LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “La porte du changement ne peut s’ouvrir que de l’intérieur. Chacun en détient la clé” Jacques Salomé

Burkina/Musique : Hamtusin, journaliste sportif et slameur, dévoile son premier album « Enfant du soleil »

LEFASO.NET

Publié le samedi 22 juin 2024 à 13h30min

PARTAGER :                          
Burkina/Musique : Hamtusin, journaliste sportif et slameur, dévoile son premier album « Enfant du soleil »

Journaliste sportif à la télévision Burkina Info, Mahamad Sangaré, de son nom d’artiste « Hamtusin », a dévoilé son tout premier album, ajoutant une nouvelle corde à son arc. Composé de douze titres, l’album, placé sous le signe de la résilience, a été présenté dans l’après-midi du vendredi 21 juin 2024 à Ouagadougou, en prélude à son concert prévu le 19 juillet prochain.

En lieu et place des traditionnelles conférences de presse, Mahamad Sangaré, de son nom d’artiste « Hamtusin », a opté pour une séance d’écoute pour présenter son album. Ainsi, les invités et les participants ont pu savourer des extraits des douze titres de l’album. Une séance d’écoute qui a connu la présence de personnalités telles que Charles Kaboré, ancien footballeur international burkinabè, et l’artiste musicien Donsharp de Batoro, qui figure sur l’une des chansons de l’artiste. Des amis et des collègues se sont également mobilisés pour soutenir le journaliste-artiste.

L’ancien capitaine des Étalons, Charles Kaboré, posant avec Hamtusin.

Lauréat de la compétition nationale « Je slame pour la Patrie » en 2014, Hamtusin s’est vite imposé dans le milieu du slam burkinabè, même si sa fonction de journaliste sportif, plus médiatisé, a pris le dessus. Mais passionné par cet art, il a décidé de poursuivre son rêve avec cet album placé sous le signe de la résilience. « Le message principal de l’album, c’est d’encourager les uns et les autres, surtout dans cette situation difficile que nous traversons. Il s’agit d’encourager tout le pays à rester résilient. L’album s’appelle ‘‘Enfant du soleil’’. Le soleil, c’est l’infatigable astre qui nous éclaire tous les jours. ‘‘Enfant du soleil’’, le message autour de ce nom, c’est la persévérance, le courage et la résilience à toute épreuve », a confié Hamtusin.

Donsharp de Batoro avec son album « Enfant du soleil ».

Dans cette nouvelle sortie discographique, Hamtusin a décidé de faire « le slam autrement », en apportant beaucoup de rythmes dansants et des sonorités urbaines. « L’album, c’est plus de la musique populaire, de la pop music avec du slam, parce qu’à la base, je suis un slameur. Mais sur ce coup, on a voulu peut-être marquer la différence en allant dans le rythme. L’album est beaucoup rythmé, ça danse beaucoup, ça chante avec du message à l’intérieur. C’est peut-être pouvoir entrer dans le monde de la musique urbaine avec cet album et essayer d’explorer d’autres horizons », a précisé l’artiste.

Hamtusin espère que cet album lui ouvrira les portes du monde de la musique urbaine.

Sur sa double casquette de journaliste sportif et d’artiste, Hamtusin n’y voit aucun inconvénient. Pour lui, il faut s’auto-discipliner afin de mieux concilier ces deux métiers. « C’est d’ailleurs le message que j’aimerais également faire passer à travers cet album. La jeunesse d’aujourd’hui, on est un peu dispersé. La clé du succès d’aujourd’hui, c’est la persévérance, surtout la discipline. Ce n’est pas nouveau, c’est parce que je suis un journaliste trop médiatisé qu’on voit ça, sinon il y a d’autres artistes qui font d’autres activités à côté, en plus de leur métier d’artiste. Il faut juste être discipliné », soutient-il.

Les invités lors de cette séance d’écoute.

La sortie de cet album annonce également les couleurs de son premier concert prévu le 19 juillet 2024 au CENASA. « C’est un challenge pour nous et tous ceux qui se reconnaissent dans le message qu’on véhicule, dans le message de la résilience. Faisons ensemble le déplacement pour soutenir non seulement l’artiste que je suis, mais aussi l’image qui est donnée à travers l’album. C’est-à-dire la résilience d’un peuple burkinabè, parce que le concert s’appelle ‘‘Burkina Faso, mon combat’’ », a appelé Hamtusin.

Les participants à cette séance d’écoute de l’album de Hamtusin.

Un album positivement salué par l’international burkinabè Charles Kaboré et l’un des précurseurs du mouvement slam au Burkina Faso, Donsharp de Batoro, qui se dit « satisfait, comblé » surtout par la qualité sonore et celle des textes. « Hamtusin nous a servi un album de haut vol, plein de textes avec une déclame assez particulière, d’une plume assez affutée. Au niveau de la sonorisation, il faut dire que l’album a été mixé dans les conditions répondant aux normes. Je découvre douze titres bien enlevés, qui me plongent dans différents univers. J’ai été agréablement surpris, c’est tout simplement un délice et je lui tire mon chapeau », a-t-il déclaré.

Ces deux invités sont répartis chacun avec un album au prix unitaire de 100 000 F CFA. L’album est disponible sur clé USB au prix unitaire de 10 000 F CFA et 100 000 F CFA.

Mamadou ZONGO
Lefaso.net

Crédit photos : Pouiré service photographie

PARTAGER :                              
 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Musique : Kindiss, le roi du binon, est décédé