LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Aménagement de voieries à Kaya : Un deuxième atelier pour valider les rapports d’études d’avant-projet sommaire (APS 3 & 4)

LEFASO.NET

Publié le dimanche 23 juin 2024 à 19h00min

PARTAGER :                          
Aménagement de voieries à Kaya : Un deuxième atelier pour valider les rapports d’études d’avant-projet sommaire (APS 3 & 4)

L’atelier n°2 a été initié par le bureau d’étude Application européenne de technologie et de service (AETS) pour valider les rapports d’études d’avant-projet sommaire d’aménagement de voiries dans la commune de Kaya (APS3 et APS4), le jeudi 20 juin 2024, à Kaya, dans le Centre-nord. L’objectif de cette rencontre est de fournir à la délégation spéciale de Kaya, deux autres nouveaux rapports d’études complets afin de faciliter la recherche de financement pour la phase de travaux.

Les rapports d’études d’Avant-projet sommaire (APS) qui sont soumis à validation concernent la réalisation de voiries porteuses de croissance et d’emplois dans la commune de Kaya. L’APS 3 s’est appesanti sur l’aménagement de 10,3km de voiries en terre dans les quartiers périphériques ouest de la commune de Kaya. L’APS4, quant à lui, s’est focalisé sur l’aménagement de 11km de voiries en terre dans les quartiers périphériques est de ladite commune. Pour conduire l’animation, la coordination, l’appui conseil de la maîtrise d’ouvrage, le monitoring et le reporting du projet, une assistance technique a été mise en place composée par les bureaux d’études AEST, SES et AGEIM-IC.

Cette rencontre a connu la participation des autorités militaires de la commune.

Au total, la délégation spéciale de Kaya aura bénéficié de quatre APS à l’issue de cet atelier.
La rencontre de ce jour vise donc à présenter aux parties prenantes, notamment à la délégation spéciale de la commune de Kaya, les deux rapports d’APS (3 et 4) aux fins de les faire valider tout en recueillant les amendements et les préoccupations. Il faut noter que plusieurs étapes ont précédé l’élaboration de ces rapports. En effet, selon l’ingénieur en génie civil du bureau d’étude AETS, Bawa S. Sama, une concertation avec les autorités publiques, notamment le PDS, les directions régionales des infrastructures, etc., a été organisée pour recueillir leurs avis dans la phase d’identification des voiries. Il a été aussi question, lors de la phase d’étude sommaire, d’une phase bureau mais également celle terrain pour se rassurer des données. « Nous sommes satisfaits du déroulement des deux études. Globalement, nous avons travaillé dans de bonnes conditions avec la réceptivité de la population locale. Donc, nous pouvons dire que les études se sont très bien passées », a-t-il rassuré.

Le consortium composé de AETS, SES et AGIEM-IC est le bras technique de ce projet.

Une grande satisfaction !

A écouter la présidente de la délégation spéciale de la commune de Kaya, Solange Kiéma/Minougou, l’aménagement des voies identifiées va relier les quartiers périphériques du centre-ville. La réalisation de ce projet, a-t-elle poursuivi, permettra aux populations des quartiers périphériques de rallier facilement le centre-ville et vice versa. « Nous accueillons ce projet avec une grande joie et une grande satisfaction. Parce que, qui connaît la commune de Kaya, sait qu’en termes de mobilité, la situation n’est pas reluisante. Ces quartiers sont par moment déconnectés du centre-ville. Avoir ces voieries aménagées va permettre d’avoir une fluidité et une mobilité au sein de la commune », a apprécié la PDS.

La présidente de la délégation spéciale de la commune de Kaya, Solange Kiemdé/Minougou, accueille le projet avec joie.

Le gouverneur de la région du Centre-nord Blaise Ouédraogo, avant de donner le top départ des échanges, a confirmé qu’avant l’étape de la réalisation de l’étude, il a été d’abord question d’identifier et de prioriser les projets d’infrastructures dans la ville de Kaya suite à des échanges avec les représentants de la délégation spéciale et les directions régionales techniques en charge des infrastructures et du désenclavement, de l’urbanisme et des transports. Passée cette étape de validation des rapports d’études, le gouverneur de la région a ajouté qu’il sera maintenant question d’aller chercher le financement pour la phase de réalisation des travaux. « Je ne doute pas que les échanges francs nous permettront de formuler des amendements et des observations pertinentes afin d’améliorer la qualité des rapports soumis à notre cadre », a-t-il déclaré.

Le gouverneur de la région du Centre-Nord, Blaise Ouédraogo, a exhorté les participants à des échanges francs

Pour rappel, le projet d’aménagement des voiries de la commune de Kaya est un projet du gouvernement burkinabè financé par l’Union européenne dans le cadre du Programme d’appui à la stabilisation de l’axe Ouagadougou-Kaya-Dori (OKDD), dans son volet « Renforcement social et économique ».

Obissa Juste Mien
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique