LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : “Il faut penser tout ce qu’il y a de pensable dans l’impensable” De Vladimir Jankélévitch

Santé : Une équipe de la Banque mondiale au Burkina pour ausculter le système de santé

Lefaso.net

Publié le jeudi 8 juin 2023 à 18h48min

PARTAGER :                          
Santé : Une équipe de la Banque mondiale au Burkina pour ausculter le système de santé

Le directeur mondial de la santé de la Banque mondiale, Juan Pablo Uribe, et son équipe et le ministère burkinabè de la Santé et de l’hygiène publique, ont ouvert ce jeudi 8 juin 2023 à Ouagadougou, une session de travaux qui vont s’étendre sur deux jours. Il s’agit selon le ministre en charge de la santé, Robert Lucien Kargougou, de toucher du doigt les réalités du système de santé burkinabè.

Gaston Sorgho, Practice Manager West and Central Africa.

« Deux jours durant, avec l’équipe santé de la Banque mondiale, nous allons présenter à la Banque mondiale les priorités du système de santé, écouter la Banque mondiale et voir dans quelle mesure elle peut maintenir, voire amplifier son appui au système de santé. Je voudrais d’abord me réjouir de la présence du directeur mondial de la santé de la Banque mondiale au Burkina Faso pour discuter avec nous, toucher du doigt les réalités de notre système de santé plutôt que de rester à Washington, bien qu’il fasse confiance en ses collaborateurs, pour faire le diagnostic de notre système de santé », a expliqué Robert Lucien Kargougou.

Le ministre en charge de la santé, Dr Robert Lucien Kargougou

Selon Gaston Sorgho, practice manager West and Central Africa à la Banque mondiale, Juan Pablo Uribe vient au Burkina en auditeur pour mieux connaître les réalités du pays, les circonstances dans lesquelles le pays travaille, exprimer à l’ensemble du peuple burkinabè tout son soutien et surtout voir de plus près ce que la Banque mondiale peut faire pour le soutenir davantage.

Le directeur mondial de la santé de la Banque mondiale, Juan Pablo Uribe

« Au stade actuel, nous avons juste commencé les travaux. Nous n’avons pas encore avancé, mais il est prévu des visites de terrain qui permettront de voir les réalités notamment au niveau des centres de formation et des industries de production qui sont en relation avec la santé. Cela va nous permettre d’avoir une vue beaucoup plus éclairée et permettre de dégager avec plus d’attention ce que nous pouvons faire de plus et de mieux à part ce que nous faisons jusqu’à présent », a-t-il laissé entendre.

Carine Daramkoum
Lefaso.net

PARTAGER :                              

Messages

  • Un cauchemar pour mon pays !
    On est sidéré de voir et constater que IB et Kyélem Tambela continuent de dealer avec la Banque Mondiale-FMI, les deux bras armés financiers de l’Hégémon Oxydentaliste de prédations contre l’Afrique et le Burkina-Faso !
    C’est à désespérer des Nègres couchés dans les cales fétides du Monstre Oxydant, aidé par toute la pègre politico-bancocratique qui le sert !
    Autant dire qu’on n’a pas trouvé la sortie que l’on cherche ; et tous ces vauriens du compradorat local sans vision sont à renvoyer dans les champs de coton !
    Na an lara, an sara !

    • Quels sont les souhaits des peuples au Burkina ?
      Comment analyser de façon neutre les situations ?
      Le colonialisme est le passé. Passons à autre chose dans nos têtes.
      Les efforts actuels pour le développement sont - ils le vrai ennemi du pays ?
      Ces différends sont des obstacles.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Royaume Gulma : D’où viennent les Moyenga ?
Access International Studies devient Access International Group