LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Quand on ne maitrise pas la direction du vent, il faut éviter de jouer avec la poudre de piment.” Charles Blé Goudé

Sommet 2023 des Brics : Absent, Poutine s’est exprimé par visioconférence

Publié le mercredi 23 août 2023 à 21h16min

PARTAGER :                          
Sommet 2023 des Brics : Absent, Poutine s’est exprimé par visioconférence

Le quinzième sommet des Brics s’est ouvert ce mardi 22 août 2023 au centre de conférence de Johannesburg, en Afrique du Sud. Comme il fallait s’y attendre, au titre des absents, le pensionnaire du Kremlin. Intervenant par visioconférence, Vladimir Poutine n’est pas passé par quatre chemins pour fustiger l’attitude des Nations-Unies, regrettant du même coup la crise des céréales.

La quinzième édition des BRICS s’est ouverte dans l’après midi du mardi 22 août 2023. Tous les leaders des cinq pays qui composent cette institution (Chine, Inde, Brésil, Afrique du Sud) étaient présents à ce rendez-vous. Seul était absent, Vladimir Poutine, visé par un mandat d’arrêt international. L’Afrique du Sud étant pays membre de la Cour pénale internationale (CPI), elle aurait été dans l’obligation de le mettre aux arrêts.

Prenant la parole par visioconférence, Vladimir Poutine est revenu sur l’accord sur les céréales, lequel avait été rompu en juillet 2023. "La Russie est délibérément entravée dans l’approvisionnement en céréales et en engrais à l’étranger. Et en même temps, on nous accuse hypocritement d’être responsables de la situation de crise actuelle sur le marché mondial. Cela s’est clairement manifesté dans la mise en œuvre du soi-disant accord sur les céréales, conclu avec la participation du secrétariat de l’ONU...Aucun des termes du soi-disant accord, concernant le retrait des sanctions des exportations russes de céréales et d’engrais vers les marchés mondiaux, n’a été mis en œuvre. Les demandes de la Russie à cet égard ont tout simplement été ignorées, même entravées et le libre transfert des engrais minéraux, bloqué dans les ports européens" a t-il déploré.

De ses dires, Moscou serait prête à revenir sur ses pas. Seulement, il faut que les clauses du contrat soient respectées et que les intérêts de son pays ne soient pas menacés. "Nous sommes prêts à y revenir, mais nous ne reviendrons que si toutes les obligations envers la partie russe sont effectivement remplies" a t-il clarifié.

En rappel, cette quinzième édition des Brics est placée sous le thème "Brics et Afrique : partenariat pour une croissance mutuellement accélérée, un développement durable et un multilatéralisme inclusif". Plus de soixante pays ont été invités cette année et une quarantaine (Etats africains compris) ont postulé pour une intégration.

Erwan Compaoré
Lefaso.net
Sources : VOA AFRIQUE, Lexpress, RFI, TV5 MONDE

PARTAGER :                          

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Cour de justice de l’UEMOA : L’Etat du Niger débouté
Guillaume Soro veut rentrer en Côte d’Ivoire
Guinée : Moussa Dadis Camara arrêté après une courte cavale