LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Affaire journal L’Événement contre Adama Siguiré : « Le dossier est provisoirement retenu » pour ce 24 juin 2024

Publié le lundi 24 juin 2024 à 10h31min

PARTAGER :                          
Affaire journal L’Événement contre Adama Siguiré : « Le dossier est provisoirement retenu » pour ce 24 juin 2024

L’audience du dossier dit affaire le journal L’Événement contre Adama Siguiré s’est ouverte ce lundi 24 juin 2024 au Tribunal de grande instance (TGI Ouaga 1).

Le bimensuel L’Événement poursuit l’écrivain et enseignant de philosophie Adama Siguiré pour diffamation et injures publiques à la suite de la publication d’un article par le journal en septembre 2023.

Au cours de l’audience du 27 mai 2024, le dossier a été renvoyé pour recomposition du Tribunal, car le prévenu Adama Siguiré a été jugé par le même Tribunal dans une autre affaire contre la CGT-B (Confédération générale du travail du Burkina) où il a été condamné le 6 mai 2024 à 12 mois de prison et une amende de 500 000 FCFA, le tout assorti de sursis.

Ce 24 juin 2024, les plaignants Nama Bitiou Germain et Atiana Serge Oulon du journal L’Événement sont absents. C’est le prévenu Adama Siguiré qui est présent.

L’avocat de Siguiré a souhaité que les plaignants soient présents, car il dit avoir des questions à leur poser sur le chef d’accusation de diffamation et injures publiques.

Selon le procureur, ce dossier peut être retenu pour jugement.

Pour trancher, le Tribunal a indiqué que « le dossier est provisoirement retenu ».

Actuellement, d’autres dossiers sont appelés.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique