Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La mémoire doit être un tremplin pour l’avenir.» Joseph Ki-Zerbo

LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT AU BURKINA FASO : Plus de 100 projets financés pour un montant de 1300 milliards de F CFA

Accueil > Actualités > Economie • Publi-reportage • lundi 15 mai 2023 à 18h35min
LA BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT AU BURKINA FASO : Plus de 100 projets financés pour un montant de 1300 milliards de F CFA

Le Groupe de la Banque africaine de développement a débuté ses opérations au Burkina Faso, en 1970. Avec plus de 100 projets financés pour un montant cumulé de 1300 milliards de F CFA, elle s’impose un demi-siècle plus tard, comme l’un des principaux bailleurs du pays, multipliant les interventions dans les secteurs-clés du développement. Premier partenaire du Burkina Faso dans le secteur des infrastructures routières, elle appuie également le développement agricole, la maîtrise de l’eau, l’accès à l’eau potable et à l’assainissement, et l’énergie.

Une stratégie d’intervention en phase avec les priorités nationales

Le cadre de la coopération est défini dans le Document de stratégie-pays (DSP), qui indique notamment les secteurs dans lesquels la Banque accentue ses interventions, en lien avec le référentiel national de développement du pays. Ainsi, la stratégie pour la période 2022-2025 est cohérente avec les orientations du Plan d’actions pour la stabilisation et le développement (PA-SD) 2023-2025. La Banque interviendra suivant deux axes prioritaires.

Le premier sera le renforcement des infrastructures durables pour une croissance inclusive et verte. Il se traduira par un soutien à la mise en place d’infrastructures durables et résilientes au changement climatique, et favorisant la compétitivité de l’économie. Une attention particulière sera accordée aux secteurs des transports, de l’énergie, de l’eau et de l’assainissement.

Quant au second axe, il prendra la forme d’un soutien aux chaines de valeur agricoles pour un renforcement de la résilience de l’économie. Les actions viseront à apporter une réponse durable à l’insécurité alimentaire, favoriser la résilience des ménages agro-sylvo-pastoraux, encourager la création d’emplois dans le secteur agro-sylvo-pastoral pour les jeunes et les femmes, en particulier les personnes déplacées internes.

Une session de Dialogue pour renforcer la coopération

L’objectif de la session de Dialogue entre le Gouvernement du Burkina et la Banque africaine de développement, prévue pour le 16 mai 2023, est d’échanger sur :
• les nouvelles priorités nationales définies dans le cadre du Plan d’actions pour la stabilisation et le développement (PA-SD) 2023-2025,
• le programme de travail de la Banque sur la période 2023-2024,
• et l’évaluation de la performance globale des projets financés par la Banque.

Un portefeuille de 22 projets de plus de 500 milliards de FCFA, au 1er avril 2023.

Près de la moitié des engagements du portefeuille public est orientée vers le secteur des Transports (49%), suivi des secteurs suivants : Énergie (30%) ; Agriculture- Environnement (17%) ; Eau-Assainissement (2%) ; Social (2%).
A titre illustratif, la BAD est actuellement engagée dans la réalisation des projets suivants :

• Appui au pôle de croissance de Bagré
• Appui à la création d’une banque d’agro business
• Aménagement et valorisation de la plaine de la Léraba
• Renforcement de la route Gounghin-Fada-Piéla-Frontière du Niger
• Programme Yeelen (électrification rurale et centrales solaires)
• Emploi des jeunes et développement des compétences en milieu rural
• Eau potable et assainissement en milieu rural.

Au-delà du financement de projets, les interventions de la Banque intègrent les nouveaux défis auxquels le Burkina Faso est confronté, principalement la dégradation de la situation sécuritaire, la crise humanitaire et de la survenue de la pandémie de la COVID-19. A titre d’exemple, la Banque appuie la prise en charge des personnes déplacées internes, dans les régions du Centre-Nord, du Nord et du Sahel.
Le Bureau Pays de la BAD au Burkina Faso est dirigé depuis décembre 2021 par Monsieur Daniel Ndoye.

A PROPOS :

Créé le 4 août 1963, le Groupe de la Banque africaine de développement est aujourd’hui la première institution financière de développement en Afrique. Il comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD) proprement dite, et deux guichets concessionnels, le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN).

La mission de la Banque est de combattre la pauvreté et d’améliorer les conditions de vie sur le continent, via la promotion des investissements à capitaux publics et privés dans des projets et des programmes aptes à contribuer au développement économique et social dans les Etats membres. Depuis 2015, elle axe ses interventions sur cinq grandes priorités de développement, dénommées les High Five :

-  Eclairer et fournir de l’énergie à l’Afrique
-  Nourrir l’Afrique,
-  Industrialiser l’Afrique,
-  Intégrer l’Afrique
-  Améliorer la qualité de vie des Africains.

Ces domaines d’intervention prioritaires sont indispensables pour la transformation de l’existence des populations africaines et cadrent avec le programme des Nations Unies relatif aux Objectifs de développement durable (ODD).
Pour de plus amples informations :

-  Bureau de la BAD au Burkina Faso
5ème étage de l’immeuble de l’ARCEP, à Ouaga 2000
Tél : 25 37 57 50 ou 51
Adresse email : cobf_box@afdb.org
-  Site internet de la BAD : www.afdb.org

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
American language center Bobo Dioulasso : Désormais un centre de test TOEIC
American language center : Cours d’anglais vacances à Bobo Dioulasso
Économie : Trois accords de prêts de 276 milliards FCFA signés entre le Burkina et la Banque mondiale
Microfinance : La Caisse populaire lance le Programme d’appui à la mobilisation de l’épargne dans la francophonie au Burkina Faso
Africallia 2023 : La septième édition referme ses portes sur des notes positives
Africallia 2023 : « Ce doit être un nouveau départ pour faire des affaires au profit de l’Afrique et des Africains », Apollinaire Kyelem aux entrepreneurs
Initiative Women Leadership in Africa : Christelle Kalhoulé sacrée lauréate du trophée Guimbi
Trophées African Banker 2023 : Vista Bank désigné banque régionale de l’année - Ouest
7e édition de Africallia : Un cocktail pour souhaiter la bienvenue aux entrepreneurs
Burkina/ Affaire de timbre fiscal imprimé en France : Le président de la Transition rejette la proposition et demande un modèle made in Burkina
Zone UEMOA : Les présidents des chambres de commerce à Ouagadougou pour un partage d’expériences
Conseil national du patronat burkinabè : Une assemblée générale pour faire le bilan et poser les bases d’une économie de guerre
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2023 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés