LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Mali : Iyad Ag Ghaly dans le viseur de la Cour pénale internationale

Publié le samedi 22 juin 2024 à 11h20min

PARTAGER :                          
Mali : Iyad Ag Ghaly dans le viseur de la Cour pénale internationale

La Cour pénale internationale a lancé, le vendredi 21 juin 2024, un mandat d’arrêt contre Iyad Ag Ghaly. Il est l’un des responsables de la rébellion touarègue au Mali. Il est également le chef de l’une des branches d’Al Qaida dans le Maghreb Islamique (AQMI ). Iyad Ag Ghaly est poursuivi pour des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité qui auraient été commis au nord du Mali entre janvier 2012 et janvier 2013. Cette information a été publiée sur ONU Info. Voir l’entièreté de l’information ci-dessous :

« La Chambre préliminaire I de la Cour pénale internationale a, à la demande du Procureur, rendu public le mandat d’arrêt à l’encontre d’Iyad Ag Ghaly », a indiqué la CPI dans un communiqué, précisant que le mandat d’arrêt avait été demandé par le procureur a été délivré sous scellés le 18 juillet 2017. M. Ghaly n’est pas détenu par la CPI.

M. Ghaly, aussi connu comme « Abou Fadl », est né dans la région de Kidal, de nationalité malienne, d’ethnie touarègue, et membre de la tribu des Ifoghas. "Il y a des motifs raisonnables de croire qu’il serait le chef incontesté d’Ansar Dine, qui avait contrôle à l’époque des faits de Tombouctou, Mali, jointement avec Al Qaida dans le Maghreb Islamique (AQMI ), a ajouté la CPI.

Il est suspecté d’être responsable de crimes de guerre, notamment de meurtre des soldats hors de combat à Aguelhoc ; viol, esclavage sexuel et toute autre forme de violence sexuelle. atteintes à l’intégrité corporelle.

Dans les charges de crimes contre l’humanité, le procureur de la CPI fait état d’emprisonnement ou autre forme de privation grave de liberté physique, de viol et esclavage sexuel, mais aussi des persécutions pour des motifs religieux, ainsi que des persécutions de femmes et jeunes filles pour des motifs sexistes.

Ces crimes auraient été commis au Mali, à Tombouctou entre janvier 2012 et janvier 2013, et pour le crime de meurtre de soldats, à Aguelhoc le 24 janvier 2012.

« M. Ghaly serait responsable pour avoir commis ces crimes, conjointement ou avec d’autres personnes ; pour avoir ordonné ou encouragé leur commission, ou apporté son aide, son concours ou toute autre forme d’assistance, ou contribué de toute autre manière ; et/ou en tant que chef militaire », a détaillé la CPI.

La Cour a demandé au greffe de préparer une demande de coopération pour l’arrestation et la remise du suspect, et de l’adresser aux autorités compétentes de tout État pertinent et/ou toute autre autorité pertinente.

Lefaso.net
Source : ONU Info

PARTAGER :                              

Messages

  • Bien fait pour lui et c’est une lecon pour les valets locaux de l’imperialisme ! Bon dimanche a tout le monde !

    • Bonjour Le nouveau sage,
      J’évite en général de vous répondre, car toute forme de respect comme d’intelligence, se trouve absente de vos retours.
      Mais ici, je ne peux m’empêcher de vous signaler l’ineptie de vos propos.
      En effet, le seul rapport qui existe entre Iyad Ag Ghaly et les impérialistes, c’est qu’ils sont ennemis mortels.
      Vous devriez donc, en toute logique, soutenir ce sinistre individu, qui combat par les armes, les mêmes adversaires que vous.
      Ok, c’est cynique et de mauvais goût, mais votre obsession mal placé, mérite bien ce type de réponse.

    • Bonjour Le nouveau sage,
      J’évite en général de vous répondre, car toute forme de respect comme d’intelligence, se trouve absente de vos retours.
      Mais ici, je ne peux m’empêcher de vous signaler l’ineptie de vos propos.
      En effet, le seul rapport qui existe entre Iyad Ag Ghaly et les impérialistes, c’est qu’ils sont ennemis mortels.
      Vous devriez donc, en toute logique, soutenir ce sinistre individu, qui combat par les armes, les mêmes adversaires que vous.
      Ok, c’est cynique et de mauvais goût, mais votre obsession mal placé, mérite bien ce type de réponse.

  • Ah bon ! J’espère que ce n’est pas pour distraire les gens ! C’est maintenant que la CPI se rend compte qu’on à faire à un criminel ? Je ne sais pas si on peut localiser ce djihadiste pour aller le chercher mais la CPI sait où se trouve le Premier Ministre israélien et pour être crédible,.elle doit aller mettre la main sur lui ici et maintenant ! Quelle hypocrisie !

  • C’est très bien. La CPI et même les juges locaux ont trainé longtemps. Notre justice même ne vaux rien. Elle n"aide pas son peuple.

  • J’analyse autrement, dans les massacres du Kidal, des casques bleus sont tombés, et parmi les tués, il y avait des militaires des pays de l’OTAN. Voilà pourquoi la cour est obligé de procéder ainsi. Du n’importe quoi.

  • Des soldats français sont tombés dans l’attaque du groupe dirigé par lyad AG ghaly en 2018 dans la zone de Kidal

  • Ils savent que son arrestation par Goita ne tardera pas et donc il faut prendre les devants pour lui offrir une prison dorée. Qui lui a fourni les armes ? Qui l a financé ? Qui l a fait ?
    Distraction !!! Ce qui est sûr la CPI n a jamais agi pour l intérêt des vrais Africains mais toujours pour servir l’intérêt de l Occident

  • Il reste juste à aller l’arrêter.

  • Ça sent le roussi ! l’Algérie et la Mauritanie ne sont plus enclines à héberger les fuyards de Kidal car l’opinion publique commence à mettre à nue les manœuvres sordides de ces 2 pays qui ont toujours servi de base arrière pour les djihadistes de tous poils opérant dans les pays de l’AES. Alors mieux vaut mettre à l’abri le terroriste protégé par les Occidentaux en le mettant en prison pour 30 ans au moins ou l’eleminer s’il refuse ce compromis. Ceci permettra à l’Europe en perte de vitesse d’avoir des raisons pour négocier avec les pays frondeurs de l’AES afin de rester dans cette région stratégique. Une fois de plus,.un africain a été utilisé pour détruire son pays et ses concitoyens et comme il n’a plus d’armes et des hommes pour tenir devant les Armées du Sahel,
    il sera bientôt la victime de ses amis d’hier. On le fera taire pour de bon !

  • Du cynisme ou bien la CPI essaie de s’émanciper même si on sait qu’elle n’a pas vraiment les moyens de sa politique. Ce monsieur qui a lui-même avoué il y a longtemps qu’il a mutilé des gens ainsi de suite et on réveille maintenant. En tout cas, si le Procureur veut vraiment travailler, il y a à boire et à manger partout.

  • Que la CPI engage des procédures contre un terroriste est une bonne chose mais pas suffisante. En effet, qu’attend-elle pour citer les autres terroristes très bien connus et qui ont même revendiqué des attaques terroristes. Nous supposons que nos Etats ont aussi documenté tous les faits terroristes et pris des actes judiciaires correspondant afin que rien ne tombe dans l’oubli et que les hommes ou des Etats répondent de leurs actes tôt ou tard. Il est temps que les africains se souviennent aussi des détails de leur histoire.

  • Il était temps. C’est étonnant d’ailleurs qu’il n’ait pas été dans le viseur depuis toutes ces années ou son nom est cité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par les responsables.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique