio et la télévision, les genres retenus sont le reportage et le dossier, sous un format n’excédant pas 13 minutes.

Les candidatures sont recevables jusqu’au 18 août 2024 par mail à l’adresse secrétariat@cjpburkina.org ou par dépôt physique au siège du secrétariat général de la Commission épiscopale justice et paix sis au Centre national cardinal Paul Zoungrana.

Les journalistes présents à la conférence de presse

Les trois premiers de chaque catégorie recevront chacun la somme de 500.000 FCFA, un trophée et une attestation. Les deuxièmes quant à eux obtiendront 300.000 FCFA et une attestation. Quant aux troisièmes, ils auront droit à 200.000 FCFA et une attestation.

Pour la présente édition, le thème retenu est « contribution des hommes et femmes de médias à la promotion de la paix, de la cohésion sociale et à l’augmentation de la résilience communautaire des populations affectées par la crise au Burkina Faso ».

Armelle Ouédraogo
Lefaso.net

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Photographie : Quelques conseils sur le choix des objectifs
Photographie : Quel appareil choisir pour débuter ?