Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Les erreurs, comme des pailles, flottent à la surface. Celui qui vеut сhеrсhеr dеs реrlеs dοit рlοngеr еn рrοfοndеur.» John Dryden

Côte d’Ivoire : Le sommet de Yamoussoukro reporté à mardi pour des "raisons techniques"

Accueil > Actualités > International • • mardi 28 février 2006 à 06h00min

Le sommet de Yamoussoukro (centre), qui devait réunir lundi les cinq principaux protagonistes de la crise ivoirienne, a été retardé "pour des raisons techniques" et reporté à mardi matin, a annoncé à la télévision nationale le porte-parole de la présidence ivoirienne, Désiré Tagro.

"Le sommet n’a pu avoir lieu pour des questions techniques de dernière heure", a expliqué M. Tagro, interviewé en direct depuis Yamoussoukro (capitale politique, 250 km au nord d’Abidjan) lors du journal de 20 heures.

"Les réglages nécessaires vont être faits, et la réunion va avoir lieu demain à 10 heures", a-t-il affirmé.

La tenue du sommet, première réunion en Côte d’Ivoire des principaux leaders ivoiriens depuis le début de la guerre en septembre 2002, avait été retardée de plusieurs heures lundi après-midi, devant le refus du chef de la rébellion des Forces Nouvelles (FN), Guillaume Soro, d’y participer pour des raisons de sécurité.

Cette rencontre, destinée à relancer, entre Ivoiriens, un processus de paix au point mort, devait réunir le président, Laurent Gbagbo, le Premier ministre, Charles Konan Banny, des chefs de l’opposition, Alassane Ouattara, ancien Premier ministre (1990-1993), et Henri Konan Bédié, ex-président (décembre 1993-décembre 1999), ainsi que M. Soro.

"Des questions de toute nature restaient à régler. Cela sera fait demain d’ici à 10 heures", a répété le porte-parole de la présidence, donnant en leur nom "la parole du président et du Premier ministre".

"L’ambiance est bonne, toutes les délégations restent partantes pour la rencontre", a-t-il assuré.

Organisatrice du sommet, la primature a confirmé ce report à mardi matin.

Cette annonce intervient peu après une rencontre organisée au pied-levé mardi en fin d’après-midi entre le président Gbagbo, le Premier ministre, et les chefs d’état-major loyaliste et rebelle pour tenter de sauver le sommet.

A l’issue de cette réunion, le chef d’état-major loyaliste devait aller lundi soir faire le point de la situation avec MM. Ouattara et Bédié, logés dans un hôtel de luxe de Yamoussoukro.

AFP

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Côte d’Ivoire : La réforme la Commission électorale divise la classe politique
Côte d’ivoire : Les conclusions de la rencontre entre Bédié et Gbagbo à Bruxelles
20 ans de règne de Mohammed VI au Maroc : Une vision royale pour une Afrique prospère et décomplexée
Lutte contre le terrorisme : 250 soldats britanniques attendus au Mali en 2020
Sénégal : La voiture de Macky Sall avec à son bord le président malien prend feu
CEDEAO : Alassane Ouattara espère que la monnaie unique sera mise en place "le plus tôt possible"
Le Togo organise des élections municipales après 32 ans
Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié reste campé sur ses propos controversés sur les étrangers
Madagascar : La fête nationale endeuillée (au moins seize morts)
Guinée-Conakry : Le président Alpha Condé tient à la modification de la Constitution !
UNESCO : Bilan satisfaisant pour le Burkina Faso à la septième session de la conférence des parties à la Convention de 2005
Togo : Les élections locales fixées au 30 juin
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2019 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés