LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Quand on ne maitrise pas la direction du vent, il faut éviter de jouer avec la poudre de piment.” Charles Blé Goudé

Burkina/Plateau central : La Banque de l’union met en terre une centaine de plants et dresse son bilan

Publié le dimanche 3 septembre 2023 à 21h55min

PARTAGER :                          
Burkina/Plateau central : La Banque de l’union met en terre une centaine de plants et dresse son bilan

La Banque de l’union du Burkina Faso (BDU-BF) a mis en terre une centaine de plants de diverses espèces, le samedi 2 septembre 2023, à Loumbila. Depuis 2019, la BDU-BF est restée fidèle à son engagement d’offrir un espace plus vert à cette commune de la province de l’Oubritenga, dans la région du Plateau central.

Le directeur général de la BDU-BF, Amadou Allaye Sankaré, a confié que cette activité de reboisement se tient dans le cadre de la Journée nationale de l’arbre décrétée par le président du Faso. « Cette année, la BDU-BF est encore présente aux côtés de la commune de Loumbila pour l’accompagner dans sa volonté d’offrir une ceinture verte à la localité », a-t-il déclaré.

Pour M. Sankaré, reverdir les espaces est une tâche qui incombe à tous. « Les arbres doivent impérativement avoir leur place pour créer une harmonie et une beauté paysagère, rendant les espaces frais et doux avec de l’air purifié », justifie-t-il.

« Planter un arbre, c’est régénérer la nature et donner de la vie », Amadou Allaye Sankaré, directeur général de la BDU-BF

Le président de la délégation spéciale de Loumbila, Seiba Compaoré, a salué l’oeuvre de la banque. « Il y a de cela quatre ans (depuis 2019) que la BDU-BF est venue échanger avec les autorités locales dans le but d’apporter sa pierre à la construction de notre commune dans divers secteur de développement. À cet effet, elle a doté nos CSPS de bouteilles de gaz, elle entretient et reverdit chaque année le jardin du maire », a-t-il témoigné.

La BDU-BF veut mettre l’accent sur la filière coton

Après l’étape du reboisement de la commune de Loumbila, les responsables de la BDU-BF se sont réunis pour dresser le bilan à mi-parcours des activités menées durant l’année 2023.

Les participants à la rencontre du comité d’exploitation de la BDU-BF, session 2023

Cette réunion d’évaluation des objectifs assignés va permettre, selon le directeur général de la banque, de corriger les imperfections en vue de mieux se projeter dans le futur. Ainsi, la BDU entend poursuivre son engagement à financer l’économie du pays, les opérateurs nationaux et sous-régionaux. Elle envisage aussi de mettre l’accent sur la filière coton afin de lui redonner ses lettres de noblesse, sans oublier le secteur Bâtiment et travaux publics (BTP) ainsi que le commerce général.

Le plant mis en terre par le directeur général de la BDU-BF.

Les doléances de l’autorité communale de Loumbila

Le président de la délégation spéciale, Seiba Compaoré, a soumis plusieurs doléances au directeur général de la BDU-BF. Ce sont notamment l’accompagnement financier du bornage du site qui accueille les plants chaque année et la réalisation d’une clôture pour mieux orienter l’action entreprise.

Aussi, l’autorité communale a souhaité un accompagnement pour prendre en charge les personnes déplacées internes de sa localité.

« Ces PDI estimées à plus de deux mille, sont en majorité des femmes et des enfants », Seiba Compaoré, président de la délégation spéciale de la commune de Loumbila.

« Elles ont besoin de soins, de vêtements, de vivres, de logements. Leurs enfants ont besoin d’être scolarisés. Sans oublier que plus de 70 élèves PDI sont reçus dans nos lycées et collèges et ont besoin de fournitures », a-t-il confié.

En vue de promouvoir l’entrepreneuriat et la professionnalisation des adolescents déscolarisés, le président de la délégation spéciale de Loumbila a également prié la BDU-BF de bien vouloir, dans les années à venir, réaliser des Centres d’éducation de base non-formels.

Ces doléances ont été bien notées par la direction générale de la BDU-BF. Elle a promis de les examiner avec bienveillance afin de leur donner une suite.

Lire aussi : Bobo-Dioulasso : L’agence Bobo Boulevard de la BDU-BF ouvre officiellement ses portes

Hamed Nanéma
Lefaso.net

PARTAGER :                          

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Burkina/ Environnement : Les projets PONACI et RECLIM lancés