LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

« Nuit d’hommage aux Forces armées nationales » : Une soirée musicale pour saluer l’engagement des soldats au front

Publié le dimanche 30 juin 2024 à 14h04min

PARTAGER :                          
« Nuit d’hommage aux Forces armées nationales » : Une soirée musicale pour saluer l’engagement des soldats au front

Le concept de la « Nuit d’hommage aux forces armées nationales » est une initiative de deux artistes qui se font appeler « Le couple mondial ». L’idée est organiser deux grands concerts dans les deux plus grandes villes du pays, Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, en hommage aux Forces de défense et de sécurité (FDS), aux Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) ainsi qu’aux dozos, engagés sur le champ de bataille. L’annonce a été faite ce samedi 29 juin 2024, au cours d’une conférence de presse.

Le premier concert est prévu pour ce dimanche 30 juin 2024 à la maison de la culture Mgr Anselme Titianma Sanon de Bobo-Dioulasso, et le deuxième le dimanche 7 juillet à Ouagadougou, au CENESA. Cette nuit, selon les conférenciers, se veut un cadre d’expression des valeurs créatives et culturelles burkinabè et africaines, un moment de communion entre les artistes FDS et les autres artistes engagés pour le soutien à la transition au Burkina Faso.

C’est un concert entièrement gratuit qui entend regrouper des milliers de festivaliers qui sont, entre autres, des FDS, des populations civiles, des organisations de la société civile engagées, avec pour mission la promotion de la paix et la cohésion sociale à travers la musique. D’où le thème « La musique, facteur de cohésion sociale et de paix durable, pour un Burkina nouveau ».

Plusieurs artistes vont se produire sur scène lors de ces concerts. Il y aura également la participation de l’orchestre des forces armées nationales ainsi que du « Couple mondial » qui, depuis un certain temps, traduit son soutien à la transition à travers la musique. Des artistes des pays frères du Mali et du Niger sont aussi invités pour mettre en œuvre l’idée de l’intégration des États pour plus d’ancrage.
Cette activité est mise en œuvre en collaboration avec l’Association culturelle et sportive « Enfant béni ». Pour les acteurs, tout est parti du constat du contexte d’insécurité que vit le Burkina Faso. Pour eux, chacun, dans son domaine d’activité, doit pouvoir apporter sa pierre à la reconquête de l’intégrité du territoire national et à la recherche de la pleine souveraineté du pays.

C’est pourquoi, cette activité fera la promotion des forces de défense et sécurité et des volontaires pour la défense de la patrie, des valeurs d’intégration et de cohésion entre FDS et populations, de partage entre communautés nationales et étrangères. Les initiateurs invitent les populations à s’approprier le concept et à participer aux concerts.

Romuald Dofini
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Musique : Kindiss, le roi du binon, est décédé